Gem Russet

Pomme de terre

Dénomination: 'Gem Russet'
Nom botanique: Solanum tuberosum
Requérant/Titulaire: University of Idaho
Office of Technology Transfer
875 Perimeter Drive, MS3003
Moscow, Idaho
83844-3003
États-Unis
Sélectionneur: Jeffrey C. Stark, University of Idaho, Idaho Falls, États-Unis
Mandataire au Canada: Global Agri Services Inc.
376 New Maryland Highway
New Maryland, Nouveau-Brunswick
E3C 1E5
Canada
Tél: 506-462-9493
Date de la demande: 2000-05-24
Numéro de la demande: 00-2285
Date de délivrance du certificat d'obtention: 2002-04-15
Numéro du certificat d'obtention: 1154
Date de résiliation du certificat d'obtention: 2020-04-15

Description de la variété

Variétés de référence: 'Russet Norkotah' et 'Russet Burbank'

Sommaire: 'Gem Russet' donne une plante plus dressée que les variétés de référence. La silhouette des feuilles est plus fermée chez 'Gem Russet' que chez 'Russet Burbank'. 'Gem Russet' a moins de folioles secondaires et tertiaires que 'Russet Norkotah'. La peau du tubercule est légèrement rugueuse chez 'Gem Russet', tandis qu'elle est plus rugueuse chez 'Russet Norkotah' et réticulée chez 'Russet Burbank'. Le tubercule est plus allongé chez 'Gem Russet' que chez 'Russet Burbank'. Le germe de 'Gem Russet' est conique et plus petit que celui des variétés de référence, qui est ovoïde.

Description:

'Gem Russet' donne une plante dressée, moyenne à haute et de type feuillu. La tige est d'épaisseur moyenne et n'a pas de pigmentation anthocyanique. Les ailes caulinaires sont fortement proéminentes, simples et sinueuses. Les nœuds sont fortement renflés et n'ont pas de pigmentation anthocyanique. La tige est faiblement ramifiée.

Les feuilles sont vert moyen, et leur surface inférieure présente une pubescence moyenne. Leur silhouette est fermée à intermédiaire. Le dessus du rachis est peu pubescent, et le dessous est glabre. Le dessus et le dessous n'ont pas de pigmentation anthocyanique. Le pétiole n'est pas anthocyané. Les stipules sont de grandeur moyenne. La foliole terminale est moyennement ovée; son sommet est acuminé, sa base est obtuse à cordée et très asymétrique, et son bord est très faiblement ondulé. Il y a six paires de folioles primaires; ces folioles sont de grandeur moyenne et étroitement ovées, leur sommet est aigu, et leur base est cordée et faiblement à moyennement asymétrique.

'Gem Russet' produit un nombre intermédiaire d'inflorescences, et celles-ci ont un nombre peu élevé à intermédiaire de fleurs. Le bouton floral a une pigmentation anthocyanique faible et est persistant. Les fleurs complètement épanouies sont blanches. Les faces interne et externe de la corolle n'ont pas de pigmentation anthocyanique. La corolle est de grandeur moyenne et forme une étoile faiblement proéminente. La pigmentation anthocyanique du calice est d'intensité moyenne, et celle du pédoncule est faible. Lorsque la fleur est complètement épanouie, les anthères sont orange et forment un cône étroit. Le stigmate est capité et vert moyen.

Le tubercule est allongé. La peau est légèrement rugueuse, chamois, sans couleur secondaire. Les yeux, en nombre intermédiaire, sont moyennement profonds et distribués uniformément. Les arcades sont légèrement proéminentes. La chair est blanche, sans couleur secondaire. 'Gem Russet' produit un nombre moyen de tubercules.

Le germe est conique et très petit. La base présente une pubescence faible et une forte pigmentation anthocyanique violet rouge. Le sommet a un port intermédiaire entre fermé et ouvert, est moyennement pubescent et n'a pas de pigmentation anthocyanique. La fréquence d'émergence des racines est moyenne, les lenticelles sont peu protubérantes, et les ramifications latérales sont courtes.

Origine génétique: 'Gem Russet' est issue d'un croisement A77182-1 × 'Russet Norkotah' réalisé en avril 1984 au Aberdeen Research and Extension Center de l'Université de l'Idaho. 'Gem Russet' a été sélectionnée parmi une population F1. Les critères de sélection étaient l'apparence, le rendement, la densité du tubercule, sa qualité pour la confection de frites et la résistance de la plante aux maladies.

Épreuves et essais: Les épreuves et essais de 'Gem Russet' ont été menés en 2000 à Grand-Sault (Nouveau-Brunswick), selon un plan expérimental à blocs randomisés, à raison de quatre répétitions par variété. Toutes les variétés inscrites aux essais ont été plantées dans des parcelles constituées d'un seul rang de 5,5 mètres. Les rangs étaient espacés de 91 cm, et les plants étaient espacés de 30,5 cm sur le rang.


Tableaux de comparaison pour 'Gem Russet' avec les variétés de référence 'Russet Norkotah' et 'Russet Burbank'

Folioles secondaires et tertiaires

  'Gem Russet' 'Russet Norkotah' 'Russet Burbank'
nombre de folioles 14-23 27-39 6-14

Couleur de la corolle (RHS)

  'Gem Russet' 'Russet Norkotah' 'Russet Burbank'
face intérieure 157B 155A 157A

Longueur du tubercule (mm)

  'Gem Russet' 'Russet Norkotah' 'Russet Burbank'
moyenne 96,6 100,5 85,7
étendue 80-120 78-128 70-110
écart-type 12,6 11,2 9,0
Date de modification :