Pleuropneumonie contagieuse bovine - Fiche de renseignements

Qu'est ce que la pleuropneumonie contagieuse bovine?

La pleuropneumonie contagieuse bovine (PCB) est une maladie bactérienne hautement contagieuse qui affecte les bovins.

La PCB affecte les poumons, causant une détresse respiratoire, et peut parfois toucher les articulations.

On a détecté des cas d'infection chez le buffle d'Inde, le yak d'Asie et le bison d'Amérique. On a seulement découvert un nombre limité de buffles d'Afrique infectés. Les ovins, les bovidés sauvages, les chameaux, les antilopes et les chèvres semblent être résistants à la maladie.

La PCB présente t elle des risques pour la santé humaine?

Non. Il n'y a aucun risque associé à la PCB pour la santé humaine.

Quels sont les signes cliniques associés à la PCB?

La période d'incubation de la PCB dure entre un et trois mois.

Tous les animaux ne sont pas affectés de la même façon. Il existe diverses formes de PCB.

Forme hyperaiguë : La mort est subite. Aucun autre signe clinique n'est apparent.

Forme aiguë : Une fièvre et une dépression sont suivies d'une grave détresse respiratoire pouvant causer :

  • une dilatation des naseaux;
  • l'apparition d'écume à la gueule;
  • un « grognement » lorsque l'animal expire ou tousse;
  • une respiration laborieuse et douloureuse;
  • un écoulement nasal;
  • un halètement;
  • une extension de la tête et du cou lorsque l'animal est debout.

Forme subaiguë : Il s'agit de la forme la plus courante, qui touche environ 40 % à 50 % des animaux affectés. Ses symptômes ressemblent à ceux de la forme aiguë, bien qu'ils soient moins graves. La fièvre est intermittente.

Forme chronique : Un animal ayant survécu à la forme aiguë peut contracter la maladie. Les bovins infectés de façon chronique ne présentent plus de symptômes respiratoires de la maladie, mais ils sont affectés par une fièvre intermittente, une perte d'appétit et une perte de poids.

Les veaux affectés par la PCB courent un plus grand risque de devenir boiteux à cause d'articulations enflées et douloureuses. Il se peut qu'ils ne présentent aucun signe d'affectation respiratoire.

Où trouve t on des cas de PCB?

La PCB était une des principales maladies touchant le bétail à l'échelle mondiale pendant le dix neuvième siècle et a persisté jusque dans les années 1920. Elle a été éradiquée aux États-Unis en 1892, et au Canada, en 1876.

La maladie a été éradiquée dans la plupart des autres pays au début du vingtième siècle, mais elle persiste dans bien des régions d'Afrique. La situation actuelle de l'Asie à l'égard de cette maladie est incertaine.

Comment la PCB se transmet elle et se propage t elle?

La PCB s'introduit dans un troupeau à la suite d'un contact avec un animal infecté. Elle se transmet principalement par :

  • la toux (la bactérie est transmise par voie aérogène à des animaux en contact étroit avec l'animal infecté, par le biais de gouttelettes de sécrétions bronchiques);
  • la salive;
  • l'urine;
  • d'autres sécrétions.

Les animaux s'étant remis de la maladie (connus sous le nom de « porteur ») peuvent demeurer infectés pendant une période pouvant aller jusqu'à trois ans. La propagation de la PCB par transmission indirecte est rare.

Comment traite t on la PCB?

On diagnostique la PCB en examinant les signes cliniques, en examinant l'animal après l'abattage et en réalisant des épreuves en laboratoire visant notamment l'analyse d'échantillons de sang pour le dépistage d'anticorps associés à la bactérie.

Comment traite t on la PCB?

Il n'existe pas de traitement efficace contre la PCB. En cas d'introduction de la PCB dans une zone exempte de maladie, les lignes directrices de l'Organisation mondiale de la santé animale (OIE) recommandent qu'on réforme les animaux chez lesquels on a diagnostiqué la PCB afin d'éradiquer la maladie.

En Afrique, on recourt largement à la vaccination pour combattre et prévenir la PCB. Cependant, l'immunité est de courte durée. Il faut donc procéder à une vaccination tous les ans.

Que fait on pour protéger le bétail canadien de la PCB?

L'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA) impose des règlements rigoureux concernant l'importation d'animaux et de produits d'origine animale qui proviennent de pays reconnus comme étant affectés par la PCB. Ces règlements sont appliqués grâce à des inspections au point d'entrée effectuées par l'Agence des services frontaliers du Canada (ASFC) ou par l'ACIA.

La PCB est une « maladie déclarable » en vertu de la Loi sur la santé des animaux. Par conséquent, tous les cas présumés doivent être déclarés à l'ACIA pour que des inspecteurs puissent mener une enquête immédiatement.

Comment l'ACIA interviendrait elle en cas d'épidémie de PCB au Canada?

En cas d'épidémie de PCB au Canada, la stratégie d'intervention d'urgence de l'ACIA consisterait à :

  • éradiquer la maladie;
  • rétablir le plus tôt possible le statut du Canada en tant que pays exempt de la maladie.

Afin d'éradiquer la PCB, l'ACIA mettrait en oeuvre sa politique d'abattage sanitaire, qui consiste à :

  • abattre sans cruauté tous les animaux infectés et exposés à la maladie;
  • surveiller et retracer les animaux pouvant être infectés ou exposés à la maladie;
  • imposer une quarantaine et contrôler les déplacements des animaux pour empêcher la propagation;
  • décontaminer les lieux infectés;
  • procéder à un zonage pour délimiter les zones infectées et les zones exemptes de la maladie.

Les propriétaires dont les animaux ont dû être détruits peuvent être admissibles à une indemnisation.

Renseignements additionnels

Date de modification :