Le gouvernement annonce son plan d'action pour assurer la salubrité des aliments au Canada

Le 17 mai 2013, Saskatoon : Prenant appui sur son engagement de longue date à l'égard de la salubrité des aliments, le gouvernement a dévoilé aujourd'hui son Plan d'action pour assurer la salubrité des aliments au Canada. Le Plan d'action vise à améliorer davantage le système canadien d'assurance de la salubrité des aliments en renforçant les règles plus rigoureuses en matière de salubrité alimentaire, de pratiques d'inspection plus efficaces, d'un engagement renouvelé à l'égard de la prestation des services et de la diffusion accrue d'information à l'intention des consommateurs.

« Le Canada jouit d'un système de salubrité des aliments de premier ordre et notre gouvernement est déterminé à prendre des mesures pour l'améliorer davantage, a déclaré le ministre de l'Agriculture, Gerry Ritz. Ce Plan d'action constitue l'une des mesures que notre gouvernement prend pour s'assurer que notre système continue d'offrir aux Canadiens des aliments salubres, et ce, tant aujourd'hui que demain. »

Le ministre de l'Agriculture Gerry Ritz a annoncé un plan d'action pour assurer la salubrité des aliments au Canada, lequel vise à continuer d'améliorer le système de salubrité des aliments au Canada.

Dans le cadre du Plan d'action, l'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA) lancera un certain nombre d'importantes mesures de renforcement de la salubrité des aliments au cours des deux prochaines années. Entre autres, l'ACIA collaborera avec des groupes de consommateurs et avec l'industrie à l'élaboration d'une nouvelle réglementation qui rendra exécutoire la Loi sur la salubrité des aliments au Canada, laquelle a été adoptée en novembre 2012.

L'ACIA, qui entend travailler initialement au renforcement de certaines de ses règles en matière de salubrité du boeuf, a mis en application de nouvelles exigences réglementaires qui visent à renforcer les mesures de contrôle visant la bactérie E. coli que mettent en oeuvre les établissements sous agrément fédéral produisant de la viande de boeuf.

De plus, d'ici le 2 juillet 2013, les établissements sous agrément fédéral qui attendrissent mécaniquement des morceaux de boeuf, comme des biftecks ou des rôtis, devront inclure sur l'étiquette de ces produits une mention selon laquelle ceux-ci ont été attendris ainsi que des directives sur leur cuisson.

Bien que ces mesures soient propres aux établissements sous agrément fédéral, Santé Canada compte également proposer la pose élargie d'étiquettes obligatoires visant à identifier les coupes de boeuf attendries mécaniquement dans les commerces au détail, notamment les supermarchés. Il s'agit d'une pratique volontaire depuis 2012.

Ce printemps, l'ACIA lancera un examen de la réglementation des aliments au Canada. Cet examen, qui est nécessaire pour rendre exécutoire la Loi sur la salubrité des aliments au Canada, pourrait durer jusqu'à deux ans. La participation active des consommateurs et des intervenants au processus sera importante pour la réussite des efforts visant à rendre exécutoire la nouvelle loi.

Les groupes de consommateurs et les intervenants se verront offrir cette possibilité lors d'un prochain sommet sur la réglementation de la salubrité des aliments, qui aura lieu en juin.

Pour de plus amples renseignements sur le Plan d'action, consultez le site Web de l'ACIA à l'adresse suivante : www.inspection.gc.ca/alimentssalubres.

- 30 -

Demandes de renseignements des médias

Relations avec les médias de l’ACIA
613-773-6600

Jeffrey English
Attaché de presse
Cabinet de l'honorable Gerry Ritz
613-773-1059

Date de modification :