Budget des dépenses 2013-2014 - Rapport sur les plans et les priorités

Rapport complet

PDF (1 010 ko)

Message du ministre

L'honorable Gerry Ritz, Conseiller privé, député

L'honorable Gerry Ritz, CP, député
Ministre de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire

Le Canada possède l'un des meilleurs régimes de réglementation sur la salubrité des aliments, la santé des animaux et la protection des ressources végétales du monde. Toutefois, le monde dans lequel évolue l'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA) est en pleine mutation, et l'Agence doit continuellement s'adapter pour garantir un niveau élevé de protection aux familles canadiennes et un soutien adéquat à notre secteur agroalimentaire et à nos ressources végétales et animales, qui revêtent une importance vitale.

Façonner l'ACIA pour l'avenir signifie lui permettre de s'adapter aux percées dans le domaine des sciences et de la technologie, et de réagir aux changements qui surviennent dans l'environnement, la structure du commerce agricole mondial, les produits alimentaires offerts et les demandes des consommateurs. Le Rapport sur les plans et les priorités 2013-2014 de l'Agence décrit la façon dont le gouvernement du Canada entend répondre à ces changements, tout en continuant à promouvoir les activités quotidiennes de l'Agence.

Récemment, l'ACIA a posé un jalon important dans son histoire. La Loi sur la salubrité des aliments au Canada (projet de loi S-11) a été adoptée par le Parlement et a reçu la sanction royale. La nouvelle loi regroupe en un seul texte législatif les pouvoirs prévus dans diverses lois touchant les aliments. Elle parachève également la réponse du gouvernement aux recommandations formulées dans le Rapport de l'Enquêteure indépendante sur l'éclosion de listériose de 2008. En outre, l'Agence, le plus grand organisme canadien de réglementation à vocation scientifique, peut désormais s'appuyer sur une loi qui améliorera la surveillance de la salubrité des aliments, protégera mieux les consommateurs et favorisera des niveaux accrus de conformité dans l'industrie.

Au cours de l'année à venir, l'ACIA poursuivra la mise à jour de sa réglementation relative aux aliments, aux animaux et aux ressources végétales, ainsi que la modernisation de ses systèmes d'inspection. Un nouveau modèle amélioré d'inspection des aliments fondé sur un seul programme d'inspection sera graduellement mis en œuvre à compter de 2013.

Au fur et à mesure qu'elle progressera, l'ACIA se concentrera davantage sur la prévention, la protection des consommateurs et la transparence. Ainsi, elle entamera des consultations sur son initiative de modernisation de l'étiquetage des produits alimentaires. De plus, elle continuera à s'inspirer des progrès qu'elle a déjà réalisés dans la communication au grand public de renseignements utiles et à jour sur les travaux qu'elle mène et la manière dont elle s'y prend.

L'ACIA demeurera également active sur le plan international et cherchera à développer et à entretenir les relations qu'elle s'est forgées dans le monde. À cet effet, elle poursuivra, entre autres, l'important travail amorcé l'an dernier de concert avec les États-Unis dans le cadre des initiatives du Plan d'action Par-delà la frontière et du Conseil de coopération en matière de réglementation. Elle favorisera également l'établissement de nouvelles relations fondées sur le commerce et l'échange d'information avec d'autres pays et des organisations internationales.

L'ACIA relève les défis posés par le paysage complexe et en constante évolution qu'est celui de la salubrité des aliments, de la santé des animaux et de la protection des ressources végétales. Si elle y parvient, c'est en grande partie grâce à son personnel hautement qualifié et capable de s'adapter. Je continue à compter sur les efforts concertés de l'ACIA et de l'ensemble du portefeuille de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire pour répondre aux besoins des consommateurs et du secteur agroalimentaire, et protéger les ressources animales et végétales du Canada.

L'ACIA rendra compte des progrès réalisés dans son Rapport sur le rendement de 2013-2014.

L'honorable Gerry Ritz, CP, député
Ministre de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire

Date de modification :