AAC Connect

Orge

Dénomination: 'AAC Connect'
Nom botanique: Hordeum vulgare
Requérant/Titulaire: Agriculture et Agroalimentaire Canada, Brandon
Brandon Research Centre, 18th St. & Grand Valley R
P.O. Box 1000A, R.R. #3
Brandon, Manitoba
R7A 5Y3
Canada
Sélectionneur: Bill Legge, Agriculture et Agroalimentaire Canada, Brandon, Manitoba
Mandataire au Canada: Agriculture et Agroalimentaire Canada
Office of Intellectual Property and Commercialization
6000 C&E Trail
Lacombe, Alberta
T4L 1W1
Canada
Tél: (403) 782-8126
Date de la demande: 2015-05-15
Numéro de la demande: 15-8648

Description de la variété

Variétés de référence: 'AC Metcalfe', 'Major', 'Newdale', 'Cerveza' et 'AAC Synergy'

Sommaire: Au stade du gonflement, la fréquence de plants à dernière feuille recourbée est faible chez 'AAC Connect', tandis qu'elle est absente ou très faible chez 'AC Metcalfe'. La pigmentation anthocyanique des oreillettes est faible à moyennement forte chez 'AAC Connect', tandis qu'elle est très faible à faible chez 'AC Metcalfe'. La dernière feuille de 'AAC Connect' est plus courte que celle de 'Cerveza' tandis qu'elle est plus large que celles de 'Major' et 'Newdale'. Le premier article du rachis est plus court chez 'AAC Connect' que chez 'AAC Synergy'. Chez 'AAC Connect', le grain est plus long que chez 'AC Metcalfe' et plus large que chez 'Newdale'. L'épi, sans les arêtes, est plus long chez 'AAC Connect' que chez 'Major'. 'AAC Connect' est modérément résistante à la rayure réticulée (Pyrenophora teres), alors que 'Major' et 'AAC Synergy' y sont résistantes. 'AAC Connect' est sensible au charbon nu véritable (Ustilago nuda), tandis que 'AC Metcalfe', 'Major' et 'Cerveza' y sont résistantes.

Description:

PLANTE : orge brassicole de printemps à deux rangs, dressée à demi-dressée au stade du tallage; gaine des feuilles inférieures glabre ou à pubescence très clairsemée.

DERNIÈRE FEUILLE (AU STADE DU GONFLEMENT) : à limbe glabre ou à pubescence très clairsemée; fréquence de plants à dernière feuille recourbée faible.
GAINE DE LA DERNIÈRE FEUILLE : très fortement glauque, glabre ou à pubescence très clairsemée.
OREILLETTES : à pigmentation anthocyanique faible à moyennement forte, glabres ou à pubescence très clairsemée sur les bords.

ÉPI : effilé à cylindrique, port dressé à demi-dressé à horizontal, densité demi-lâche à demi-compact, moyennement à fortement glauque; épillet stérile non divergent à faiblement divergent; épillet central à glumes (y compris l'arête) plus longues que le grain; époque d'épiaison intermédiaire.
PREMIER ARTICLE DU RACHIS : faiblement à moyennement courbé.
ARÊTES DE LA GLUMELLE : dépassant de l'épi, à pigmentation anthocyanique des pointes faible à moyennement forte, rugueuses sur les bords.

GRAIN : vêtu; couche d'aleurone blanchâtre; poils de la baguette longs; nervures de la glumelle inférieure du grain non anthocyanées ou très faiblement anthocyanées; nervures latérales internes de la face dorsale de la glumelle inférieure moyennement denticulées; sillon ventral glabre; lodicules embrassantes; dépression basale en forme de demi-cercle, avec quelques sillons transversales.

CARACTÈRES AGRONOMIQUES : bonne résistance à la verse; qualité brassicole bonne.

RÉACTION AUX MALADIES : plante résistante à modérément résistante au charbon vêtu (Ustilago hordei) et au faux charbon nu (Ustilago nigra), modérément résistante à la tache helminthosporienne (Cochliobolus sativus), à la forme tachetée de la rayure réticulée (Pyrenophora teres), à la rouille des tiges (Puccinia graminis) et à la fusariose de l'épi (Fusarium graminearum); modérément résistante à modérément sensible à la forme réticulée de la rayure réticulée (Pyrenophora teres); modérément sensible au piétin commun (Cochliobolus sativus), sensible à la tache septorienne (Septoria passerinii), à la tache pâle (Rhynchosporium secalis), au charbon nu véritable (Ustilago nuda) et au virus de la jaunisse nanisante de l'orge (BYDV).

