Fiche de renseignements sur le virus Hendra

Qu'est-ce que le virus Hendra?

Le virus Hendra est une affection rare qui s'attaque aux chevaux et peut causer une maladie grave. Le virus Hendra cause souvent la mort.

Le virus Hendra présente-t-il un risque pour la santé humaine?

Le virus Hendra peut être transmis à l'humain par l'entremise de contacts étroits avec des chevaux infectés ou avec leurs liquides organiques. Jusqu'à maintenant, aucune transmission du virus entre humains n'a été documentée.

En règle générale, les personnes infectées présentent d'abord de la fièvre, des maux de tête, des douleurs musculaires, des maux de gorge et une toux sèche. L'infection au virus Hendra est connue pour causer la mort. Il n'y a pas de vaccins de disponibles pour les êtres humains.

Quels sont les signes cliniques du virus Hendra?

La période d'incubation de la maladie chez les chevaux varie de cinq à seize jours. Les signes cliniques comprennent :

  • fièvre;
  • anorexie;
  • léthargie;
  • augmentation des rythmes cardiaque et respiratoire;
  • pneumonie;
  • écoulement nasal spumeux, clair ou sanguinolent

Des signes neurologiques peuvent également apparaître.

Dans quelles régions le virus Hendra sévit-il?

Le virus a été détecté pour la première fois chez les chevaux et les humains en 1994 à Brisbane, en Australie. Les éclosions naturelles de la maladie sont sporadiques et ont été signalées uniquement en Australie.

Le virus n'a jamais été observé au Canada.

Comment le virus Hendra est-il transmis et comment se propage-t-il?

Les roussettes sont des réservoirs naturels du virus. Cela signifie que ces chauves-souris infectées sont en apparences saines, mais elles peuvent être porteuses du virus et le propager. Les chevaux sont les seules espèces d'animaux domestiques pouvant être naturellement infectées par le virus Hendra. L'infection chez les chevaux semble nécessiter un contact étroit avec d'autres chevaux infectés, des chauves-souris infectés ou leurs liquides organiques.

Comment diagnostique-t-on le Virus Hendra?

Il faut envisager une infection par le virus Hendra lorsque des chevaux meurent après avoir fait de la fièvre pendant une courte période et avoir été en détresse respiratoire.

Pour établir un diagnostic définitif, il faut réaliser des analyses en laboratoire.

Comment traite-t-on le virus Hendra?

Bien qu'un vaccin soit maintenant disponible pour les chevaux, il n'existe aucun traitement contre cette maladie.

Que fait-on pour protéger les animaux d'élevage du Canada contre le virus Hendra?

L'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA) impose des exigences réglementaires rigoureuses concernant l'importation d'animaux et de produits d'origine animale qui proviennent de pays reconnus comme étant affectés par le virus Hendra. Les inspecteurs de l'ACIA et ceux de l'Agence des services frontaliers du Canada (ASFC) appliquent ces exigences réglementaires en procédant à des inspections aux points d'entrée du pays.

Au Canada, le virus Hendra est une maladie à déclaration immédiate en vertu du Règlement sur la santé des animaux. Les laboratoires sont tenus de contacter l'ACIA s'ils soupçonnent une telle maladie ou en ont obtenu un diagnostic.

Que ferait l'ACIA en cas d'éclosion du virus Hendra au Canada?

La stratégie d'intervention d'urgence du Canada en cas d'éclosion du virus Hendra serait :

  • d'éradiquer la maladie; et
  • de rétablir au Canada le statut de pays exempt de la maladie le plus tôt possible.

Pour éradiquer la maladie, l'ACIA mettrait en œuvre une partie ou la totalité des mesures de contrôle suivantes :

  • l'euthanasiesans cruauté de tous les animaux infectés ou ayant été exposés à la maladie;
  • la surveillance et le retraçage des animaux ayant été potentiellement infectés ou exposés;
  • la mise en quarantaine et le contrôle rigoureux des déplacements d'animaux pour empêcher la propagation du virus;
  • la décontamination et le nettoyage rigoureux des lieux contaminés; et
  • le zonage pour délimiter les zones infectées et les zones exemptes de la maladie.

Les propriétaires d'animaux auxquels on ordonne d'euthanasier leurs animaux pourraient être admissibles à une indemnisation.

Renseignements additionnels

Date de modification :