Comprendre le modèle d'évaluation du risque axé sur les établissements

PDF (1.2 mo)

L'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA) est fermement engagée envers son mandat qui consiste à veiller à la santé et au bien-être des Canadiens, à l'environnement et à l'économie en préservant la salubrité des aliments, la santé des animaux et des végétaux.

Les risques pour la salubrité des aliments, la santé des animaux et des végétaux évoluent rapidement. L'industrie canadienne, quant à elle, gagne en efficacité pour rivaliser face à l'économie mondiale. C'est dans ce contexte que l'ACIA a entrepris une transformation visant à modifier la façon dont les risques sont gérés. Elle aide l'industrie à faire face à la concurrence mondiale et adopte les technologies pour offrir des services plus efficaces et mieux adaptés aux besoins.

L'ACIA a travaillé en collaboration avec le milieu universitaire, les industries et ses partenaires gouvernementaux pour créer un outil supportant une approche uniforme et efficace de l'inspection.

Le modèle d'évaluation du risque axé sur les établissements (ERE) utilise des données ainsi qu'un algorithme mathématique pour évaluer le risque que présentent les établissements alimentaires inspectés par le gouvernement fédéral pour les consommateurs canadiens.

Comment le modèle ERE fonctionne-t-il?

Le modèle ERE mettra en évidence les secteurs les plus à risque de même que les établissements dans lesquels les inspecteurs devraient passer plus ou moins de temps.

En utilisant des données scientifiques et des informations spécifiques à l'établissement recueillies à partir de questionnaires fournis aux établissements, le modèle ERE évalue une installation en fonction de trois groupes de facteurs distincts et détermine leur risque (voir l'image ci-dessous).

Les établissements ou secteurs plus à risque qui demandent une attention immédiate peuvent ainsi facilement être identifiés et ciblés.

Liste finale des facteurs de risque inclus dans le modèle évaluation du risque axé sur les établissements. Description ci-dessous.
Description du diagramme – Liste finale des facteurs de risque inclus dans le modèle ERE

Cette figure représente la liste finale de facteurs de risque inclus dans le modèle ERE.

Il y a trois boîtes de couleur dans une rangée, suivie d'une flèche allant vers la droite, se terminant par une dernière boîte. La première boîte est jaune. Elle représente les facteurs de risque inhérents qui sont les risques liés à une denrée alimentaire, une activité ou un processus de transformation alimentaire particuliers. La deuxième boîte est bleue. Elle représente les facteurs d'atténuation qui sont les mesures ou les stratégies prises par un établissement alimentaire en vue de réduire les risques inhérents et, par conséquent, de réduire le risque de problèmes liés à la salubrité alimentaire. Listés dans la boîte: Présence de processus additionnels, Présence d'un plan d'échantillonnage, PCP certifié et reconnu internationalement (GFSI, SQF etc.), Vérifications par une tierce partie, Personnel de l'AQ (Assurance Qualité) à temps plein, Contrôle des intrants (par exemple, lettre de garantie, vérifications des fournisseurs, etc.). La troisième boîte est rouge. Elle représente les facteurs de conformité qui font référence à l'historique d'un établissement alimentaire en ce qui a trait à la manière dont il s'est conformé à ses propres mesures de contrôle préventives et aux exigences réglementaires. Listés dans la boîte : résultats d'inspection et catégorisation, historique des mesures d'application de la loi, rappels (classe I, II, III) et plaintes confirmées de salubrité alimentaire. La flèche vers la droite mène à une boîte finale, brune, qui indique les résultats de l'ERE, qui est le résultat de risque final d'un établissement. Sous la première et la deuxième boîtes se trouve une boîte de texte avec les mots "questionnaire de l'établissement" avec des flèches pointant aux boîtes jaune et bleue. Le questionnaire de l'établissement est utilisé pour collecter les données pour les risques inhérents et les facteurs d'atténuation. Sous la troisième boîte, rouge, il y a une zone de texte avec les mots "Données d'inspection". Sous la dernière boîte, brune, se trouve une boîte de texte avec les informations suivantes: ERE soutiendra: établissement des priorités, planification du travail, conception des programmes, allocation des ressources, activités de surveillance et mobilisation des capacités de laboratoire.

Que signifie la mise en oeuvre du modèle ERE pour les établissements réglementés par le gouvernement fédéral?

Les établissements pourront accéder à leurs résultats individuels et travailler en collaboration avec l'ACIA sur des stratégies visant à atténuer les problèmes potentiels.

De plus, une fois que tous les renseignements relatifs aux différents secteurs (c.-à-d. les denrées) auront été recueillis, le modèle ERE fournira des données permettant de relever les tendances émergentes et aidera à prévoir les menaces pour la salubrité des aliments.

Exemple de résultats obtenus avec le modèle ERE

Les résultats obtenus avec le modèle pour deux établissements laitiers sont illustrés dans le graphique ci-contre.

Exemple de résultats obtenus avec le modèle d'évaluation du risque axé sur les établissements

La colonne jaune représente le risque dû aux facteurs de risque inhérents seulement (p. ex. les deux établissements produisent le même type de produits et le même volume).

La colonne bleue représente le risque après avoir pris en considération les facteurs d'atténuation (p. ex. comparativement à l'établissement 1, l'établissement 2 est soumis à des audits par des tierces parties).

La dernière barre (résultat final) présente le risque final de l'établissement compte tenu des trois groupes de facteurs de risque. Les efforts déployés par l'établissement 2 pour atténuer les risques ainsi que leur conformité aux exigences réglementaires (p. ex. les résultats d'inspection, les mesures d'application de la loi, les rappels, les plaintes) sont pris en compte.

Par conséquent, le résultat du risque de l'établissement 2 est moins élevé que celui de l'établissement 1.

Que se passe-t-il actuellement avec le modèle ERE?

L'information est recueillie par l'intermédiaire du questionnaire de l'établissement ainsi que par l'évaluation de la conformité des établissements effectuée par les inspecteurs. Cette information est utilisée pour alimenter le modèle ERE et établir un profil de risque pour chaque établissement au sein d'une denrée.

Certains secteurs, comme les produits laitiers, les produits de viande/volaille, le poisson et les produits de mer sont déjà dans la première phase de collecte de données. D'ici la fin 2017, les projets pilotes dans tous les autres secteurs alimentaires réglementés par l'ACIA devraient être complétés.

À quelle fréquence mettra-t-on à jour le modèle ERE?

L'ACIA révisera et mettra à jour le modèle ERE de façon continue, en utilisant les données scientifiques, les technologies et les approches d'évaluation du risque les plus à jour. Il a été conçu de manière à pouvoir être adapté rapidement aux tendances mondiales et scientifiques émergentes, aux nouveaux risques et aux changements apportés dans les établissements.

Si vous avez des questions ou des commentaires, veuillez les envoyer par courriel à l'adresse : RAModel-ModeleER@inspection.gc.ca

Date de modification :