Regroupement de bureaux de l'ACIA et démantèlement de postes de quarantaine et d'inspection

L’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA) regroupera certains bureaux et démantèlera trois postes d’inspection pour optimiser l’utilisation de ses locaux et accroître l’efficacité administrative.

Cette initiative devrait être pleinement mise en œuvre d’ici 2014 2015. Elle ne compromettra pas la salubrité des aliments et ne réduira pas le nombre d’inspecteurs de l’ACIA. L’initiative vise plutôt à réaliser des gains d’efficacité et des économies sans incidence sur la prestation des services.

L’ACIA compte actuellement un nombre de bureaux administratifs dans l’ensemble du pays qui pourraient être combinés ou réduits. Elle a trois postes de quarantaine et d’inspection qui ne sont plus utilisés :

  • poste de quarantaine et d’inspection de Monchy (Saskatchewan)
  • poste de quarantaine et d’inspection de Coutts (Alberta)
  • poste de quarantaine et d’inspection de Nisku (Alberta)

Avec le temps, des entreprises prennent de l’expansion, d’autres démarrent et d’autres ferment. La circulation des produits évolue, et l’industrie et les producteurs font appel à d’autres postes d’inspection. De plus, les processus opérationnels évoluent également et avec l’émergence de nouvelles technologies, il est moins nécessaire que le personnel de l’ACIA soit situé à proximité de certaines parties réglementées. Ces changements ont donné à l’ACIA des occasions de réduire ses coûts de fonctionnement en regroupant des bureaux et en démantelant les postes de quarantaine et d’inspection qui ne servent plus.

Le regroupement des bureaux n’aura pas d’incidence sur le service offert aux Canadiens. Les services de l’ACIA seront maintenus peu importe les bureaux visés par le regroupement; seul l’endroit où seront offerts les services changera.