Programme de réexamen de la volaille

Bien que le Règlement sur la salubrité des aliments au Canada (RSAC) est entré en vigueur le 15 janvier 2019, d'autres exigences seront introduites en 2020 et 2021 selon le produit alimentaire, le type d'activité et la taille de l'entreprise. Pour obtenir de plus amples renseignements, consultez les échéances pour le RSAC.

1 Introduction

L'objectif du Programme canadien de réexamen de la volaille est de fournir des directives pour les normes et les méthodes à utiliser pour déterminer ce qui est acceptable en matière de carcasses et de parties de volailles. Ces normes peuvent être utilisées pour effectuer l'évaluation du programme de contrôle de la qualité d'un établissement et pour effectuer le réexamen des envois de produits de volailles canadiens. Ce document décrit les critères satisfaisants aux exigences des articles 125, 145 et 146 du Règlement sur la salubrité des aliments au Canada.

2 Portée

Cette norme s'applique aux carcasses et aux parties de volaille fraîches ou congelées, y compris les poulets, les dindons et les cailles, jeunes ou adultes. Les normes pour les poulets s'appliquent aussi aux canards et aux oies ainsi qu'à toute autre espèce de volaille ne figurant pas dans ce document.

3 Nomenclature

Les noms des produits sont déterminés selon l'usage courant au Canada et conformément au Règlement sur la classification des carcasses de bétail et de volaille.

4 Définition des défaut

Les défauts des carcasses de volaille sont jugés comme étant mineurs, majeurs ou critiques, selon le risque pour la santé qui leur est associé. Les définitions et la classification des défauts se trouvent dans le document « Critères de classification des défauts applicables aux carcasses et aux parties de volaille ».

5 Description des défauts

Les défauts détectés sur les carcasses ou les parties de volaille sont classés dans les catégories suivantes : dégradation du produit, insalubrité du produit ou mauvaise transformation du produit. La gravité et ou l'étendue des défauts appartenant à chacune de ces catégories sera classifiée comme critique, majeur ou mineur et expliquée dans la section « Critères de classification des défauts applicables aux carcasses et aux parties de volaille ». Les carcasses et les parties de volaille sont considérées avec défauts si elles présentent un ou plusieurs des défauts énumérés aux paragraphes suivants.

5.1 Dégradation du produit

On considère qu'une carcasse ou qu'une partie de volaille a subi une dégradation lorsque l'une ou l'autre de ses parties présente l'une des caractéristiques suivantes :

Odeurs

Les odeurs atypiques persistantes et distinctes dans une carcasse de volaille ou ses parties telles que les odeurs de fruits, de légumes, de moisi, d'aigreur, de lait caillé, de matières fécales, d'ammoniac ou de pourriture.

Couleur

Couleur verdâtre distincte sur une carcasse ou une partie de carcasse.

Limon

Carcasse ou partie de carcasse à l'aspect gélatineux, humide et collante.

À noter : Certaines méthodes d'habillage (échaudage léger et abattage rituel) peuvent laisser des carcasses salubres légèrement collantes au toucher; cette caractéristique ne correspond pas au limon aux fins de cette norme.

5.2 Insalubrité du produit

Pathologie

Une carcasse ou une partie de carcasse est considérée avec défaut si elle présente des signes de l'une des pathologies définies dans le Manuel des dispositions (en développement).

Matières étrangères

Une unité d'échantillonnage est classée comme un défaut critique et est rejetée si on constate l'une des conditions suivantes :

  • elle contient une matière non dérivée de la volaille et qui pose une menace pour la santé humaine (par exemple verre, etc.) ou
  • elle dégage une odeur distincte et persistante qui provient d'une matière non dérivée de la volaille et qui pose une menace pour la santé humaine (par exemple solvants, mazout, etc.).

Contamination

Une carcasse ou une partie de carcasse est considérée avec défaut si elle comporte de la bile, de l'ingesta ou des matières étrangères inoffensives. La présence de matières fécales cause le rejet du lot.

