Transport des animaux lorsque les conditions météorologiques sont chaudes et humides

Cette page fait partie du répertoire des documents d'orientation (RDO).

Vous cherchez des documents connexes?
Recherche de documents connexes dans le répertoire des documents d'orientation.

Le 18 mai 2016 – L'été approche à grands pas et peut être accompagné de conditions météorologiques extrêmes. L'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA) rappelle à tous ceux qui manipulent ou transportent des animaux qu'ils doivent prendre les mesures appropriées pour protéger les animaux contre les températures extrêmes.

Toute personne assurant le transport d'animaux au Canada, par quelque moyen que ce soit, est tenue par la loi de veiller à ce que les animaux soient chargés, transportés et déchargés d'une manière qui ne provoque pas de blessures, de souffrances indues ou de décès. La réglementation s'applique à quiconque participe au processus de transport, y compris les propriétaires, les producteurs, les transformateurs, les responsables des marchés aux enchères, des parcs de groupage et des parcs d'engraissement, les expéditeurs et les conducteurs.

Durant l'été, il faut prendre des mesures supplémentaires afin de protéger tous les animaux contre le stress indu. Voici des exemples :

  • Manipuler les animaux de manière à minimiser le stress.
  • Fournir une ventilation suffisante en tout temps, y compris lorsque le véhicule est à l'arrêt ou lorsque les animaux attendent d'être chargés ou déchargés.
  • Surveiller les conditions météorologiques de près et ajuster la ventilation en conséquence.
  • Retarder le chargement et le transport pendant les périodes de chaleur extrême.
  • Stationner à l'ombre les véhicules qui contiennent des animaux (et non directement au soleil). Quand il est nécessaire de faire un arrêt, minimiser la durée de celui‑ci afin de prévenir l'accumulation de chaleur dans le véhicule.
  • Réduire la densité de chargement.

Les transporteurs devraient consulter le Code de pratiques recommandées pour le soin et la manipulation des animaux de ferme – Transport.

La majorité des producteurs et des transporteurs canadiens sont déterminés à traiter les animaux sans cruauté. Cependant, lorsque des animaux ne sont pas adéquatement traités, l'ACIA n'hésitera pas à prendre des mesures d'application de la loi, notamment une suspension de permis, l'imposition d'amendes et l'engagement de poursuites en vertu de divers règlements fédéraux. Veuillez consulter le site Web de l'ACIA pour obtenir de plus amples renseignements sur les exigences relatives au transport du bétail au Canada, y compris sur les pratiques en matière de transport, l'aptitude au transport et les dispositions spéciales.

Date de modification :