Prévenir l'introduction de la peste porcine africaine au Canada

Déclaration du vétérinaire en chef du Canada

Le 10 octobre 2018 – Ottawa (Ontario) – L'Agence canadienne d'inspection des aliments

En tant que Vétérinaire en chef du Canada (VCC), je suis engagé à protéger la santé des animaux au Canada et je veux assurer les Canadiens que l'on surveille les éclosions de peste porcine africaine (PPA) en Chine et en Europe.

L'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA) a des contrôles réglementaires à l'importation rigoureux afin de prévenir l'introduction au Canada d'animaux et de leurs produits ou sous-produits en provenance de pays où des maladies préoccupantes ont été signalées. L'ACIA travaille en étroite collaboration avec l'Agence des services frontaliers du Canada (ASFC) pour réduire le risque d'introduction de ces maladies au Canada. Nous appliquons ces règles aussi avec les voyageurs à la frontière et nous avons mis en place des avis de surveillance à la frontière pour arrêter les expéditions de porc frais et d'autres produits porcins crus et non transformés lorsqu'il y a de nouvelles éclosions.

La peste porcine africaine est une maladie à déclaration obligatoire en vertu de la Loi sur la santé des animaux, et l'ACIA dispose de la capacité de laboratoire et des systèmes de surveillance appropriés pour détecter la présence de maladies animales exotiques comme la peste porcine africaine.

Aucun cas de PPA n'ait été signalé au Canada. En ce moment nous déterminons si des mesures supplémentaires sont nécessaires pour prévenir l'introduction de cette maladie au Canada.

Chacun a un rôle à jouer dans la réduction des risques associés aux maladies animales et j'encourage surtout l'industrie porcine du Canada, ainsi que les voyageurs canadiens, à maintenir un haut niveau de vigilance pour prévenir les maladies animales :

  • consulter la liste des pays qui ont été officiellement évalués par le Canada comme étant exempts de certaines maladies; (L'Union européenne est officiellement reconnue par le Canada comme étant indemne de la peste porcine africaine, pour l'exception de certains pays impactés)
  • déclarer à la frontière s'ils ont visité une exploitation agricole ou s'ils vont en visiter une
  • déclarer à la frontière s'ils apportent des produits alimentaires et d'origine animale
  • éviter tout contact avec des animaux pendant au moins 14 jours après leur retour au Canada, s'ils ont récemment voyagé dans un pays contaminé par des maladies graves; (ils doivent notamment éviter les contacts avec les animaux de la faune, de la ferme et des jardins zoologiques)
  • pratiquer la biosécurité à la ferme pour aider à prévenir le développement et la propagation des maladies
  • veuillez consulter la Norme nationale de biosécurité pour les fermes porcines pour connaître les pratiques exemplaires
  • savoir bien s'approvisionner en animaux, en produits et sous-produits animaux, ainsi qu'en aliments pour animaux et en ingrédients des aliments pour animaux
  • veuillez consulter le Guide de biosécurité pour l'industrie canadienne de l'alimentation animale pour obtenir des conseils sur la biosécurité des aliments du bétail

Veuillez consulter la page Web de l'ACIA sur la peste porcine africaine pour de plus amples renseignements au sujet de cette maladie et des mesures que les producteurs porcins peuvent prendre pour protéger leurs troupeaux.

Date de modification :