Autres défauts

Une unité d'échantillonnage est considérée avec défaut si l'une des conditions suivantes est retrouvée:

  • déshydratation (brûlure par le froid), lorsque plus de 10 % de la surface est atteinte
  • suréchaudage, carcasses à chair foncée et à saignées imparfaites

5.3 Mauvaise transformation du produit

Les défauts suivants sont attribuables à une mauvaise transformation du produit et auraient dû être éliminés auparavant :

  • défauts d'habillage, de découpage et de transformation (présence de parties de viscères, d'ecchymoses ou de plumes)
  • os dans les parties de volaille désossées

6 Méthodes d'examen

6.1 Définitions

Valeur d'acceptation (Ac)
Nombre maximal d'unités avec défaut dans l'échantillon en vertu duquel le lot peut être accepté, les exigences de cette norme ayant été respectées.
Tri
Enlèvement de toute partie de produit présentant un défaut).
Unité avec défaut
Unité d'échantillonnage dont un sous-échantillon dépasse le nombre de défauts permis comme il est indiqué dans les « Critères de classification des défauts applicables aux carcasses et aux parties de volaille »
Examen
Examen visuel d'un sous-échantillon de carcasses ou de parties de volaille dans le but de détecter la présence de défauts.
Taille du lot (N)
Nombre de contenants (boîtes, bacs ou combos) de taille, de type et de style semblables qui ont été transformés dans des conditions identiques. Plus précisément, la taille du lot peut être le nombre de contenants (boîtes, bacs ou combos) issus d'une période de production particulière ou d'un envoi entrant ou sortant.
Taille de l'échantillon (n)
Nombre d'unités d'échantillonnage constituant l'échantillon total prélevé sur le lot.
Unité d'échantillonnage
Contenant individuel (boîte, bac ou combos) examiné en tant qu'unité distincte.
Sous-échantillon
Portion représentative du contenu d'une unité d'échantillonnage prélevée aux fins d'inspection.

6.2 Portée

La section suivante décrit la méthodologie à suivre pour l'examen des carcasses et des parties de volaille. Les examens sont effectués sur les produits d'un lot défini (N) à l'état frais ou tempéré et visent à détecter la présence de défauts regroupés dans l'une ou l'autre des catégories suivantes : dégradation du produit, insalubrité du produit et mauvaise transformation du produit.

6.3 Présentation et emplacement du lot

L'établissement présente le lot afin :

  • que chacune de ses unités ait une chance égale d'être échantillonnée
  • que toutes ses composantes soient réparties uniformément pour faciliter la vérification de sa taille
  • que le panneau principal de chaque conteneur d'expédition soit bien visible
  • que son emplacement permette de disposer de l'espace nécessaire pour le prélèvement d'échantillons sur le lot et l'examen visuel de ce dernier pour s'assurer qu'il n'a pas été endommagé durant le transport
  • présente le lot de la même manière à la demande d'un inspecteur tout en veillant à ce que son placement assure la sécurité de l'inspecteur

6.4 Examination procedure

L'opérateur examine de façon exhaustive toutes les carcasses et toutes les parties de volaille, conformément aux sections  1.6.5.2, « Carcasses ou parties de volaille emballées dans des boîtes ou des bacs», et 1.6.5.3, « Carcasses ou parties de volaille emballées dans des combos en vrac »,  et :

  • tous les défauts trouvés du lot découverts sont consignés, éliminés et identifiés de façon à pouvoir retracer les carcasses et parties correspondantes et l'unité d'échantillonnage dans laquelle ils ont été découverts
  • si le lot est accepté, tous les défauts trouvés dans le produit inspecté sont éliminés
  • les carcasses ou parties de volaille trouvées exemptes de défauts durant l'inspection sont retournées dans le lot

6.5 Échantillonnage

6.5.1 L'échantillonnage des lots aux fins de l'examen organoleptique

L'échantillonnage des lots aux fins de l'examen organoleptique du produit devrait être effectué de façon conforme aux exigences de la section du Codex Alimentarius « Plans d'échantillonnage pour les denrées alimentaires préemballées » comme suit.

