Sirex noctilio (Sirex européen du pin) - Fiche de renseignements

Identification

Adulte: Guêpe possédant quatre ailes membraneuses translucides et jaunâtres.Note de bas de page 1 Chez les deux sexes, le corps est cylindrique et trapu et mesure 9 à 36 mm, et l'abdomen est terminé en pointe.Note de bas de page 2 Note de bas de page 1 Chez le mâle, les pattes postérieures sont noires et épaissies et les segments abdominaux médians sont jaune orangé.Note de bas de page 2 Note de bas de page 1 Chez la femelle, les pattes sont brun rougeâtre et le corps est bleu acier.Note de bas de page 2 Note de bas de page 1 Sous l'abdomen de la femelle, une projection en forme d'éperon protège l'ovipositeur.Note de bas de page 2 Note de bas de page 1

Hôtes

Pinus (hôte principal), Abies et Picea.Note de bas de page 2 Note de bas de page 1 Note de bas de page 3

Portion(s) de l'hôte infestée(s)

Les larves se nourrissent d'un champignon symbiotique qui colonise l'aubier et le duramen des portions inférieure et médiane du fût. Note de bas de page 1 Note de bas de page 4 Note de bas de page 5 Note de bas de page 6

État de l'hôte

Arbres sains et stressés (par des blessures subies lors d'une coupe, la sécheresse, un feu, etc.) ou tiges mortes.Note de bas de page 2 Note de bas de page 7 Note de bas de page 8 Note de bas de page 9

Aire de répartition

Europe, nord de l'Afrique, Mongolie, Sibérie et Turquie. Introduit en Australie, en Nouvelle-Zélande, en Afrique du Sud, en Argentine, au Brésil, en Uruguay et dans l'est de l'Amérique du Nord.Note de bas de page 2 Note de bas de page 1 Note de bas de page 10

Signes et symptômes

À l'aide de leur ovipositeur en forme de scie, les femelles pratiquent des encoches de ponte profondes de 12 mm dans le bois de l'hôte.Note de bas de page 1 Note de bas de page 9 Elles peuvent ainsi forer jusqu'à 5 encoches dans la couche externe de l'aubier.Note de bas de page 1 Ce faisant, elles injectent dans l'aubier les spores d'un champignon symbiotique responsable de la carie blanche (Amylostereum areolatum) qui sert de nourriture aux larves, ainsi qu'un mucus toxique.Note de bas de page 2 Note de bas de page 1 Jusqu'à trois oeufs sont déposés dans chaque encoche de ponte. Note de bas de page 2 Note de bas de page 1 Les effets conjugués du champignon et du mucus entraînent la mort de l'hôte et créent un environnement favorable pour le développement des larves.Note de bas de page 2 Note de bas de page 1 Note de bas de page 11 Note de bas de page 12 Des taches foncées verticales formées par le champignon sont visibles sous l'écorce à chaque encoche de ponte.Note de bas de page 2 Note de bas de page 13

Les galeries larvaires mesurent 5 à 20 cm de longueur et sont encombrées par des fragments de bois mâché et une fine sciure poudreuse.Note de bas de page 2 Note de bas de page 1 Ces galeries sont forées à diverses profondeurs dans l'aubier et le duramen et peuvent même atteindre le centre des grands arbres.Note de bas de page 2 La longueur des galeries et la taille des larves varient en fonction de la teneur en eau du bois.Note de bas de page 2 Si le bois est sec, les galeries sont plus courtes, et les larves, plus petites, se nymphosent plus rapidement et produisent des adultes de plus petite taille.Note de bas de page 2 La nymphose a lieu près de la surface de l'écorce et les adultes émergent en forant un trou circulaire de 3 à 8 mm de diamètre.Note de bas de page 2

Les symptômes d'une attaque incluent également la présence de gouttes de résine s'écoulant des encoches de ponte.Note de bas de page 2 Note de bas de page 4 Les aiguilles se flétrissent et jaunissent, puis virent au brun-rougeâtre.Note de bas de page 2 La croissance de la tige est fortement réduite et les arbres gravement infestés finissent par mourir.Note de bas de page 2 Note de bas de page 4

Sirex noctilio mâle. Noter les pattes postérieures noires et les segments abdominaux médians jaune orangé.
A - S. noctilio mâle. Noter les pattes postérieures noires et les segments abdominaux médians jaune orangé.
Sirex noctilio femelle. Noter les pattes brunes et le corps bleu acier.
B - S. noctilio femelle. Noter les pattes brunes et le corps bleu acier.
Galerie larvaire (5 à 20 centimètre de longueur) de Sirex noctilio, tapissée de fibres de bois déchiqueté.
C - Galerie larvaire (5 à 20 cm de longueur) de S. noctilio, tapissée de fibres de bois déchiqueté.
Galeries larvaires de Sirex noctilio encombrées de sciure.
D - Galeries larvaires de S. noctilio encombrées de sciure.
Trous de sortie circulaires de Sirex noctilio (3 à 8 millimètre de diamètre).
E - Trous de sortie circulaires de S. noctilio (3 à 8 mm de diamètre).
Résine s'écoulant de trous de ponte de Sirex noctilio.
F - Résine s'écoulant de trous de ponte de S. noctilio.
Arbres infestés par le Sirex noctilio, à houppier brun rougeâtre.
G - Arbres infestés par le S. noctilio, à houppier brun rougeâtre.

Source des illustrations

  • A Forestry and Agricultural Biotechnology Institute, University of Pretoria, Afrique du Sud
  • B Forestry and Agricultural Biotechnology Institute, University of Pretoria, Afrique du Sud
  • C Gyorgy Csoka, Institut hongrois de la recherche forestière, Image 1231228, www.invasive.org, 5 février, 2004
  • D Forests New South Wales, Department of Primary Industries, Australie
  • E Forestry and Agricultural Biotechnology Institute, University of Pretoria, Afrique du Sud
  • F Forest Research, Nouvelle-Zélande
  • G Forest Research, Nouvelle-Zélande
Date de modification :