Guide de biosécurité pour le secteur de la floriculture
Glossaire

Les termes suivants sont utilisés dans ce Guide. Dans la section où un terme est le plus pertinent, il est inscrit avec un lien vers sa définition dans ce glossaire.

Biosécurité :

Un ensemble de pratiques utilisées pour prévenir, minimiser et gérer la transmission des ravageurs, y compris leur introduction, leur propagation et leur libération.

Contrôle biologique :

Souvent appelé « biocontrôle ». Le contrôle antiparasitaire biologique est la méthode de contrôle des ravageurs (y compris les insectes, les acariens, les mauvaises herbes et les maladies végétales) au moyen d'autres organismes vivants. Il s'appuie sur la prédation, le parasitisme et l'alimentation herbivore ou autres mécanismes naturels, mais, généralement, il inclut un rôle actif de gestion par l'humain. Il s'agit souvent d'une composante importante des programmes de lutte antiparasitaire intégrée (LAI).

Culture de couverture :

Culture plantée principalement à des fins telles que la réduction de l'érosion du sol, l'ajout de matière organique, la réduction des pertes de nutriments, l'amélioration de la fertilité du sol, la réduction des populations de ravageurs, la réduction de la compaction et l'amélioration de la structure du sol.

Entretien :

Comprend les activités non prévues et prévues de manière routinière pour réparer toute zone de l'installation de floriculture, appareil ou équipement, au cas où il serait (ou éviter qu'il devienne) hors service ou brisé.

Fournisseur :

Toute personne ou entreprise qui fournit des produits entrants destinés à être utilisés dans une installation de floriculture.

Fournisseurs de services :

Inclut, sans toutefois s'y limiter, les inspecteurs fédéraux et provinciaux, le personnel responsable de la livraison, les fournisseurs de services comme les électriciens et les plombiers, les spécialistes de la lutte antiparasitaire intégrée et les conseillers agricoles.

Lutte antiparasitaire intégrée (LAI) :

La lutte antiparasitaire intégrée (LAI) est un processus de planification et de gestion des sites afin d'éviter des problèmes de ravageurs et de prendre des décisions à propos du moment et de la façon d'intervenir lorsque des problèmes de ravageurs surviennent. Il s'agit d'une approche durable, associant des outils biologiques, culturels, physiques et chimiques pour lutter contre des ravageurs pour que les avantages de la lutte antiparasitaire soient maximisés et que les risques pour la santé et l'environnement soient réduits au minimum.

Produits entrants :

Les ressources qui sont utilisées pour la floriculture, comme les produits chimiques, l'équipement, les engrais, les semences et le matériel végétal.

Produits sortants :

Incluent les déchets, les rebuts et les produits finis.

RavageurNote de bas de page 1 :

Tout organisme vivant néfaste pour les végétaux, les produits ou sous-produits végétaux, y compris les insectes, les maladies et les mauvaises herbes.

Serre :

Une serre de floriculture est l'emplacement physique où les plantes sont cultivées dans ou sous des structures, ou protégées par celles-ci, pour fournir une condition de culture modifiée et/ou une protection contre les ravageurs ou les mauvaises conditions météorologiques. Ces structures peuvent inclure des serres, des tunnels, des abris grillagés, des ombrières ou d'autres structuresNote de bas de page 2.

Vecteur :

Un agent biologique, physique ou environnemental qui répand un phytoravageur.

Visiteurs :

Dans ce document, le terme « visiteurs » comprend quiconque, autre que les employés, qui visite une installation, tel que les fournisseurs, les fournisseurs de services et les clients.

Zone à risque élevé :

Une zone qui nécessite des mesures de biosécurité supplémentaires.

Zone d'accès contrôlé (ZAC) :

Une installation de floriculture ou une zone dans une installation de floriculture dont l'accès est restreint ou contrôlé d'une autre manière.

Zone d'accès restreint (ZAR) :

Une zone, généralement située à l'intérieur de la zone d'accès contrôlée, dont l'accès par des personnes ou de l'équipement est restreint davantage pour assurer un niveau de protection supérieur.
Date de modification :