6.5.2 Carcasses ou parties de volaille emballées dans des boîtes ou des bacs

  • l'unité d'échantillonnage consiste en une boîte ou un bac
  • calculer le nombre de boîtes ou de bacs (N) dans le lot
  • utiliser le poids indiqué sur l'étiquette pour déterminer le poids net d'une boîte ou d'un bac; et choisir le nombre de boîtes ou de bacs requis selon le plan d'échantillonnage du tableau 8.1 ou 8.2 selon le poids net moyen des boîtes ou des bacs
  • les plans d'échantillonnage indiquent la taille minimale de l'échantillon (n) à prélever. Les échantillons sont sélectionnés au hasard selon la procédure d'échantillonnage aléatoire. Si nécessaire, un échantillon d'une taille plus importante que la taille minimale spécifiée peut être prélevé, à la condition que cela corresponde à l'un des niveaux d'échantillonnage indiqués au tableau 8.1 ou 8.2
  • l'unité d'échantillonnage est suffisamment tempérée pour permettre un  examen approfondi
  • pour chaque unité d'échantillonnage, choisir un sous-échantillon représentatif constitué d'au moins 10 % du produit
  • dans chaque sous-échantillon, examiner les carcasses ou les parties pour la présence de défauts; si elles en comportent, déterminer s'il s'agit de défauts mineurs, majeurs ou critiques, comme il est indiqué à la section 7 « Critères de classification des défauts applicables aux carcasses et aux parties de volaille ». Tout défaut critique découvert entraînera le rejet du lot. Si un sous-échantillon comporte au moins un (1) défaut majeur ou deux (2) défauts mineurs, l'unité d'échantillonnage correspondante est considérée avec défaut
  • au moyen de la valeur d'acceptation (Ac) correspondant au niveau du plan d'échantillonnage choisi précédemment, déterminer l'acceptabilité du lot selon le nombre d'unités d'échantillonnage avec défauts. Si ce nombre est égal ou inférieur à la valeur d'acceptation, le lot est accepté; autrement, le lot est rejeté
  • si le lot est rejeté en fonction du plan d'échantillonnage approprié en raison de défauts attribuables à la mauvaise transformation du produit, le lot peut être trié et retransformé selon la nature du défaut. Le lot est alors réinspecté selon le même plan d'échantillonnage utilisé auparavant

6.5.3 Carcasses ou parties de volaille emballées dans des combos en vrac

  • conformément au tableau 8.3, au moins 13  combos du lot doivent être échantillonnés au hasard (un combo plein pèse environ 1 000 kg). Si le lot comprend moins de 13  combos, chaque combo  est alors  inspecté
  • le combo en vrac  est suffisamment tempéré pour permettre l'examen d'un échantillon représentatif
  • prélever un sous-échantillon Note de tableau 1 représentatif de 50 kg dans chaque combo sélectionné
  • dans chaque combo, examiner les carcasses ou les parties de volaille pour la présence de défauts; si elles en comportent, déterminer s'il s'agit de défauts mineurs, majeurs ou critiques, comme, définis à la section 7 « Critères de classification des défauts applicables aux carcasses et aux parties de volaille ». Tout défaut critique découvert entraînera le rejet du lot. Si un sous-échantillon comporte au moins cinq (5) défauts majeurs, dix (10) défauts mineurs ou toute combinaison de dix (10) défauts mineurs et majeurs, le combo correspondant est considéré avec défaut
  • au moyen de la valeur d'acceptation (Ac) correspondant au nombre de combos dans le lot, déterminer l'acceptabilité du lot selon le nombre d'unités d'échantillonnage avec défaut. Si ce nombre est égal ou inférieur à la valeur d'acceptation, le lot est accepté; autrement, le lot est rejeté
  • si le lot est rejeté en raison de défauts associés à la mauvaise transformation du produit, le lot peut être trié et retransformé selon la nature du défaut. Le lot est alors réinspecté selon le même plan d'échantillonnage utilisé auparavant

7 Critères de classification des défauts applicables aux carcasses et aux parties de volaille

Dégradation du produit
Type Description Classification
Odeurs Odeurs atypiques persistantes et distinctes. Critique
Couleur Couleur verdâtre distincte. Critique
Limon Viande à l'aspect gélatineux, humide et collante.
À noter : Certaines méthodes d'habillage (échaudage léger et abattage rituel) peuvent laisser des carcasses salubres légèrement collantes au toucher; cette caractéristique ne correspond pas au limon aux fins de ce programme.
Critique
Insalubrité du produit
Type Description Classification
Matières étrangères

Matières étrangères de taille de plus de 2 mm (à l'intérieur et à l'extérieur), comme le verre, le bois, le métal, etc.

Odeur distincte et persistante qui provient d'une matière non dérivée de la volaille et qui pose une menace pour la santé humaine (par exemple, solvants, mazout, etc.).

