Normes sur le confinement des installations manipulant des phytoravageurs - Première édition
3.0 Exigences physiques visant les installations de confinement

Cette page fait partie du répertoire des documents d'orientation (RDO).

Vous cherchez des documents connexes?
Recherche de documents connexes dans le répertoire des documents d'orientation.

Le présent chapitre décrit les exigences physiques pour le confinement des phytoravageurs. L'installation doit être adéquate pour confiner tous les organismes ravageurs utilisés et suffisante pour confiner les ravageurs nécessitant le niveau le plus élevé de confinement. Les nouvelles installations doivent être construites de manière à répondre aux normes pertinentes de construction.

3.1 Confinement primaire

L'utilisation de dispositifs de confinement primaire (p. ex., enceintes de sécurité biologique [ESB]Note de bas de page 8, cages d'insectes, etc.) et de bonnes techniques de laboratoire réduit la pression globale des ravageurs à l'intérieur du périmètre de confinement. Le confinement primaire réduit donc le recours au confinement secondaire reposant sur le plan de l'installation.

Les enceintes de sécurité biologique protègent les personnes, les produits et l'environnement contre les microorganismes aéroportés ou aérosolisés. Les ESB de catégorie II, type A1, A2, B1 et B2 conviennent pour des travaux effectués avec des agents pathogènes des plantes. L'air évacué de ces enceintes est filtré au moyen d'un filtre HEPA ce qui offre un niveau supérieur de protection contre la fuite de ravageurs. De la même façon, les cages d'insectes offrent des niveaux accrus de confinement en empêchant le déplacement d'arthropodes ou en éliminant la présence de vecteurs d'arthropodes potentiels. Les phytotrons et les salles de culture offrent une solution économique alternative aux serres de confinement tout en permettant de contrôler plus précisément l'environnement. Les phytotrons et les salles de culture peuvent être situées à l'intérieur d'une zone de confinement et ainsi procurer un confinement primaire; ils peuvent aussi être scellés et modifiés de manière à respecter les exigences des niveaux de confinement PPC-2 ou PPC-3.

3.2 Confinement secondaire

La conception et la construction d'une installation procure un confinement secondaire efficace pour prévenir la fuite de phytoravageurs qui se sont échappés d'une aire de confinement primaire. La sélection, la conception et l'installation de portes, de fenêtres, de moustiquaires et de systèmes de ventilation ainsi que l'utilisation de scellants adéquats permet d'évaluer l'efficacité de confinement des phytoravageurs. La conception et la construction d'une installation doivent être accompagnées d'un personnel dévoué et bien formé qui suit les procédures documentées et qui, lorsque c'est possible, applique efficacement les mesures de confinement primaire visant à réduire le plus possible les fuites de ravageurs.

3.3 Atténuation des risques

Les mesures d'atténuation du risque devraient être appliquées à l'intérieur des installations de confinement lorsque c'est possible, afin de réduire le risque de fuite des ravageurs et ainsi réduire efficacement les exigences physiques de confinement correspondant à chacun des phytoravageurs. Ces mesures peuvent notamment nécessiter d'isoler adéquatement les hôtes infectés et ceux qui ne le sont pas, de fournir un environnement indemne de vecteurs, de mettre en cage les insectes et les plantes et de s'assurer que tout le matériel à la fin des expériences est non viable. Les risques issus des phytoravageurs peuvent aussi être minimisés en situant les installations de confinement dans des endroits où les hôtes réceptifs ne sont pas présents et en effectuant les travaux à des périodes de l'année où les hôtes locaux sont absents ou à l'endroit et au moment où les conditions météorologiques causeraient une destruction de ravageurs en fuite.

3.4 Considérations liées à la conception des nouvelles installations

En vue de l'amélioration du rendement et de l'exploitation d'un laboratoire, d'une serre ou d'un abri grillagé de confinement, la conception d'une installation doit tenir compte des problèmes spécifiques associés aux ravageurs. Les concepteurs, les propriétaires et les exploitants doivent prendre en compte :

