Fiche de renseignements - Agriculture moléculaire végétale

Qu'est-ce que l'agriculture moléculaire végétale?

L'agriculture moléculaire végétale consiste en la culture de plantes visant à produire des composés pharmaceutiques ou industriels au lieu d'aliments, d'aliments pour animaux ou de fibres textiles. Ses utilisations possibles vont de la fabrication de produits médicaux, tels des produits pharmaceutiques (médicaments) ou des vaccins, à celle de produits comme du plastique biodégradable ou des produits chimiques industriels.

Un exemple : de l'interleukine dans le tabac

Le tabac est une plante non alimentaire dotée des utilisations susmentionnées. Son taux de croissance élevé fait qu'il peut servir à la production de produits pharmaceutiques et autres produits.

Dans le cadre d'expériences, on a modifié des plants tabac de façon à produire des antibiotiques, un traitement dentaire et des médicaments anticancéreux. Les lignées de tabac modifiées afin de produire des composés pharmaceutiques, comme l'interleukine (un traitement potentiel de la maladie de Crohn) ont été soumises à des épreuves dans le cadre d'essais de recherche au champ en conditions confinées réalisés au Canada.

Autres exemples

Parmi les autres exemples de produits mis au point de façon expérimentale à l'aide de l'agriculture moléculaire végétale, citons :

  • Des vaccins comestibles;
  • Des bioplastiques fabriqués à partir de molécules simples, biodégradables produites par des végétaux;
  • Des traitements médicaux destinés aux animaux;
  • Un enzyme utilisé dans le traitement de la fibrose kystique;
  • Des anticorps aux applications diagnostiques, préventives et thérapeutiques (comme la prévention de la carie, du rejet des greffes de rein et le traitement du cancer);
  • Des enzymes utilisés dans la transformation des aliments.

Quelle est la situation de l'agriculture moléculaire végétale au Canada?

Actuellement, la culture moléculaire d'aucun végétal n'a été approuvée pour la culture commerciale en champ. Certaines organisations effectuent des recherches sur les végétaux à caractères nouveaux (VCN) pour l'agriculture moléculaire en laboratoire et en serre, de même que dans le cadre d'un nombre limité d'essais de recherche au champ en conditions confinées.

L'incidence possible sur la santé humaine et l'environnement de l'agriculture moléculaire végétale pourrait être plus importante que celle des autres VCN (comme les végétaux dotés d'une tolérance aux herbicides ou d'une résistance aux insectes). Les composés obtenus grâce à des plantes mises au point à des fins d'agriculture moléculaire végétale pourraient avoir des effets physiologiques sur les humains et autres organismes. Si toute évaluation des VCN tient compte des facteurs suivants, leur incidence possible est d'une importance toute particulière lorsqu'il s'agit de VCN destinés à l'agriculture moléculaire végétale :

  • La consommation ou l'entrée en contact accidentelles par des travailleurs ou des passants avec les végétaux lors de la production de plein champ;
  • La consommation accidentelle des végétaux par du bétail ou des animaux sauvages lors de la production en plein champ;
  • La transmission du pollen au sein de la même espèce ou à une espèce apparentée;
  • L'introduction involontaire de matériel végétal dans la filière alimentaire humaine ou animale.

Que fait l'ACIA face à l'incidence possible de l'agriculture moléculaire?

Essais de recherche au champ en conditions confinées

Au Canada, l'agriculture moléculaire végétale est limitée aux essais de recherche en conditions confinées. Certaines exigences supplémentaires liées aux essais de recherche au champ en conditions confinées pour l'agriculture moléculaire végétale incluent :

  • Des distances d'isolement plus importantes que celles exigées pour les autres VCN;
  • Un examen supplémentaire des données sur la toxicité et l'allergénicité dans certains cas;
  • La présence d'un inspecteur de l'ACIA à la disposition et à la destruction de tout le matériel végétal résiduel.

Mise en marché

Au Canada, il n'y a pas eu de production commerciale de VCN destinés à l'agriculture moléculaire végétale. Cela signifie que ces végétaux sont toujours à l'étape des essais de recherche au champ en conditions confinées sous supervision de l'ACIA et ne peuvent pas être disséminés dans l'environnement à des fins commerciales. Le gouvernement du Canada étudie actuellement les options de politiques liées à l'agriculture moléculaire végétale commerciale. C'est pourquoi l'ACIA est en train d'élaborer des règles appropriées de mise en marché de ces végétaux.

Date de modification :