Critique
Matières étrangères Matières étrangères couvrant une surface de plus de 25 mm dans sa plus grande dimension. Exemples :
  • Plumes non attachées, contamination biliaire, jaune d'œuf, contenu du jabot, ingesta, souillures ou taches trop nombreuses pour être comptées et des matières étrangères non critiques comme de la graisse, de la poussière, etc.
Majeur
Matières étrangères Matières étrangères couvrant une surface de plus de 5 à 25 mm dans sa plus grande dimension. Par exemple :
  • Plumes non attachées, contamination biliaire, jaune d'œuf, contenu du jabot, ingesta, souillures ou taches trop nombreuses pour être comptées et des matières étrangères non critiques comme de la graisse, de la poussière, etc.;
Mineur
Matières fécales Toutes les matières (solides, liquides ou taches) provenant du tube digestif inférieur. Critique
Pathologie Tout signe de lésions pathologiques telles que cellulite, salpingite, tumeurs, sacculite alvéolaire, péritonite, synovite, péritendinite ou arthrite. 5 défauts majeurs
Gales ou tissu inflammatoire

Gales agrégées sur une surface mesurant au moins :

  • pour les poulets : 13 mm ou plus;
  • pour les volailles : 13 mm ou plus;
  • pour les dindons : 26 mm ou plus;
  • pour les cailles : 13 mm ou plus.

Ou du tissu inflammatoire sur une surface (incluant la myopathie dorsale) mesurant :

  • pour les poulets : 5 mm ou plus;
  • pour les volailles : 5 mm ou plus;
  • pour les dindons : 13 mm ou plus;
  • pour les cailles : 5 mm ou plus.

Ne pas considérer les cicatrices ou les tissus guéris.

Majeur
Autres défauts Déshydratation (brûlure par le froid), lorsque plus de 10 % de la surface est atteinte;
Suréchaudage, carcasses à chair foncée et saignées imparfaites.
Majeur
Mauvaise transformation du produit
Type Description Classification
Contusions

Amas ou caillots de sang dans le tissu sous-cutané superficiel qu'il est impossible d'éliminer entièrement par lavage après incision; contusion qui s'étend aux couches plus profondes et couvrent une surface minimale :

  • pour les poulets : 13 mm ou plus;
  • pour les volailles : 13 mm ou plus;
  • pour les dindons : 26 mm ou plus;
  • pour les cailles : 13 mm ou plus.

Ne pas considérer comme une ecchymose si la contusion est aussi associée à une fracture ouverte.

Majeur
Contusions Contusion de couleur noire, bleue ou verte, mesurant de 5 à 13 mm dans sa plus grande dimension. Mineur
Poumons

Toute portion de poumon mesurant :

  • pour les poulets : plus de 8 mm;
  • pour les volailles : plus de 8 mm;
  • pour les dindons : plus de 13 mm;
  • pour les cailles : plus de 6 mm.
Mineur
Rate et vésicule biliaire La rate ou une vésicule biliaire entière. Majeur
Rate et vésicule biliaire Partie de rate ou de vésicule biliaire. Mineur
Trachée Tout fragment de trachée identifiable mesurant plus de 5 mm. Mineur
Glande uropygienne Glande entière ou fragment identifiable de glande mesurant plus de 5 mm. Mineur
Ampoule au bréchet (poule, dindon et caille seulement)

Nodule non paré ou partiellement paré sur le bréchet (matières jaunes/rouges/vertes) sur une surface mesurant :

  • pour les poulets : 8 mm ou plus;
  • pour les dindons :
    • (Poids habillé de moins de 7,0 kg) : 13 mm ou plus
    • (Poids habillé de 7,0 kg ou plus) : 26 mm ou plus
  • pour les cailles : 8 mm ou plus. Portion de la capsule de l'ampoule : plus de 5 mm.
Mineur
Fractures ouvertes Fracture osseuse (p. ex. patte ou aile, mais non le bout de l'aile) ayant causé une déchirure de la peau. Mineur
Mutilation

Mutilation du muscle et de la peau causée par des équipements ou des procédés dans les aires précédant l'aire d'éviscération, couvrant une surface minimale de :

