PI-009 : Inspection des tubercules de pommes de terre de semence
Annexe 5 : Gale

Cette page fait partie du répertoire des documents d'orientation (RDO).

Vous cherchez des documents connexes?
Recherche de documents connexes dans le répertoire des documents d'orientation.

5a : Gale poudreuse

Agents responsables :

La gale poudreuse est causée par le champignon Spongospora subterranea, qui peut survivre pendant de nombreuses années dans le sol sous forme de spores dormantes. Ce champignon attaque les racines, les stolons, les jeunes pousses et les tubercules de la plante, et il peut pénétrer dans les tubercules par des lenticelles ou des blessures. La maladie se propage habituellement par la plantation de tubercules infectés et par le déplacement ou l'épandage de terre ou de fumier contaminés. Les spores de la gale poudreuse sont des vecteurs du virus du sommet touffu de la pomme de terre (PMTV).

Les symptômes de la gale poudreuse apparaissent sur les jeunes tubercules sous forme de lésions d'un brun violacé, qui évoluent en des zones soulevées (pustules) brun pâle qui sont isolées ou par plaques. Au bout d'une semaine environ, sous des conditions propices à la progression de la maladie, ces zones atteignent environ 6 mm. Lorsqu'elles atteignent la maturité, les pustules passent au jaune brun, puis au noir. À la récolte et en entrepôt, les pustules sèchent et se désagrègent, laissant des cavités circulaires ou ovales remplies de spores sphériques brunâtres; parfois ces cavités s'agrandissent et forment des chancres dans le tubercule. Une pourriture sèche peut ensuite s'y développer.

13 | Premiers symptômes : lésions enfoncés brun-violet
13. Premiers symptômes : lésions enfoncés brun-violet. Description ci-dessous.
Description du photo 13

Cette image présente les premiers symptômes de la gale poudreuse causée par le champignon Spongospora subterranea. Vous pouvez constater les lésions affaissées brunes et violacées sur la surface de la pomme de terre jaune. Les lésions semblent être plus profondes que la surface de la pomme de terre et sont relativement de petite taille.

14 | Développement de pustules brunes soulevées
14. Développement de pustules brunes soulevées. Description ci-dessous.
Description du photo 14

Cette image démontre le développement de pustules surélevées brunes, un symptôme de la gale poudreuse. La pomme de terre jaune sur cette image est couverte de petites taches brun rougeâtre. En raison de l'étroite proximité de quelques pustules, elles semblent former une plaque.

15 | Pustules grossies
15. Pustules grossies . Description ci-dessous.
Description du photo 15

Cette image démontre, en plus grand, des pustules sur une pomme de terre jaune. Elles semblent brunes et sont considérablement surélevées au-dessus de la surface de la pomme de terre. Les pustules semblent être étroitement près l'une de l'autre et paraissent grossies à 6 mm environ.

16 | Les pustules se rompent et libèrent des spores
16. Les pustules se rompent et libèrent des spores. Description ci-dessous.
Description du photo 16

Cette image présente une pomme de terre avec des pustules qui ont éclaté et relâché des spores. Les pustules s'étendent environ sur 60 % de la surface visible de la pomme de terre. Des alvéoles de forme circulaire à ovale remplies d'amas sporifères grisâtres et brunâtres ont pris la place des pustules. Les bordures des alvéoles semblent rêches et floconneuses.

17 | Pustules rompues
17. Pustules rompues. Decription follows.
Description du photo 17

Cette image démontre des pustules rompues sur une pomme de terre brune. Vous pouvez voir les bordures sèches et floconneuses aux endroits où les pustules se sont rompues, laissant place à des alvéoles légèrement foncées de pourriture sèche affaissée. Les alvéoles sont situées en étroite proximité l'une de l'autre et forment parfois une grande plaque de pustules affaissées.

5b : Gale commune

La gale commune, la gale superficielle , et la rousselure sont toutes causées par des bactéries du genre Streptomyces qui sont communes dans le sol et peuvent y survivre pendant de longues périodes même en l'absence de pommes de terre. Ces bactéries se propagent habituellement de la même manière que la gale poudreuse. Les souches qui causent la gale produisent une toxine qui provoque la formation de lésions sur le tubercule. Les premiers symptômes sont de minuscules lésions d'un brun rougeâtre autour des pores respiratoires (lenticelles) des jeunes tubercules. Lors de conditions idéales, ces lésions grossissent, foncent et forment des pustules circulaires isolées ou regroupées en de grosses masses liégeuses. Elles peuvent se présenter sous forme de taches superficielles ou de plaques très rugueuses. La gale peut prendre une forme lisse ou rugueuse ou présenter des fendillements.

18 | Premières lésions
18. Premières lésions. Description ci-dessous.
Description du photo 18

Cette image démontre deux lésions initiales d'un brun rougeâtre sur une pomme de terre jaune. Les lésions ont été agrandies sur l'image. Les détails ressortent ainsi plus clairement et vous pouvez constater une fissure émergeant du centre des lésions (plusieurs fissures dans le cas de la deuxième lésion).

