Les États-Unis confirment l’existence d’un cas d'ESB

le 24 avril 2012, Ottawa : Aujourd’hui, le ministère de l’Agriculture des États-Unis (USDA) a annoncé qu’un cas d’encéphalopathie spongiforme bovine (ESB) avait été diagnostiqué chez une vache laitière du centre de la Californie. L’USDA poursuit son enquête.

Le Canada continue de lutter efficacement contre l'ESB au moyen d’une série de mesures de protection intégrées afin de protéger la santé des êtres humains et des animaux. Ces mesures comprennent l’interdiction d’entrée aux matières à risque dans les circuits alimentaires des humains et des animaux et le dépistage de l'ESB chez les bovins.

Cette découverte n’aura pas d’incidence sur les échanges commerciaux entre les États-Unis et le Canada. Les deux pays ont mis en place des mesures fondées sur des principes scientifiques pour protéger la santé des animaux et des êtres humains. En outre, les fonctionnaires américains ont confirmé qu’aucune partie de la carcasse de l’animal n’était entrée dans la chaîne alimentaire.

Des échantillons ont été envoyés à des laboratoires spécialisés dans l'ESB au Canada et au Royaume Uni pour confirmer les résultats et pour mieux les caractériser.

Aux yeux de l’Organisation mondiale de la santé animale (OIE), les États-Unis et le Canada sont des pays à « risque contrôlé » pour l'ESB. Cette classification indique clairement l’efficacité des mesures de contrôle de l'ESB mis en place de part et d’autre de la frontière.

Pour obtenir des détails concernant l’annonce faite par l’USDA, consulter le
http://www.usda.gov/wps/portal/usda/usdahome?contentid=2012/04/0132.xml&contentidonly=true.

Demandes de renseignements des médias :

Relations avec les médias - ACIA
613-773-6600