ARCHIVÉE - Diversification des modes de prestation de services pour l'inspection des tubercules de pommes de terre de semence

Cette page Web a été archivée

L'information dont il est indiqué qu'elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

En 2014, l'Agence canadienne dinspection des aliments (ACIA) exigera des agriculteurs (ou de leur mandataire) deffectuer des inspections pour vérifier le calibrage et la qualité des tubercules de pommes de terre de semence expédiés au Canada et aux États-Unis. L'ACIA quant à elle continuera dassurer une surveillance et de procéder à des inspections pour le dépistage de maladies et de ravageurs justiciables de quarantaine.

Les inspections et la délivrance de documents nationaux sur le calibrage et la qualité sont des tâches qui seront exécutées par les agriculteurs ou leurs mandataires, dans le cadre d'un programme rigoureux de surveillance et de vérification géré par l'ACIA.

Cette mesure s'ajoute au programme volontaire d'inspection et de certification des tubercules de pommes de terre de semence appliqué avec succès dans l'Ouest du Canada et au Nouveau­Brunswick. Elle permet aux agriculteurs et aux exportateurs de pommes de terre de semence de jouir d'une plus grande flexibilité, car ils n'auront plus à attendre l'inspection de l'ACIA et la délivrance de documents connexes avant d'expédier leurs produits à un acheteur. L'adoption de cette méthode permettra aux producteurs et aux expéditeurs de pommes de terre de semence de profiter d'une plus grande marge de manœuvre pour régler les problèmes importants comme le respect des délais et les coûts afférents.

L'ACIA continuera de concentrer ses efforts sur la protection de la santé et la sécurité en assurant une surveillance et en procédant aux inspections pour le dépistage de maladies et ravageurs émergents et justiciables de quarantaine. Elle laissera à l'industrie le soin de s'acquitter de ses responsabilités au chapitre du calibrage et de la qualité des produits. L'ACIA continuera de s'occuper de la certification des pommes de terre de semence et de l'application des règlements pertinents.

Pendant la période de transition, l'ACIA se chargera de linspection des pommes de terre de semence exportées ailleurs quaux ÉtatsUnis pour en vérifier le calibrage et la qualité. La nouvelle mesure sappliquera seulement aux pommes de terre de semence expédiées au Canada et aux États-Unis. L'ACIA continuera de consulter les principaux groupes dintervenants de l'industrie et de collaborer avec eux pour assurer une transition sans heurts à ce nouveau programme.

Date de modification :