  • Emplacement de l'installation - Le site choisi pour une installation de confinement doit faire l'objet d'une évaluation des programmes locaux en matière d'agriculture et de foresterie ainsi que de l'environnement local. Une installation de confinement peut être construite de façon sécuritaire à peu près partout selon les méthodes de construction et les ressources disponibles. Il faut peser le risque posé à l'agriculture, à la foresterie et à l'environnement, notamment l'impact de fuites possibles de ravageurs, avant d'entreprendre des travaux avec un ravageur. Dans les endroits exposés à des catastrophes naturelles, les bâtiments et les systèmes d'appui doivent répondre aux mesures renforcées du code du bâtiment visant la construction d'installations de confinement.
  • Conservation de l'énergie - si des mesures pour conserver l'énergie sont envisageables, (p. ex., utilisation de commandes automatisées du bâtiment, réglage programmé de la ventilation nocturne [réductions], récupération de chaleur et recyclage d'air) ne doivent pas compromettre le niveau de confinement fourni par l'installation.
  • Courant d'air directionnel dirigé vers l'intérieur - Plusieurs normes (p. ex., ANSI/AIHA Z-9.5-1992 et NFPA 45) recommandent ou exigent l'utilisation d'un courant d'air dirigé vers l'intérieur pour la construction des nouveaux laboratoires. Bien que cette recommandation s'applique aux installations nouvelles et existantes, ce dispositif n'est imposé que pour les installations de niveau PPC-2 destinées aux arthropodes et toutes les installations de niveau PPC-3.
  • Les zones de confinement scellées PPC-3 doivent être localisées loin des murs extérieurs afin d'éviter des inversions de la pression causées par des vents forts. Ceci est possible pour les serres, mais leur construction doit être conçue de manière à prévenir l'infiltration imprévue d'air.
  • Dans les nouvelles installations, l'espace d'entreposage doit être prévu pour les outils et l'équipement, les opérations de soutien et de nettoyage, la gestion des déversements et les programmes d'intervention d'urgence. L'installation d'équipements, des toilettes, des aires d'entreposage et des postes de travail administratif exclusivement réservés à la zone de confinement doit être envisagée à l'intérieur de la zone de confinement afin d'y limiter au minimum les mouvements.
  • Les installations de confinement nécessitent de fréquents nettoyages des surfaces. Celles-ci doivent donc être résistantes à la corrosion chimique et à l'absorption. Le revers des paillasses laminées en plastique peut contenir des matériaux organiques absorbants qui doivent être scellées dans le cas des installations de niveau PPC-3 afin de faciliter le nettoyage et de prévenir l'absorption des fumigants. Il est préférable d'utiliser des surfaces de paillasse en époxy, en acier inoxydable ou en d'autres surfaces solides non absorbantes.
  • Pour faciliter la décontamination et l'entretien, des systèmes tels que des systèmes de traitement des effluents liquides et des systèmes de boîtiers équipés de filtres HEPA doivent être installés le plus près possible du périmètre de confinement. L'installation de valves pour isoler des sections de conduits et de tuyaux d'évacuation doit aussi être envisagée. Des moustiquaires ou des filtres d'une dimension adéquate doivent protéger tous les orifices donnant accès aux arthropodes qui entrent ou s'échappent.
  • Les disjoncteurs et les valves d'isolement doivent être situé
  • s à l'extérieur du périmètre de confinement pour en faciliter l'entretien.

3.5 Considérations liées à la conception des serres

Toutes les exigences relatives à la ventilation et à la surveillance des laboratoires de confinement doivent être prises en compte lors de la planification de la ventilation des serres. Ces dernières se caractérisent habituellement par une humidité élevée et la production d'une chaleur élevée; un temps froid augmente significativement le risque d'entrée ou de sortie des vecteurs volants. Les stratégies de ventilation doivent prévoir l'installation de moustiquaires pour tous les systèmes de ventilation à air naturel et à air forcé. La climatisation peut combiner le chauffage/refroidissement (régulation de la température), le contrôle de l'humidité, du CO2 et des modèles de circulation d'air. Dans les serres où la ventilation est assurée par l'air naturel filtré par des moustiquaires, il est difficile de maintenir une pression négative dans les endroits exposés à des grands vents. Les serres qui doivent être étanches nécessitent une vérification de leur performance et des tests périodiques de détection des fuites.

Lors de la construction d'une serre de confinement, un système de contrôle qui intègre l'éclairage, les besoins en ventilation, les systèmes de protection antisolaire et de régulation de la température doit être envisagé.

S'il est nécessaire de collecter et de traiter les eaux usées, les planchers de la serre doivent être inclinés vers les drains et être munis de caniveaux pour contenir l'eau.

