ARCHIVÉE - L'Agence canadienne d'inspection des aliments se concentre sur l'innocuité des engrais

Cette page Web a été archivée

L'information dont il est indiqué qu'elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Les activités de l'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA) en ce qui concerne les engrais et suppléments consisteront à vérifier l'innocuité des produits pour les humains, les végétaux, les animaux et l'environnement canadien.

Outre l'accent placé sur l'innocuité des engrais et suppléments, l'ACIA continue de vérifier que les produits sont bien étiquetés pour empêcher la fausse représentation d'un produit sur le marché et protéger les consommateurs.

Au moyen de modifications apportées au Règlement sur les engrais, l'ACIA ne vérifiera plus l'efficacité des produits. Ce changement permettra l'ACIA de concentrer ses ressources sur la vérification de l'innocuité des engrais et des suppléments et permettra l'Agence d'offrir à l'industrie une plus grande marge de manœuvre, et réduira les coûts et les formalités administratives. On prévoit que le Règlement sera modifié en avril 2013.

À titre de mesure provisoire, l'ACIA a mis en œuvre un processus d'enregistrement simplifié, qui demeurera en place jusqu'à ce qu'elle modifie le Règlement sur les engrais. À l'aide de ce nouveau processus facultatif, les engrais et les suppléments jugés sans danger par l'ACIA et qui respectent un seuil minimum d'efficacité prouvée (par des résultats d'essais à l'étranger ou selon la littérature scientifique) peuvent être enregistrés pour la vente au Canada.

L'innocuité demeure la priorité de l'ACIA, et les évaluations de l'innocuité continueront d'examiner tous les ingrédients présents dans les engrais ou suppléments, y compris les éléments actifs ainsi que les produits de formulation, les vecteurs, les additifs, les contaminants potentiels et les sous-produits qui pourraient être disséminés dans l'environnement à la suite de l'épandage du produit sur le sol.

Date de modification :