Maïs à caractères combinés de Dow AgroSciences Canada Inc. contenant les lignées DAS-40278-9, MON 89034, DAS1507, MON 88017 et DAS-59122-7

Résumé de la décision prise le 29 janvier 2013 :

L'Agence canadienne d'inspection des aliments a passé en revue un avis d'intention de disséminer dans l'environnement un maïs contenant les caractères nouveaux des lignées DAS-40278-9, MON 89034, DAS 1507, MON 88017 et DAS-59122-7 (DAS-40278-9, MON-89034-3, DAS-01507-1, MON-88017-3, et DAS-59122-7, respectivement), semé avec 5 % d'un refuge structuré ou mélangé non-Bt. L'avis a été présenté par Dow AgroSciences Canada Inc. Ce produit a été créé à l'aide de méthodes classiques d'amélioration végétale et possède les caractères de production de protéines insecticides pour la lutte contre les lépidoptères et les chrysomèles des racines du maïs. Il possède également les caractères de tolérance aux herbicides glyphosate, glufosinate-ammonium, 2,4-dichlorophénoxy-acétique (2,4-D) et aryloxyphenoxypropionate (AOPP) (ou "fop"). Toutes les lignées ont été autorisées au Canada, pour être utilisées dans l'alimentation humain et dans les aliments du bétail, ainsi que pour la dissémination dans l'environnement.

L'ACIA a évalué les impacts potentiels et le risque pour l'environnement associés aux semis de 5 % de refuge structuré ou mélangé non-Bt avec cette nouvelle lignée de maïs et a conclu qu'une autorisation avec une durée limitée présente un risque minimal pour l'environnement. Par conséquent, ce maïs à caractères combinés est autorisé pour dissémination dans l'environnement pour une durée limitée et en utilisant ces stratégies de refuge. Outre la mise en oeuvre d'exigences relatives à la gestion de la résistance des insectes (GRI) pour ce produit, pendant l'autorisation provisoire, le promoteur est tenu d'effectuer des recherches portant sur l'effet des stratégies de refuge sur les chrysomèles et les pyrales du maïs.

L'ACIA a conclu que la cultivation de ce produit et le recours à un refuge de 5 % structuré ou mélangé non-Bt adéquatement conçue devrait être au moins aussi efficace que les stratégies de refuges utilisées avec les lignées originales pour retarder le développement de résistance chez les insectes. Toutefois, il faut que les créateurs de la technologie, les représentants des gouvernements fédéraux et provinciaux, les chercheurs du secteur public et les producteurs continuent à montrer une grande vigilance pour assurer la gestion continue du maïs Bt à l'appui des pratiques agricoles durables à long terme.

Pour plus de détails sur la gestion des plantes Bt, consultez le site
http://www.inspection.gc.ca/vegetaux/vegetaux-a-caracteres-nouveaux/approuves-cours-d-evaluation/fra/1300208455751/1300208520765.

Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec le Bureau de la biosécurité végétale à l'adresse pbo@inspection.gc.ca.

Date de modification :