  • pour les poulets : 13 mm ou plus;
  • pour les volailles : 13 mm ou plus;
  • pour les dindons : 26 mm ou plus;
  • pour les cailles : 13 mm ou plus.
Mineur
Bourse de Fabricius Bourse de Fabricius ou partie identifiable de celle-ci mesurant plus de 5 mm. Mineur
Tube digestif Toute combinaison des parties identifiables suivantes mesurant plus de 5 mm : intestins, cæcum, cloaque (avec la muqueuse).  5 défauts majeurs
Tube digestif Toute combinaison des parties identifiables suivantes mesurant plus de 5 mm : œsophage, jabot, proventricule et gésier. Mineur
Patte longue

Recouvrement complet de l'articulation tibio-tarsienne (deux condyles) au point où les tissus cartilagineux deviennent osseux. Comme mesures de référence :

  • pour les poulets : plus de 5 mm;
  • pour les volailles : plus de 8 mm;
  • pour les dindons pesant moins de 10 kg (éviscéré) : plus de 8 mm;
  • pour les dindons pesant 10 kg et plus (éviscéré) : plus de 15 mm;
  • pour les cailles : plus de 5 mm.

À noter : La portion cartilagineuse peut varier selon la dimension de la carcasse.

Mineur
Reins, testicules ou ovaires Toute partie des reins, des testicules ou des ovaires, sauf dans les cas suivants :
  • Poulets pesant moins de 2,7 kg;
  • Canards pesant moins de 4 kg.
Mineur
Organes reproducteurs Organes reproducteurs dans le cas de volailles de réforme. Mineur
Os Dans le cas de parties de volaille désossés :
Tout os mesurant plus de 1 cm.
Majeur
Os Tout os identifié mesurant de 3 mm à 1 cm. Mineur
Plumes ou chicots

Au moins :

  • pour les poulets : 3 plumes de 6 mm à moins de 25 mm;
  • pour les volailles : 3 plumes de 6 mm à moins de 25 mm;
  • pour les dindons : 5 plumes de 6 mm à moins de 25 mm;
  • pour les cailles : 3 plumes de 6 mm à moins de 25 mm;
  • pour toutes les volailles : 1 plume mesurant 25 mm ou plus.
Mineur
Poils Chaque incidence de 26 poils mesurant 6 mm ou plus dans un sous-échantillon est comptée comme un défaut. Mineur
Têtes Dans les cas de carcasses habillées non désignées comme des carcasses avec « tête et pattes attachées ». Majeur

8 Plans d'échantillonnage pour les carcasses et parties de volaille

8.1 Pour les unités d'échantillonnage pesant moins de 4,5 kg

Niveau Taille du lot (N) Taille de l'échantillon (n) Valeur d'acceptation (Ac)
1 2 400 ou moins 13 2
2 2 401 à 15 000 21 3
3 15 001 à 24 000 29 4
4 24 001 à 42 000 48 6
5 42 001 à 72 000 84 9

8.2 Pour les unités d'échantillonnage pesant 4,5 kg ou plus

Niveau Taille du lot (N) Taille de l'échantillon (n) Valeur d'acceptation (Ac)
1 600 ou moins 13 2
2 601 à 2 000 21 3
3 2 001 à 7 200 29 4
4 7 201 à 15 000 48 6
5 15 001 à 24 000 84 9

8.3 Unité d'échantillonnage correspondant à un combo

Niveau Taille du lot (N) Taille de l'échantillon (n) Valeur d'acceptation (Ac)
1 2 ou moins Entier 0
2 de 3 à 8 Entier 1
3 de 9 à 12 Entier 2
4 13 ou plus 13 2

9 Registres

Un exemplaire de la Feuille de travail de réexamen de la volaille est disponible dans le document d'information pour les formulaires de collecte de données sur la volaille (en développement).

10 Exemples

10.1 Carcasses ou parties de volaille emballées dans des boîtes ou des bacs

Exemple 1)

Boîtes de 17 990 kg de carcasses de poulet entier emballées dans des boîtes de 18 kg.

