Surveillance des maladies porcines

L'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA), en partenariat avec le secteur porcin et les gouvernements provinciaux et territoriaux, s'emploie à améliorer ses activités de surveillance de la brucellose, de la trichinellose et de la pseudorage (maladie d'Aujeszky) porcines.

Par le passé, le Canada a mené des enquêtes périodiques de vaste envergure pour le dépistage de ces trois maladies. Ces enquêtes ont montré que le Canada est exempt de ces maladies.

Dans le cadre du système amélioré de surveillance, des échantillons sont prélevés et analysés sur une base continue.

Prélèvement et analyse des échantillons

L'ACIA prélève au hasard des échantillons sanguins sur des animaux adultes dans les abattoirs du Canada. Ces échantillons sont ensuite envoyés à un laboratoire de l'ACIA où ils font l'objet d'une série d'analyses de dépistage, soit des « épreuves sérologiques ». Ce processus ne devrait pas perturber les activités régulières de mise en marché des animaux.

Des endroits additionnels seront établis pour le prélèvement d'échantillons au fur et à mesure de l'élaboration et de la mise en application du système de surveillance.

Résultats sérologiques positifs

L'obtention d'un résultat positif à une épreuve sérologique signifie qu'un animal peut avoir été exposé à l'une de ces maladies. Cela ne signifie pas que l'animal est infecté au moment du prélèvement.

Enquête de suivi

Lorsque l'épreuve sérologique d'un échantillon donne des résultats positifs, l'ACIA retrace l'exploitation agricole d'origine et les antécédents de l'animal en cause.

Le personnel de l'ACIA visite les exploitations agricoles où ont résidé l'animal ou les animaux qui ont donné des résultats positifs aux épreuves de dépistage pour évaluer la santé des troupeaux et mener à bien une enquête épidémiologique. Lorsqu'il est établi que le troupeau risque d'être contaminé, des échantillons sanguins sont prélevés sur des animaux du troupeau et envoyés à un laboratoire de l'ACIA pour y être analysés.

En cas de dépistage d'un animal infecté, l'ACIA déploie des mesures de lutte contre les maladies pouvant aller de la mise en quarantaine avec analyse d'échantillons à la destruction des animaux infectés, dépendant de la maladie détectée.

Des indemnités peuvent être versées aux producteurs à qui l'ACIA ordonne d'abattre des animaux comme mesure de lutte contre la maladie.

Avantages de la surveillance des maladies porcines

La surveillance de la brucellose, de la trichinellose et de la pseudorage porcines est essentielle au maintien de l'accès au marché pour les porcs, la semence porcine et les autres produits du porc du Canada. Le système de surveillance jouera également un rôle dans la protection de la santé humaine. En effet, la brucellose et la trichinellose peuvent être transmises à des humains.

Renseignements additionnels

Date de modification :