Les chroniques de l'ACIA

Édition 3 – Octobre 2017

Une bannière affichant le texte Les chroniques de l'ACIA au milieu. La bannière est composée de trois images côte à côte, y compris des mains tenant une laitue, un poulet et des aliments en train de cuire dans une poêle.

CanadaGAP achève avec succès le Programme de reconnaissance de la salubrité des aliments de l'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA)

An apple over a green background

La salubrité des aliments est une responsabilité partagée entre les gouvernements, l'industrie et les consommateurs. L'industrie et l'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA) travaillent ensemble à l'amélioration de la salubrité des aliments pour les familles canadiennes de la ferme à la table au moyen de programmes comme le Programme de reconnaissance de la salubrité des aliments (PRSA) de l'ACIA.

Le 15 septembre, CanadaGAP est devenu le 3e organisme à être reconnu pour avoir achevé avec succès le Programme de reconnaissance de la salubrité des aliments de l'ACIA, démontrant qu'ils ont mis en œuvre des contrôles préventifs efficaces, y compris les exigences de croissance, de récolte et d'emballage de produits frais pour le commerce interprovincial et l'exportation. Les Producteurs laitiers du Canada et les Producteurs de poulet du Canada avaient auparavant réussi à obtenir cette reconnaissance en 2016 et en 2013 respectivement.

Paul Glover, président de l'ACIA et Heather Gale, directrice générale de CanadaGAPs
Paul Glover, président de l'ACIA, présente à Heather Gale, directrice générale de CanadaGAP un certificat du Programme de reconnaissance de la salubrité des aliments

CanadaGAP est un programme de salubrité des aliments pour les entreprises qui produisent, manipulent et font le courtage des fruits et des légumes. Il favorise les bonnes pratiques agricoles (BPA) et est mis sur pied pour aider à mettre en œuvre et à maintenir des procédures efficaces de salubrité des aliments dans l'exploitation de produits frais. Il existe plus de trois mille entreprises inscrites et certifiées dans CanadaGAP.

CanadaGAP est entré volontairement dans le PRSA en 2003 et a achevé tous les examens et toutes les évaluations techniques obligatoires.

« Cette réussite a nécessité des années de travail, et nous sommes fiers de recevoir cette reconnaissance, a affirmé Jack Bates, président du conseil d'administration de CanAgPlus, la société qui est propriétaire et qui exploite le programme CanadaGAP. Nous félicitons nos employés qui travaillent avec dévouement et acharnement d'avoir atteint cet important jalon, et nous remercions les représentants du gouvernement de leur engagement dans ce processus. »

Une reconnaissance en vertu du PRSA, c'est reconnaître qu'un programme de salubrité des aliments a été élaboré efficacement mis en œuvre en ligne avec :

  • une approche systématique et préventive à la salubrité des aliments en fonction de normes acceptées internationalement;
  • les lois, les politiques et les protocoles fédéraux, provinciaux et territoriaux.

L'honorable Lawrence MacAulay, ministre de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire, a félicité CanadaGAP pour avoir achevé avec succès le Programme de reconnaissance de la salubrité des aliments et a déclaré que cela représente « un autre exemple qui montre qu'une collaboration étroite avec l'industrie aide à élaborer et à mettre en œuvre des systèmes de gestion de la salubrité des aliments reconnus par le gouvernement au niveau de la ferme. Il s'agit d'un pas positif pour aider à développer la confiance du consommateur envers le système d'assurance de la salubrité des aliments au Canada ».

Réussir à obtenir cette reconnaissance une étape à la fois

Avant de recevoir une lettre de reconnaissance dans le cadre du Programme, les organisations industrielles nationales doivent achever un processus rigoureux qui comprend un examen technique des normes et des systèmes de gestion du programme de salubrité des aliments de l'organisation ainsi que des audits réussis et effectués par le gouvernement et les tiers

Plusieurs étapes ont dû être franchies afin que CanadaGAP reçoive une pleine reconnaissance :
Étape Ce qui a fait l'objet de l'examen Examinateur
Examen technique de la norme
  • Modèles génériques d'analyse des risques et de maîtrise des points critiques (HACCP), (propres à certains produits)
  • Guides sur la salubrité des aliments
Représentants du gouvernement du Canada (fédéraux et provinciaux)
Examen technique du système de gestion
  • Guide et procédures de gestion du Programme
  • Listes de contrôle de l'audit
  • Programme de formation des auditeurs
ACIA
Audit tierce partie la mise en œuvre et l'exécution du Programme
  • Audit du bureau national
  • Évaluations des organismes de certification
  • Audits en présence de témoins à l'exploitation
Auditeur tiers et organismes d'accréditation
Évaluation gouvernementale des résultats de l'audit tierce partie
  • Rapport de l'audit tierce partie
  • Évaluations de l'accréditation
  • Rapports des audits en présence de témoins
Représentants du gouvernement du Canada (fédéraux et provinciaux)

Paul Glover, président de l'Agence canadienne d'inspection des aliments, était présent pour féliciter CanadaGAP de cette réussite et pour présenter le certificat de reconnaissance à Heather Gale, directrice générale de CanadaGAP. M. Glover était très heureux de reconnaître l'accomplissement de CanadaGAP et de leur souhaiter la bienvenue.

Au sujet de l'initiative

Le Programme de reconnaissance de la salubrité des aliments constitue un effort de collaboration financé par Agriculture et Agroalimentaire Canada au titre de l'initiative Cultivons l'avenir 2. L'ACIA dirige le programme avec la participation de l'industrie, des gouvernements provinciaux et territoriaux et d'autres ministères fédéraux. Le PRSA vise à encourager les organisations sectorielles nationales à mettre au point des systèmes d'assurance de la salubrité des aliments conformes à une approche systématique et préventive à l'égard de la salubrité des aliments connue sous le nom d'analyse des risques et de maîtrise des points critiques (HACCP), laquelle renforce le système alimentaire du Canada.

Abonnez-vous aujourd'hui!

Tenez-vous au fait du changement qui a lieu à l'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA). Abonnez-vous à notre service listserv d'avis par courriel sur les initiatives de modernisation pour des mises à jour concernant les prochaines éditions de ce bulletin.

Encadré sur le côté – Le saviez-vous?

« Demandez à l'ACIA » est votre point d'entrée unique pour poser vos questions sur les exigences réglementaires actuelles. Depuis juin 2016, on a répondu à plus de 1 500 questions sur la réglementation. « Demandez à l'ACIA » est disponible à la plupart des entreprises y compris celles qui sont dans les secteurs suivants : poissons et fruits de mer, produits laitiers, fruits et légumes frais et transformés, produits de l'érable, miel et œufs et produits d'œufs. Avez-vous une question sur la réglementation? Demandez à l'ACIA.

Possibilités de consultation et de mobilisation

La consultation est une activité clé de l'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA). Elle appuie un gouvernement ouvert et transparent. Nous vous encourageons à consulter la liste complète des possibilités de consultation et de mobilisation, informez-vous et faites connaître votre opinion.

Questions ou suggestions

Si vous avez des questions au sujet des exigences réglementaires ou d'autres questions techniques concernant votre entreprise, veuillez visitez « Demandez à l'ACIA ».

Si vous avez des questions au sujet d'un des articles dans Les chroniques de l'ACIA ou si vous aimeriez suggérer un article pour les prochaines éditions, veuillez nous faire parvenir un courriel à l'adresse CFIA-Modernisation-ACIA@inspection.gc.ca.

Éditions précédentes

Date de modification :