  • le nombre de boîtes dans le lot est de 1000
  • le poids net d'une boîte est de 18 kg; par conséquent, utiliser le niveau d'échantillonnage 2 du tableau 8.2
  • ce plan d'échantillonnage indique que, pour un lot de 1000 boîtes, la taille de l'échantillon est de 21 boîtes
  • choisir 21 boîtes au hasard dans le lot
  • les 21 boîtes doivent être suffisamment décongelées pour permettre l'inspection
  • choisir un sous-échantillon représentatif constitué de 10 % du produit de chaque boîte, soit une carcasse pesant 1,8 kg ou le plus petit nombre de carcasses pesant ensemble 1,8 kg
  • dans chaque sous-échantillon, examiner la ou les carcasses pour la présence de défauts et déterminer s'il s'agit de défauts critiques, majeurs ou mineurs, conformément à la section « Critères de classification des défauts applicables aux carcasses et aux parties de volaille » du présent document

Supposons que l'inspection révèle les défauts suivants :

Boîte 3 - 1 défaut majeur
Boîte 8 - 1 défaut mineur
Boîte 12 - 1 défaut mineur
Boîte 15 - 1 défaut majeur et 2 défauts mineurs
Boîte 20 - 2 défauts mineurs

  • dans ce cas, les boîtes 3, 15 et 20 sont considérées avec défauts, car leurs sous-échantillons comportent au moins 1 défaut majeur, deux défauts mineurs ou les deux
  • selon la valeur d'acceptation (Ac) égale à 3, ce lot devrait être accepté, car 3 unités d'échantillonnage avec défauts sont permises dans l'échantillon choisi au hasard de 21 boîtes

Si l'inspecteur estime qu'il est nécessaire de prélever sur le lot un échantillon de plus grande taille, il faudrait alors procéder à un échantillonnage aléatoire de 29 boîtes aux fins d'inspection. Suivant le classement des défauts détectés conformément à la démarche décrite précédemment, une décision devrait être prise sur l'acceptabilité du lot selon la valeur d'acceptation correspondante, égale à 4.

10.2 Carcasses ou parties de volaille emballées dans des combos en vrac

Exemple 1)

Cinq combos en vrac de carcasses de volaille (environ 1 000 kg par combo).

  • les combos doivent être suffisamment décongelés pour permettre l'inspection
  • prélever un échantillon représentatif de 50 kg sur chaque combo
  • examiner les carcasses pour la présence de défauts; si elles en comportent, déterminer s'il s'agit de défauts critiques, majeurs ou mineurs, comme il est indiqué dans la section « Critères de classification des défauts applicables aux carcasses et aux parties de volaille » du présent document

Les résultats de l'inspection sont les suivants:

Combo 1 - 1 défaut critique, 1 défaut majeur et 4 défauts mineurs
Combo 2 - 3 défauts majeurs et 3 défauts mineurs
Combo 3 - 5 défauts majeurs et 8 défauts mineurs
Combo 4 - 2 défauts majeurs et 12 défauts mineurs
Combo 5 - 4 défauts majeurs et 9 défauts mineurs

  • conformément aux valeurs d'acceptation et de rejet, les combos 1, 3, 4 et 5 seraient rejetés, car ils dépassent les valeurs d'acceptation de zéro défaut critique, de quatre défauts majeurs et de neuf défauts mineurs ou d'une combinaison de neuf défauts majeurs ou mineurs
  • conformément au tableau 1.8.3, le nombre maximal de combos avec défauts permis est de 1. Dans cet exemple, le lot serait rejeté, car 4 combos avec défauts ont été trouvés. Le lot serait aussi immédiatement rejeté, car un défaut critique  a été découvert

Exemple 2)

Un combo en vrac de 500 kg de parties de volaille.

  • le combo doit être suffisamment décongelé pour permettre l'inspection
  • puisque l'unité d'échantillonnage pèse moins de 1 000 kg, prélever un échantillon représentatif équivalent à 5 % du poids total du combo
  • la taille de l'échantillon est de 500 kg × 0,05 = 25 kg
  • examiner les parties de volaille pour la présence de défauts; si elles en comportent, déterminer s'il s'agit de défauts critiques, majeurs ou mineurs, comme il est indiqué dans la section « Critères de classification des défauts applicables aux carcasses et aux parties de volaille » du présent document

Les résultats sont les suivants : 1 défaut majeur et 3 défauts mineurs

  • calculer les critères d'acceptation et de rejet en utilisant la formule figurant à la section 1.6.5.3 du présent document. Le nombre de défauts majeurs permis est de 2,5 (500 kg divisé par 200), arrondi à 3. Le nombre de défauts mineurs permis est de 5 (2 fois 2,5)
  • pour cet exemple, l'échantillon sera accepté, car les défauts détectés ne dépassent pas les valeurs d'acceptation qui ont été calculées à 3 défauts majeurs, à 5 défauts mineurs ou à toute combinaison de 5 défauts (majeurs et mineurs)
Date de modification :