Pour accroître la sécurité physique, les serres doivent être installées loin des chemins piétonniers publics et d'autres aménagements. L'utilisation de murs nains, des brise-vent et des barrières physiques pour réduire la probabilité de bris du confinement en raison de dommages mécaniques occasionnés à une serre par des objets comme de l'équipement et des chariots doit aussi être envisagée.

3.6 Abris grillagés

On peut construire des abris grillagés pour offrir un niveau de confinement DE BASE ou PPC-1.

3.7 Exigences physiques en matière de confinement

Les tableaux suivants décrivent les exigences physiques en matière de confinement pour les installations (p. ex. laboratoires, serres, abris grillagés) manipulant des phytoravageurs. Les symboles suivants sont utilisés :

Cercle noir - Obligatoire Obligatoire

Cercle blanc - Recommandé RecommandéNote de bas de page 9

L'absence d'un symbole dans les tableaux indique qu'un point n'est pas exigé ou ne s'applique pas. Quand le Cercle noir - Obligatoire ou le Cercle blanc - Recommandé sont suivis d'un « A », cela signifie que le point ne s'applique qu'aux installations manipulant des arthropodes. Si le suffixe « A  » n'est pas présent, le point s'applique à toutes les installations, y compris celles qui traitent des arthropodes.

3.7.1 Structure, emplacement et accès

3.7.1 Structure, emplacement et accès PPC-1 PPC-2 PPC-3
1 Une sécurité adéquate du bâtiment doit être assurée (p. ex., clôtures, détecteurs de mouvement, barrières physiques, patrouilles). Cercle blanc - Recommandé Cercle noir - Obligatoire
2 Des affiches doivent être installées sur les portes d'entrée de la zone de confinement pour indiquer le niveau de confinement, les personnes-ressources et les exigences relatives à l'accès. Cercle blanc - Recommandé Cercle noir - Obligatoire Cercle noir - Obligatoire
3 L'entrée dans la zone de confinement doit se faire par des portes à autofermeture et à autoverrouillage. Cercle blanc - Recommandé Cercle noir - Obligatoire Cercle noir - Obligatoire
4 Un système d'accès contrôlé doit restreindre l'accès à la zone de confinement (p. ex., carte électronique d'accès, code ou l'équivalent). Cercle blanc - Recommandé Cercle noir - Obligatoire Cercle noir - Obligatoire
5 L'entrée et la sortie se font par une antichambre. Quand les codes du bâtiment l'exigent, les antichambres permettant une sortie d'urgence rapide doivent être placées aux sorties d'urgence. Des corridors sont acceptables pour les zones de confinement PPC-2 destinées aux non-arthropodes. Cercle noir - Obligatoire Cercle noir - Obligatoire
6 Dans le cas où une serre ou un abri grillagé sont à part d'une installation de confinement, leur entrée et leur sortie doivent se faire par une antichambre. Les corridors et bâtiments de tête sont acceptables pour des installations PPC-1 et PPC-2. Cercle blanc - Recommandé Cercle noir - Obligatoire Cercle noir - Obligatoire
7 Les portes d'antichambre doivent se refermer automatiquement et ne peuvent être ouvertes en même temps (des portes interverrouillées et des avertisseurs sonores ou visuels sont acceptables). Cercle noir - Obligatoire Cercle noir - Obligatoire
8 Pour éviter d'attirer les arthropodes phototropiques, l'antichambre doit être équipée de portes à autofermeture sans fenêtre et de lumières qui s'éteignent automatiquement quand l'une des deux portes est ouverte et qui s'allument seulement quand les deux portes sont fermées. Cercle noir - Obligatoire A Cercle noir - Obligatoire A
9 L'entrée doit permettre la séparation des vêtements personnels et des tenues vestimentaires dédiés à l'installation (vestiaire des vêtements « propres » séparé du vestiaire des vêtements « souillés  »). Cercle noir - Obligatoire A Cercle noir - Obligatoire
10 Les antichambres peuvent être considérées comme des vestiaires, et un seul vestiaire peut contenir à la fois les vêtements propres et souillés à condition qu'une ligne de démarcation les séparent. Cercle noir - Obligatoire A Cercle noir - Obligatoire
11 Des pièges à insectes (pièges collants, à phéromones ou lumineux avec lampes blanches ou UV) doivent être installés dans l'antichambre de la zone de confinement. Cercle blanc - Recommandé A Cercle noir - Obligatoire A Cercle noir - Obligatoire A
12 Les portes doivent être étanches (p. ex., bourrelet de calfeutrage, bandes d'étanchéité magnétiques, barrières à brosse ou rebords flexibles) et doivent posséder, de préférence, un seuil surélevé pour empêcher l'entrée ou la sortie des arthropodes. Cercle noir - Obligatoire A Cercle noir - Obligatoire A
13 La porte intérieure de l'antichambre doit être équipée d'un rideau de ventilation forcée pour empêcher les arthropodes de sortir de la zone de confinement. Cercle blanc - Recommandé A Cercle blanc - Recommandé A
14 Des miroirs doivent être installés dans la zone de confinement, immédiatement à l'intérieur de l'antichambre, pour vérifier soi-même que l'on ne transporte pas d'arthropodes. Cercle noir - Obligatoire A Cercle noir - Obligatoire A
15 Des sorties d'urgence doivent être installées au besoin; elles doivent s'ouvrir seulement de l'intérieur, être munies d'avertisseurs et d'affiches indiquant « Sortie d'urgence seulement » pour empêcher un accès non autorisé. Cercle blanc - Recommandé Cercle noir - Obligatoire Cercle noir - Obligatoire
16 Les tenues vestimentaires de laboratoire et les vêtements de protection individuelle doivent être rangés séparément des vêtements de ville. Cercle blanc - Recommandé Cercle noir - Obligatoire Cercle noir - Obligatoire
17 Des plafonds surbaissés doivent être installés dans les salles d'élevage des arthropodes pour en faciliter la recapture. Cercle blanc - Recommandé A Cercle blanc - Recommandé A
18 Les installations y compris les serres et les abris grillagés doivent être conçus de manière à résister aux températures extrêmes locales, aux charges maximales anticipées de neige et de glace, au vent, aux débris transportés par le vent ainsi qu'à la grêle. Cercle blanc - Recommandé Cercle noir - Obligatoire Cercle noir - Obligatoire
19 Les serres doivent être construites avec un cadre rigide renforcé dont les murs, les planchers et les vitrages forment une coquille. Tous les joints et orifices des serres ou de la jonction à une d'autres structures confinées doivent être scellés pour offrir une barrière de confinement continue. Cercle noir - Obligatoire Cercle noir - Obligatoire

