Hylurgus ligniperda (Red-Haired Pine Bark Beetle) - Fiche de renseignements

Identification

Adulte: Petit coléoptère cylindrique brun noirâtre ou brun doré de 4 à 6 mm de longueur sur 2 mm de largeur.4, 44, 93 Le corps est densément recouvert d'une pubescence jaunâtre ou rougeâtre qui est particulièrement visible sur la déclivité postérieure des élytres et le devant de la tête.44, 93 L'apex des élytres est convexe avec une légère indentation, mais sans dents sur la déclivité.82

Hôtes

Pinus.44 Au Canada, le Pinus strobus, le P. nigra et le P. sylvestris sont les hôtes connus du ravageur.4, 93

Portion(s) de l'hôte infestée(s)

Les larves se nourrissent dans l'écorce interne de la tige, des racines et du collet.44 Sur les arbres sur pied, les femelles déposent leurs œufs dans la région du niveau du collet.93 Ce ravageur infeste également les grumes enfouies dans le sol ou les portions de grume en contact avec le sol.4, 93Les adultes sexuellement immatures se nourrissent sur les racines et le collet des semis sains et stressés et des jeunes gaules (jusqu'à 15 cm de diamètre).93

État de l'hôte

Arbres stressés ou tombés depuis peu.44 Les œufs sont pondus dans les grumes fraîchement coupées, les souches, les rémanents et même les semis.44, 93

Aire de répartition

Europe.44, 93 Introduit au Afrique (Maroc, Afrique du Sud, Swaziland, Tunisie), Asie (Chine, Inde, Japon, Sri Lanka, Turquie), Europe, Amérique du Sud (Brazil, Chili, Uruguay), Océanie (Australie, Nouvelle-Zélande) et États-Unis (l'État de New York, Californie).44, 93, 139

Signes et symptômes

Chaque femelle fore un court tunnel d'entrée menant à une loge nuptiale oblique dans l'écorce interne. À partir de cette loge, elle élabore ensuite une longue galerie de ponte, habituellement dans le sens du fil du bois, mais parfois à angle par rapport à ce dernier. 4, 93 La galerie de ponte peut mesurer jusqu'à l m de longueur et n'est pas toujours rectiligne; elle est souvent sinueuse et peut même revenir sur elle-même.4, 4, 44, 93 Les galeries de ponte sont forées dans la tige, les racines ou le collet.

Les œufs sont déposés dans des encoches grugées dans les parois de la galerie de ponte et recouverts de sciure. Les galeries de ponte consistent en des sections de 10 à 20 cm de longueur contenant ou non des œufs. Les larves sont généralement réparties par groupes d'âge, les larves matures ou presque matures se trouvant près de la loge nuptiale; les larves deviennent de plus en plus petites et de taille uniforme à mesure qu'on s'éloigne de la loge nuptiale. Les galeries larvaires s'étendent perpendiculairement à la galerie de ponte au début mais, rapidement, elles bifurquent aléatoirement dans toutes les directions; en conséquence, les réseaux de galeries élaborés par cette espèce n'ont pas un aspect caractéristique.4, 44, 93

Comme ce ravageur infeste habituellement des arbres gravement stressés ou morts depuis peu, la présence de bouchons de résine et de dommages au houppier est rarement observée.75 L'accumulation de sciure brun rougeâtre dans les anfractuosités de l'écorce et la présence de petits trous de sortie ronds et de zones noircies par les champignons vivant en association avec le ravageur sont des signes d'infestation plus fréquents.93 Les adultes sexuellement immatures s'envolent à la recherche d'un autre pin pour se nourrir et forent des galeries en spirales dans les semis et les jeunes gaules.93 Ces attaques peuvent entraîner la mort de l'hôte si les principales racines ou le collet sont cernés.93

L'Hylurgus ligniperda a souvent été associé à un grand nombre de champignons plus ou moins phytopathogènes du genre Leptographium. L'action combinée de ces champignons et de leur vecteur peut entraîner une réduction de la croissance en hauteur et de la croissance des branches, un éclaircissement de la cime, une chlorose et la mort des arbres sur pied.

Hylurgus ligniperda adulte (4 à 6 millimètre de longueur).
Fig. 1. H. ligniperda adulte (4 à 6 mm de longueur). Noter la pubescence rougeâtre qui recouvre la portion déclive des élytres et le devant de la tête.Note de bas de page 1
Galerie de ponte d'Hylurgus ligniperda.
Fig. 2. Galerie de ponte d'H. ligniperda.Note de bas de page 2
Groupe d'Hylurgus ligniperda adultes sous l'écorce.
Fig. 3. Groupe d'H. ligniperda adultes sous l'écorce.Note de bas de page 3
Sciure brun rougeâtre autour d'une souche infestée par l'Hylurgus ligniperda.
Fig. 4. Sciure brun rougeâtre autour d'une souche infestée par l'H. ligniperda.Note de bas de page 4
Semis endommagé par l'alimentation d'Hylurgus ligniperda adultes sexuellement immatures.
Fig. 5. Semis endommagé par l'alimentation d'H. ligniperda adultes sexuellement immatures.Note de bas de page 5
Galerie de ponte d'Hylurgus ligniperda (jusqu'à l mètre de longueur) dans une souche.
Fig. 6. Galerie de ponte d'H. ligniperda (jusqu'à l m de longueur) dans une souche.Note de bas de page 6
Divers stades d'Hylurgus ligniperda.
Fig. 7. Divers stades d'H. ligniperda.Note de bas de page 7
Date de modification :