Guide de biosécurité pour le secteur des légumes de serre
6.0 Glossaire

Biosécurité :

Un ensemble de pratiques utilisées pour réduire la transmission des ravageurs, y compris leur introduction (bioexclusion), propagation (gestion biologique) et diffusion (confinement biologique).

Contrôle biologique :

Souvent appelé « biocontrôle ». Le contrôle antiparasitaire biologique est la méthode de contrôle des ravageurs (y compris les insectes, les acariens, les mauvaises herbes et les maladies végétales) au moyen d'autres organismes vivants. Il s'appuie sur la prédation, le parasitisme et l'alimentation herbivore ou autres mécanismes naturels, mais, généralement, il inclut un rôle actif de gestion par l'humain. Il s'agit souvent d'une composante importante des programmes de lutte antiparasitaire intégrée (LAI).

Culture intercalaire :

Dans le contexte de systèmes de production de légumes cultivés, il s'agit de la cultivation de deux cultures d'âge différent dans la même zone. Par exemple, les jeunes plantes sont plantés à côté de plantes plus âgés qui approchent la fin de leur cycle afin d'assurer une production continue de la culture.

En santé :

Fait référence à des végétaux en bonne condition physique sans symptôme d'infestation de ravageur. Les ravageurs peuvent être présents sur un végétal en santé. Cependant, pour être considéré comme « en santé », le ravageur ne doit pas avoir affecté la condition physique du végétal.

Enfouissement en profondeur :

Une méthode d'élimination consistant à enfouir le matériel infesté de sorte qu'il ne soit pas exposé à des facteurs qui permettent la réinfestation de la culture.

Entretien :

Comprend les activités non prévues et prévues de manière routinière pour réparer toute zone dans le lieu de production, appareil ou équipement, au cas où il serait hors service ou brisé.

Lieu de production :

Dans le cadre de ce document, le terme « lieu de production » est utilisé pour décrire une diversité de réalités opérationnelles, y compris des fermes, des installations de multiplication, des serres de production, des stations d'emballage, etc.

Lutte antiparasitaire intégrée (LAI) :

La lutte antiparasitaire intégrée (LAI) est un processus de planification et de gestion des sites afin d'éviter des problèmes de ravageurs et de prendre des décisions à propos du moment et de la façon d'intervenir lorsque des problèmes de ravageurs surviennent. Il s'agit d'une approche durable, associant des outils biologiques, culturels, physiques et chimiques pour lutter contre des ravageurs pour que les avantages de la lutte antiparasitaires soient maximisés et que les risques pour la santé et l'environnement soient réduits au minimum.

Pratiques exemplaires de gestion :

Dans le cadre de ce document, le terme « pratiques exemplaires de gestion » renvoie à des pratiques de production adoptées et éprouvées qui sont spécifiques à chaque lieu de production.

Programme de dépistage :

Une inspection régulière des cultures à l'égard de la présence de ravageurs et des seuils de tolérance de ravageurs.

Programme de surveillance :

L'inspection des produits entrants qui entrent dans le lieu de production pour détecter la présence de ravageurs.

Produits entrants :

Les ressources qui sont utilisées dans les aires de production, les installations de multiplication et les stations d'emballage qui sont des matériaux inertes ou biologiques comme des transplants, du matériel provenant d'autres lieux de production domestiques ou étrangers, du matériel d'emballage, des produits chimiques, de l'équipement, des engrais, des semences et du matériel végétal.

Produits sortants :

Comprend les déchets, les rebuts et les produits finis.

RavageurFootnote 4:

Tout organisme vivant néfaste pour les végétaux, les produits ou sous produits végétaux, y compris les insectes, les maladies, les mauvaises herbes et les rongeurs.

RemballageFootnote 5:

Comprend :

  1. Le retrait du produit prêt à la mise en marché de son emballage commercial, remanutention du produit (p. ex. retrier, reclasser, retailler, relaver, retraiter) et le remettre dans un emballage commercial prêt à la mise en marché. Le produit peut aussi être combiné à un autre produit qui diffère sur certains points (p. ex. le type, l'origine, le temps).
  2. Les activités (p. ex. étiquetage/codification, refroidissement) qui se produisent une fois que le produit est dans son emballage.
SerreFootnote 6 :

Une serre ou serre chaude de légumes signifie une structure d'acier ou d'aluminium permanente entièrement fermée en verre ou en plastique imperméable qui doit :

  1. utiliser des systèmes automatisés d'irrigation et de régulation du climat, y compris les capacités de chauffage et de ventilation;
  2. utiliser des méthodes hydroponiques.

Les « normes de production de légumes en serre ou serre chaude » comprennent également :

  1. la réduction de l'utilisation de pesticides en n'employant aucun herbicide et en suivant des pratiques de production comme la lutte antiparasitaire intégrée (LAI);
  2. le respect des normes d'un programme de salubrité des aliments mondialement approuvé.

Une installation certifiée biologique de serre ou serre chaude doit correspondre à la définition de serre, à l'exception de (b) comme, selon les normes biologiques canadiennes (CAN/CGSB-32.310-2006), l'hydroculture n'est pas permise et les sols doivent servir de milieu de culture.

Vecteur :

Un agent biologique, physique ou environnemental qui répand un phytoravageur.

Visiteurs :

Comprend toute personne qui n'est pas considérée comme un employé, tel que des fournisseurs de services, des expéditeurs, des consultants, des inspecteurs provinciaux et fédéraux, du personnel de livraison, des fournisseurs de services publics comme des électriciens et des plombiers, des spécialistes de LAI, des conseillers agricoles, des agronomes, des dépisteurs, des représentants de fournisseurs de semences et de produits serricoles, du personnel de vente et d'achats et autres personnes qui entrent dans le lieu de production.

Zone d'accès contrôlé (ZAC) :

Une zone dans le lieu de production dont l'accès est restreint ou contrôlé de manière à prévenir la propagation de ravageurs à l'intérieur ou à l'extérieur de la zone.

Zone d'accès restreint (ZAR) :

Une zone, généralement située à l'intérieur de la zone d'accès contrôlée, dont l'accès par des personnes ou de l'équipement est restreint davantage pour assurer un niveau de protection supérieur.

Date de modification :