3.7.2 Revêtements des surfaces de travail et mobilier

Les revêtements des surfaces doivent être résistants aux égratignures et aux taches, faciles à laver et suffisamment durables pour supporter des désinfections répétées, tout en limitant la contamination croisée des échantillons par les ravageurs ainsi que leur survie. Dans le cas des installations qui manipulent des arthropodes, il importe que les surfaces soient d'une couleur adéquate pour faciliter la détection des sujets en fuite.

Revêtements des surfaces de travail et mobilier
3.7.2 Revêtements des surfaces et mobilier PPC-1 PPC-2 PPC-3
1 Les surfaces doivent être continues et compatibles avec les matériaux adjacents et les matériaux qui se chevauchent (afin de conserver l'adhérence et la continuité du périmètre).
Pour un confinement de niveau PPC-3, les murs et les sols avec des joints soudés sont acceptables. Il est recommandé de préserver la continuité du joint entre le mur et le sol par une moulure concave de 100 mm (au minimum).
Cercle noir - Obligatoire A Cercle noir - Obligatoire
2 Les planchers doivent être antidérapants dans les zones mouillées. Cercle noir - Obligatoire Cercle noir - Obligatoire
3 Les revêtements intérieurs doivent être faciles à nettoyer, résister aux gaz, aux produits chimiques et à la désinfection répétée conformément à leur fonction (p. ex., peuvent résister à la désinfection et à la fumigation). Cercle noir - Obligatoire Cercle noir - Obligatoire
4 Les paillasses doivent être non absorbantes, imperméables à l'eau et résistantes aux acides, aux alcalis, aux solvants organiques et à la chaleur modérée. Les dosserets doivent être adossés au mur et scellés à la jonction entre le mur et la paillasse. Cercle blanc - Recommandé Cercle blanc - Recommandé Cercle noir - Obligatoire
5 Les planchers des serres doivent être imperméables à l'eau et faciles à laver (p. ex., béton). Cercle blanc - Recommandé Cercle noir - Obligatoire Cercle noir - Obligatoire

3.7.3 Périmètre de confinement

Le périmètre de confinement englobe les surfaces continues du plancher, du plafond et des murs qui forment une barrière contre l'entrée ou la sortie de phytoravageurs, incluant toutes les fenêtres, les portes et les accès de la zone.