Origine génétique: 'AAC Connect' (désignations expérimentales 'TR12225' et 'BM0421-205') est issue d'un croisement entre 'TR04282' et 'BM9831D-229' réalisé à l'automne 2004 dans une serre du Centre de recherche et de développement de Brandon d'Agriculture et Agroalimentaire Canada, à Brandon, au Manitoba. Les premières générations ont été soumises à une méthode modifiée de sélection généalogique. La génération F1 a été cultivée en serre, et la F2 a été cultivée en masse champ, dans une parcelle de Brandon, en 2005. En 2005 et en 2006, la génération F3 a été cultivée en masse dans une pépinière d'hiver de Leeston, en Nouvelle-Zélande, à des fins de multiplication. La génération F4 a été cultivée en masse dans deux parcelles, et 500 épis ont été récoltés à Brandon en 2006. En 2007, les graines de chacune de ces 500 lignées ont été semées en rangs F5 individuels de 0,9 mètre dans une pépinière irriguée située à Brandon, puis des sélections ont été faites en fonction de la résistance à la fusariose de l'épi. Les semences F6 des 33 lignées sélectionnées ont été semées en rangs individuels de 1,5 mètre à Brandon en 2008, puis des sélections ont été faites quant à la hauteur, la précocité de maturation, la résistance à la verse, l'aspect général et la résistance aux maladies au champ. 'BM0421-205' a été sélectionnée parmi les lignées F6, puis cultivée dans un seul rang et évaluée de nouveau en fonction de sa résistance aux maladies. En 2009 et en 2010, 'BM0421-205' a été cultivée dans le cadre d'essais préliminaires de rendement à Brandon et évaluée quant à son rendement et, encore une fois, sa résistance aux maladies. En 2011, 'BM0421-205' a été cultivée dans le cadre d'essais avancés de rendement dans 5 localités de l'Ouest canadien. De 2012 à 2014, 'BM0421-205', renommée 'TR12225', a été évaluée dans le cadre des Essais coopératifs d'enregistrement de l'orge à deux rangs de l'Ouest et des Essais conjoints de l'orge brassicole. Sa résistance aux maladies a été évaluée une fois de plus au cours de cette période. La semence initiale du sélectionneur a été obtenue en 2014.

Épreuves et essais: Les épreuves et essais ont été réalisés au cours des saisons de culture 2015 et 2016 à Brandon, au Manitoba, à raison de 4 répétitions disposées en blocs aléatoires complets. Chaque parcelle était constituée de 6 rangs de 4 mètres espacés de 18 cm. Les parcelles étaient espacées de 46 cm. Les caractères quantitatifs sont fondés sur 40 mesures par année.


Tableaux de comparaison pour 'AAC Connect' avec les variétés de référence 'AC Metcalfe', 'Major', 'Newdale', 'Cerveza' et 'AAC Synergy'

Longueur de la dernière feuille (cm)

  'AAC Connect' 'AC Metcalfe' 'Major' 'Newdale' 'Cerveza' 'AAC Synergy'
moyenne (2015) 10,8 10,9 10,8 10,0 13,6 11,5
écart-type 3,2 3,2 3,2 2,1 2,4 2,6
moyenne (2016) 11,0 11,2 11,0 10,4 13,0 11,1
écart-type 1,9 2,1 1,8 2,1 1,9 2,2

Largeur de la dernière feuille (mm)

  'AAC Connect' 'AC Metcalfe' 'Major' 'Newdale' 'Cerveza' 'AAC Synergy'
moyenne (2015) 8,1 8,1 6,9 6,9 10,7 8,0
écart-type 2,0 2,1 1,8 1,4 1,9 2,0
moyenne (2016) 7,9 7,5 6,4 6,4 8,1 7,3
écart-type 1,1 1,8 1,0 1,4 2,5 1,5

Longueur du premier article apical du rachis (mm)

  'AAC Connect' 'AC Metcalfe' 'Major' 'Newdale' 'Cerveza' 'AAC Synergy'
moyenne (2015) 2,6 2,3 2,5 2,7 2,3 3,0
écart-type 0,4 0,4 0,4 0,4 0,5 0,3
moyenne (2016) 2,6 2,3 2,5 2,6 2,3 2,9
écart-type 0,5 0,4 0,4 0,4 0,5 0,3

Longueur de l'épi, sans les arêtes (cm)

  'AAC Connect' 'AC Metcalfe' 'Major' 'Newdale' 'Cerveza' 'AAC Synergy'
moyenne (2015) 8,6 8,2 7,8 8,6 8,4 8,4
écart-type 0,9 0,8 0,7 0,7 0,7 0,8
moyenne (2016) 8,4 7,9 7,7 8,5 8,2 8,3
écart-type 0,8 1,0 0,7 0,9 1,1 0,7

Longueur du grain (mm)

  'AAC Connect' 'AC Metcalfe' 'Major' 'Newdale' 'Cerveza' 'AAC Synergy'
moyenne (2015) 9,6 8,7 9,3 9,6 9,6 9,5
écart-type 0,5 0,5 0,7 0,5 0,6 0,7
moyenne (2016) 11,0 10,1 10,4 10,7 10,6 10,7
écart-type 0,4 0,7 0,6 0,4 0,6 0,4

Largeur du grain (mm)

  'AAC Connect' 'AC Metcalfe' 'Major' 'Newdale' 'Cerveza' 'AAC Synergy'
moyenne (2015) 3,8 3,7 3,7 3,6 3,7 3,8
écart-type 0,2 0,3 0,3 0,2 0,3 0,2
moyenne (2016) 4,2 4,0 3,8 3,7 3,9 4,0
écart-type 0,3 0,3 0,3 0,3 0,3 0,2

Cliquer sur l'image pour l'agrandir
AAC Connect
Orge: 'AAC Connect' (plus haut) avec les variétés de référence 'AC Metcalfe' (deuxième du haut), 'AAC Synergy' (troisième du haut), 'Major' (troisième du bas), 'Cerveza' (deuxième du bas) et 'Newdale' (plus bas)

Cliquer sur l'image pour l'agrandir
AAC Connect
Orge: 'AAC Connect' (plus haut) avec les variétés de référence 'AC Metcalfe' (deuxième du haut), 'AAC Synergy' (troisième du haut), 'Major' (troisième du bas), 'Cerveza' (deuxième du bas) et 'Newdale' (plus bas)

Date de modification :