19 | Atteinte sévère de gale
19. Atteinte sévère de gale. Description ci-dessous.
Description du photo 19

Cette image démontre une pomme de terre jaune atteinte sévèrement par la gale. La surface de la pomme de terre est couverte à 40 % de petites gales d'un brun rougeâtre qui sont situées à proximité les unes des autres. Les gales semblent floconneuses et comportent des morceaux qui se détachent facilement.

20 | Lésions profondes (gale poudreuse)
20. Lésions profondes (gale poudreuse). Description ci-dessous.
Description du photo 20

Cette image présente une pomme de terre brune avec des profondes fissures (gale picotée). Les lésions pénètrent l'intérieur de la pomme de terre, qui semble sèche et rugueuse et dont les bordures des lésions s'effeuillent et se retroussent vers l'intérieur. Les lésions occupent une grande partie de la pomme de terre, laissant très peu de surface non touchée.

21 | Tissu liégeux soulevé
21. Tissu liégeux soulevé . Description ci-dessous.
Description du photo 21

Cette image présente du tissu brun liégeux soulevé sur la surface de la pomme de terre. Il semble émerger de la surface de la pomme de terre blanche et paraît sec avec une texture d'écorce.

22 | Lésions réticulées de la gale
22. Lésions réticulées de la gale. Description ci-dessous.
Description du photo 22

Cette image présente des lésions sous forme réticulée. Les lésions galeuses couvrent environ 50 % de la surface visible de la pomme de terre. La plupart des gales sèches brunâtres sont situées à proximité les unes des autres, donnant l'aspect d'une seule grosse gale. La texture des gales semble rugueuse.

23 | Lésions sévères
23. Lésions sévères. Description ci-dessous.
Description du photo 23

Cette image démontre des lésions sévères présentes sur la surface de la pomme de terre jaune. Elles paraissent rouges, surélevées et de texture rugueuse.

24 | Atteinte généralisée de gale
24. Atteinte généralisée de gale. Description ci-dessous.
Description du photo 24

Cette image présente une gale importante sur les tubercules. Vous pouvez voir plusieurs pommes de terre brunes avec des lésions profondes qui touchent une bonne partie de leur surface – au moins 40 %. Les lésions profondes semblent bien pénétrer l'intérieur des pommes de terre.

5c : Comptabilisation

Comptabilisation :

Pour le classement des tubercules, on traite les spécimens atteints de gale de la même manière que ceux atteints de rhizoctonie et on les comptabilise par rapport à la même tolérance. Lorsque les deux maladies sont présentes, les quantités totales sont combinées sous la même tolérance. En général, les tubercules atteints de gale destinés à être exportés au pays ou à certains endroits à l'étranger sont traités de la même façon. Pour estimer le pourcentage d'atteinte du tubercule, on peut diviser la surface du tubercule en trois secteurs de dimensions différentes tels qu'illustrés ci-dessous (25); chaque moitié de tubercule représente 50 % de la surface. La taille du secteur qui serait occupé par les lésions si celles-ci étaient réunies en une seule zone aide à déterminer la gravité de la maladie aux fins de comptabilisation. On trouve ci-dessous des exemples de traces de maladie jusqu'à une atteinte importante, selon le côté exposé du tubercule (26).

25 | Proportions d'atteinte
25. Proportions d'atteinte. Description ci-dessous.
Description de photo 25

Cette image est constituée de trois photos d'une même pomme de terre de couleur brune. On voit dans la première photo une pomme de terre présentant environ 22 lésions provoquées par la gale. Dans la deuxième photo, on a retiré numériquement de la même pomme de terre les lésions de la gale pour ne conserver dans la photo que le reste de la pomme de terre. La troisième photo montre les lésions découpées de la photo précédente surimposées sur la silhouette de la pomme de terre. On a regroupé toutes les lésions sur le coin supérieur gauche de la silhouette pour montrer qu'elles couvrent 12,5 % de la surface.

Gravité de la maladie et Pourcentage d'atteinte
Gravité de
la maladie
Pourcentage
d'atteinte
Trace 0% - 1%
Légère >1% - 5%
Modérée >5% - 10%
Sévère >10%
26 | Spectre de la gale, de « trace » à « sévère »
26. Spectre de la gale, de « trace » à « sévère ». Description ci-dessous.
Description de photo 26

Cette image montre 15 tubercules, répartis sur cinq colonnes contenant trois pommes de terre chacune. Les pommes de terre dans la première colonne présentent toutes une quantité infime de traces de gale. Les pommes de terre présentées dans la seconde colonne sont atteintes de gale légère; les pommes de terre présentées dans la troisième colonne se situent à la limite supérieure de la gale légère; les pommes de terre présentées dans la quatrième colonne sont atteintes de gale modérée, les lésions provoquées par la gale sont plus fréquentes et plus rapprochées les unes des autres. Les pommes de terre présentées dans la cinquième colonne sont atteintes de gale grave, les lésions couvrent une large partie de chacune des pommes de terre.

Date de modification :