Périmètre de confinement
3.7.3 Périmètre de confinement PPC-1 PPC-2 PPC-3
1 Un autoclave doit être installé dans la zone de confinement ou d'autres moyens acceptables validés de traitement et d'élimination des déchets doivent être disponibles. Si ce n'est pas possible, des procédures de transport sécuritaire des déchets doivent être mises en place pour en assurer le traitement ou l'élimination ailleurs. Cercle noir - Obligatoire Cercle noir - Obligatoire
2 Autoclave réservé avec un volet à scellé biologique (barrière à double porte) situé à la barrière de confinement; équipé de portes interdépendantes (recommandé) ou d'avertisseurs visuels ou sonores, pour prévenir ou empêcher l'ouverture simultanée des deux portes. Les composantes mécaniques de l'autoclave doivent être placées à l'extérieur de la zone de confinement pour en faciliter l'entretien. Cercle noir - Obligatoire
3 L'autoclave doit être équipé d'un enregistreur de cycles qui enregistre le temps, la température et la pression. Cercle blanc - Recommandé Cercle noir - Obligatoire Cercle noir - Obligatoire
4 Pour les matières qui doivent être retirées de la zone de confinement et qui ne peuvent pas être autoclavés (p. ex., matériel thermosensible, échantillons, pellicules), d'autres technologies de traitement éprouvées et validées (p. ex., irradiation, produits chimiques, gaz) doivent être prévues à la barrière de confinement. Cercle noir - Obligatoire
5 Tous les orifices du périmètre de confinement, notamment les canalisations et le câblage doivent être scellés avec un matériau d'étanchéité adéquat pour en faciliter le nettoyage et la fumigation et pour prévenir la fuite des arthropodes. Cercle noir - Obligatoire A Cercle noir - Obligatoire
6 Les fenêtres de la barrière de confinement doivent être fixes et scellées en fonction des conditions climatiques locales; le vitrage des fenêtres doit offrir un niveau adéquat de sécurité. Cercle noir - Obligatoire A Cercle noir - Obligatoire
7 Les zones de confinement des niveaux PPC-1 et PPC-2 doivent être équipées de moustiquaire ou scellées; les zones de confinement des arthropodes de niveaux PPC-2 et PPC-3 doivent être scellées. Cercle noir - Obligatoire Cercle noir - Obligatoire Cercle noir - Obligatoire
8 Des panneaux de rechange pour les fenêtres des serres, des vitrages et des moustiquaires d'urgence doivent être entreposés à proximité en vue de réparations d'urgence. Cercle blanc - Recommandé Cercle noir - Obligatoire Cercle noir - Obligatoire
9 Le vitrage des serres doit être résistant aux bris (p. ex., double vitrage, verre trempé ou feuilleté, polycarbonate) et offrir le niveau de sécurité adéquat. Cercle noir - Obligatoire A Cercle noir - Obligatoire
10 Le vitrage des serres doit être scellé dans la structure de la serre avec un matériau d'étanchéité qui produit un joint d'étanchéité serré, flexible et continu, résistant à la dégradation par les produits chimiques, les rayonnements UV et les changements de température. Cercle noir - Obligatoire Cercle noir - Obligatoire

3.7.4 Chauffage, ventilation et climatisation (CVC)

Les systèmes doivent être capables d'offrir un environnement confortable au personnel de laboratoire tout en convenant aux organismes avec lesquels ils travaillent.

