ARCHIVÉE - Regroupement des programmes de bioconfinement de l'Agence canadienne d'inspection des aliments et de l'Agence de la santé publique du Canada

Cette page Web a été archivée

L'information dont il est indiqué qu'elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Depuis le 1er avril 2013, l'Agence de la santé publique du Canada (ASPC) est le guichet unique auquel doivent s'adresser les intervenants qui souhaitent obtenir un permis d'importation d'agents pathogènes humains ou d'agents zoopathogènes terrestres. L'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA) continue de délivrer les permis pour les agents zoopathogènes qui ne sont pas indigènes au Canada (agents pathogènes causant des maladies animales étrangères ou nouvelles), les agents pathogènes aquatiques et végétaux, ainsi que pour les animaux, les produits et sous-produits animaux, les tissus, le sérum et le sang qui sont infectés par des agents zoopathogènes.

Grâce à ce regroupement, le gouvernement du Canada a davantage la capacité de superviser les travaux liés aux agents pathogènes, sans accroître les risques pour la santé publique ou animale.

Les deux agences collaborent depuis des années afin d'améliorer l'efficacité des programmes. Ce regroupement permet d'alléger le fardeau réglementaire associé aux redondances administratives dans la réglementation des agents pathogènes.

La communauté scientifique et universitaire, les services de diagnostic, les laboratoires gouvernementaux et les entreprises qui manipulent des agents pathogènes profiteront de processus et de services simplifiés. Le public canadien profitera d'un programme de réglementation renforcé et harmonisé et le gouvernement du Canada réalisera des économies et pourra mieux utiliser les compétences en bioconfinement.

Date de modification :