PI-009 : Inspection des tubercules de pommes de terre de semence
Annexe 7 : Altération de la couleur du talon

Cette page fait partie du répertoire des documents d'orientation (RDO).

Vous cherchez des documents connexes?
Recherche de documents connexes dans le répertoire des documents d'orientation.

L'altération de la couleur du talon peut résulter de diverses conditions, principalement la nécrose de chaleur, la gelée ou la sécheresse. Par exemple, la destruction chimique des fanes peut provoquer une altération de la couleur interne, entraînant habituellement la formation d'un anneau étroit brun pâle dans la chair des tubercules coupés transversalement. Une altération généralisée de la couleur des tissus vasculaires peut être causée par un certain nombre de facteurs biologiques, dont des virus (p. ex., nécrose réticulée), des champignons ou des bactéries. Les symptômes d'une altération généralisée de la couleur sont les suivants : une légère altération de la couleur du tissu situé sous le talon, une altération de la couleur de l'anneau vasculaire qui prend la forme d'une légère réticulation ou, dans certains cas, de fortes bigarrures brunâtres dans la totalité ou une partie de l'anneau vasculaire, s'étendant parfois presque jusqu'à la couronne. Toute altération importante de la couleur interne au-delà du bout de la tige (plus de 6-13 mm) doit être comptabilisée comme une tolérance aux tubercules difformes ou endommagés.

La nécrose due à la gelée et les autres dommages dus à la gelée donnent aux tissus du tubercule l'aspect d'une nécrose réticulée. Des fils ou filets brun foncé à gris se forment dans l'anneau vasculaire ou, dans tout le tubercule, dans toutes les directions, donnant ainsi l'impression d'un réseau. Si la réticulation est due à la gelée, on constate d'habitude divers stades de décomposition. La plupart des dommages dus à la gelée doivent être comptabilisés à l'égard de la tolérance applicable à la pourriture molle ou aqueuse. Cependant, une légère altération de la couleur du talon attribuable à la gelée peut être comptabilisée à l'égard de la tolérance applicable à l'altération de la couleur du talon.

Comptabilisation :

Il n'est pas nécessaire d'identifier la cause spécifique de l'altération de la couleur du talon. Cependant, conformément à la partie II du Règlement sur les semences, toute altération de la couleur du talon doit être comptabilisée à l'égard d'une tolérance particulière. Il faut d'abord couper la portion qui dépasse du point d'attache (renflement), afin de pouvoir ensuite mesurer à partir du talon. Une pénétration de 6 à 13 mm par rapport au talon doit être comptabilisée. La profondeur de pénétration est déterminée au moyen de coupes pratiquées à partir du talon. Les altérations de couleur dont la profondeur dépasse 13 mm sont comptabilisées comme altérations de la couleur interne sous Difformes et endommagés.

34 | Altération de la couleur du talon
34 | Altération de la couleur du talon. Description ci-dessous.
Description du 34

Cette image de deux pommes de terre est un exemple de décoloration du talon. Les pommes de terre comportent une pelure de couleur brun clair accompagnée d'un centre blanc crème. Les deux pommes de terre ont été coupées afin de révéler la partie intérieure de leur pelure et sont présentées à partir d'une vue de dessus afin de démontrer la décoloration du talon. En plus de la décoloration sur cette image, au centre de chaque partie coupée, on observe une tache de couleur brun foncé/doré qui irradie légèrement de l'extérieur vers le reste de la partie coupée.

35 | Comptabilisation de l'altération de la couleur du talon
35 | Comptabilisation de l'altération de la couleur du talon. Description ci-dessous.
Description du 35

Image a) Coupe de 6 mm
Cette image d'une pomme de terre est un exemple de décoloration du talon. La pomme de terre comporte une pelure de couleur brun roux accompagnée d'un centre blanc crème. Une portion de six millimètres a été tranchée du talon et laissée fixée sur le côté de la pomme de terre afin de révéler sa partie intérieure du dessous et démontrer la décoloration du talon.

Image b) Coupe de 13 mm
Cette image présente la même pomme de terre que l'image ci-dessus. Une portion de treize millimètres a été tranchée du talon et placée sur le côté de la pomme de terre afin de révéler sa partie intérieure et démontrer que la décoloration du talon n'atteint pas une profondeur de treize millimètres.

Date de modification :