Chauffage, ventilation et climatisation
3.7.4 Chauffage, ventilation et climatisation PPC-1 PPC-2 PPC-3
1 Le courant d'air directionnel doit se diriger vers les zones de niveau de confinement plus élevé (p. ex., maintien d'un différentiel de pression de ± 12.5 à 25 Pa). Cercle noir - Obligatoire A Cercle noir - Obligatoire
2 Pour confiner et exclure les ravageurs, un filtre ou un grillage doit être adéquatement installé dans les conduits d'arrivée et d'évacuation d'air. Cercle noir - Obligatoire A
3 Les systèmes d'arrivée et d'évacuation d'air doivent être conçus de manière à prévenir le refoulement d'air contaminé vers d'autres endroits. Cercle noir - Obligatoire A
4 Les conduits d'arrivée et d'évacuation d'air doivent être équipés de volets pour permettre le nettoyage, l'enlèvement ou le remplacement des filtres ou des moustiquaires. Cercle noir - Obligatoire A
5 Les conduits d'arrivée et d'évacuation d'air doivent être équipés de volets à scellant hermétique pour permettre la décontamination gazeuse ou par fumigation (ces volets à scellant hermétique peuvent aussi servir de protection contre les refoulements d'air et l'isolation des filtres HEPA). Cercle noir - Obligatoire
6 L'air évacué doit traverser un filtre HEPA. Les filtres HEPA doivent être installés dans un boîtier qui peut être certifié. Cercle noir - Obligatoire
7 Les volets à scellant hermétique doivent être installés le plus près possible du périmètre de confinement. Cercle blanc - Recommandé
8 Pour protéger les filtres HEPA et en prolonger la durée, des pré-filtres ou moustiquaires peuvent être installés. Cercle blanc - Recommandé
9 Les conduits de ventilation et les boîtiers de filtres doivent pouvoir supporter les changements de pression causés par des pannes des ventilateurs d'arrivée ou d'évacuation d'air. Cercle noir - Obligatoire
10 L'efficacité des filtres HEPA doit pouvoir être démontrée lorsque celui-ci est en place. Cercle noir - Obligatoire
11 Des dispositifs de surveillance de la circulation d'air et des sondes de gaine doivent être installés en aval des filtres HEPA de la bouche d'évacuation d'air et en amont du volet à scellant hermétique ou du filtre HEPA de la bouche d'arrivée d'air. Cercle noir - Obligatoire
12 Les systèmes d'arrivée et d'évacuation d'air doivent être interverrouillés pour empêcher une pressurisation positive continue dans le laboratoire. Cercle noir - Obligatoire A Cercle noir - Obligatoire
13 Les conduits d'arrivée et d'évacuation d'air doivent être scellés hermétiquement entre le périmètre de la pièce et le filtre HEPA ou les volets à scellant hermétique conformément à aux exigences de la SMACNA relativement au degré d'étanchéité de la catégorie A (Seal Class A), 1985. Cercle blanc - Recommandé A Cercle noir - Obligatoire
14 Des avertisseurs (audibles ou visibles) doivent être installés à l'intérieur de la zone de confinement pour signaler la défaillance des systèmes de traitement d'air. Cercle blanc - Recommandé A Cercle noir - Obligatoire
15 Des dispositifs visuels de surveillance de la pression doivent être installés à l'entrée de la zone de confinement. Cercle blanc - Recommandé A Cercle noir - Obligatoire
16 Les bouches d'aération et les conduites CVC des serres doivent être grillagées avec une moustiquaire d'un maillage suffisant pour prévenir les fuites d'insectes. Cercle noir - Obligatoire Cercle noir - Obligatoire
17 Les serres construites conformément au niveau PPC-3 doivent subir et réussir les tests suivants : a) un essai d'infiltration d'air mené conformément à la norme ASTM E 283-91: la différence de pression à l'essai sera de 6,24 lbs par pied carré de pression statique positive, et le taux de fuite admissible de 0,03 cfm par pied carré; (b) un essai de résistance de l'eau avec pression statique mené selon la norme ASTM E 331-93: la pression minimale de l'essai sera de 10 livres par pied carré, et pour que l'essai soit réussi, il ne doit y avoir aucune pénétration de la surface intérieure par l'eau; et (c) un essai de résistance à l'eau au moyen d'une pression dynamique conformément à la norme AAMA 501.1-94 : la pression minimale de l'essai est de 10 livres par pied carré et pour que l'essai soit réussi, il ne doit y avoir aucune pénétration de la surface intérieure par l'eau. Cercle noir - Obligatoire
18 Le système de ventilation de la serre doit être conçu de manière à permettre la fumigation de la serre et les applications de pesticide. Cercle noir - Obligatoire Cercle noir - Obligatoire Cercle noir - Obligatoire

3.7.5 Services de l'installation

Les services de l'installation comprennent tous les systèmes liés à la plomberie, à l'électricité, au gaz, au chauffage et à la sécurité qui servent à l'exploitation de l'installation. Tous ces systèmes doivent être installés de manière à ne pas compromettre le confinement nécessaire pour les phytoravageurs qui seront utilisés dans l'installation.

Services de l'installation
3.7.5 Services de l'installation PPC-1 PPC-2 PPC-3
1 Un lavabo pour le lavage des mains (ou, s'il y a lieu, un lavabo et une douche) doit être situé dans la zone de confinement près de la sortie. Cercle blanc - Recommandé Cercle noir - Obligatoire Cercle noir - Obligatoire
2 Les lavabos pour le lavage des mains doivent être équipés d'un dispositif « mains libres ». Cercle blanc - Recommandé Cercle noir - Obligatoire
3 Des dispositifs de confinement primaire appropriés (p. ex., ESB) doivent être disponibles au besoin, afin de réduire le plus possible la contamination potentielle de la zone de confinement. Cercle blanc - Recommandé Cercle noir - Obligatoire Cercle noir - Obligatoire
4 Des douches oculaires d'urgence doivent être installées dans la zone de confinement du laboratoire conformément aux activités et règlements pertinents (ANSI Z358.1-1998). Cercle noir - Obligatoire Cercle noir - Obligatoire Cercle noir - Obligatoire
5 Une douche d'urgence doit être installée dans la zone de confinement du laboratoire conformément aux activités et règlements pertinents (ANSI Z358.1-1998). Cercle noir - Obligatoire Cercle noir - Obligatoire Cercle noir - Obligatoire
6 Les commandes d'alimentation des services de l'installation doivent être situées à la fois à l'intérieur et à l'extérieur de la zone de confinement, s'il y a lieu, afin de faciliter l'entretien. Cercle blanc - Recommandé Cercle blanc - Recommandé
7 Tous les drains et la tuyauterie connexe doivent être branchés à un système validé de stérilisation des effluents conforme aux règlements locaux et aux activités du laboratoire. Cercle noir - Obligatoire
8 Pour en éviter l'assèchement, les siphons de drainage doivent être de 150 mm. Cercle noir - Obligatoire A Cercle noir - Obligatoire
9 Des siphons de sol doivent être installés au besoin dans les drains. Cercle noir - Obligatoire Cercle noir - Obligatoire Cercle noir - Obligatoire
10 Les évents de plomberie (y compris du système de stérilisation de l'effluent) doivent être équipés d'une moustiquaire ou d'un filtre pour prévenir l'infiltration ou la fuite des arthropodes. Cercle noir - Obligatoire A Cercle noir - Obligatoire A
11 Un système de communication (p. ex., télécopieur, réseau local, modem) doit être installé pour permettre le transfert électronique des données et de l'information de la zone de confinement vers les autres zones. Cercle blanc - Recommandé A Cercle noir - Obligatoire
12 Un système d'intercom ou de téléphone doit être installé pour permettre la communication vocale vers l'extérieur de la zone de confinement et pour réduire le circulation en direction et en provenance des zones de confinement. Cercle blanc - Recommandé A Cercle noir - Obligatoire
13 Le laboratoire doit être adéquatement équipé (p. ex., ESB, thermocycleurs, lecteurs de plaques ELISA, centrifugeuses et microscopes) pour éviter de déplacer de l'équipement vers l'intérieur ou l'extérieur de la zone de confinement. Cercle blanc - Recommandé Cercle noir - Obligatoire
14 Un système d'avertisseurs doit être installé pour détecter le bris de confinement occasionné par une entrée non autorisée, une défaillance mécanique ou une panne de courant électrique. Cercle blanc - Recommandé Cercle noir - Obligatoire
15 Un système de surveillance et de sécurité doit être installé pour surveiller les systèmes de confinement critiques. La surveillance des systèmes doit pouvoir se faire à l'extérieur de la zone de confinement. Cercle blanc - Recommandé Cercle noir - Obligatoire
16 Un système d'alimentation de secours doit être fourni pour le CVC, pour l'éclairage, l'équipement essentiel et les autres systèmes de sécurité. Cercle blanc - Recommandé Cercle noir - Obligatoire
17 La contamination de la pompe à vide doit être réduite le plus possible par la filtration des conduits de vide et l'utilisation de siphons désinfectants. Cercle blanc - Recommandé Cercle noir - Obligatoire
Date de modification :