Fiche de renseignements - Réalisations par rapport à l'encéphalopathie spongiforme bovine (ESB)

Mesures législatives et réglementaires

  • En 2007, notre gouvernement a présenté l'Interdiction renforcée frappant les aliments du bétail (IRAB) qui interdit les matières à risque spécifiées dans tous les aliments pour animaux d'élevage et pour animaux de compagnie et dans les engrais. En avril de cette même année, nous avons investi 80 millions de dollars dans les programmes d'élimination des matières à risque spécifiées afin d'éliminer l'ESB.
  • Novembre 2012 : Nous avons adopté le projet de loi S-11, Loi concernant les produits alimentaires, qui renforce les exigences en matière de traçabilité.
  • Avril 2014 : Le gouvernement a publié l'examen de l'IRAB de 2012 afin d'examiner les améliorations apportées à la réglementation relative à l'IRAB.
  • Nous adopterons bientôt le projet de loi C-18, la Loi sur la croissance dans le secteur agricole, qui renforcera la Loi relative aux aliments du bétail et la Loi sur la santé des animaux, et qui décrit d'autres outils réglementaires mis à la disposition de l'ACIA dans ces types de situations.

Investissements gouvernementaux

  • Le Budget de 2010 prévoyait 40 millions de dollars sur trois ans pour soutenir le développement et la commercialisation de technologies novatrices liées à l'élimination et à l'utilisation de matières à risque spécifiées afin de réduire les coûts de traitement et de créer de possibles sources de revenues.
  • En mars 2010, notre gouvernement a consacré 40 millions de dollars sur trois ans au Programme d'innovation en matière de traitement des résidus d'abattoirs pour soutenir le développement et la commercialisation de technologies novatrices liées à l'élimination et à l'utilisation de matières à risque spécifiées afin de réduire les coûts de traitement et de créer de possibles sources de revenues à partir de ces matières.
  • Avril 2013 : Nous avons présenté l'Initiative fédérale de traçabilité du bétail, qui fournit un soutien à hauteur de 20 millions de dollars pour créer un maillon vital dans la chaîne qui permet de retracer le bétail canadien de l'épicerie jusqu'à l'exploitation agricole d'origine.
  • Budget 2014 : Notre gouvernement a consacré plus de 205 millions de dollars à la poursuite du programme de l'ESB.
  • Juillet 2014 : Le gouvernement fédéral a également investi 3,8 millions de dollars dans le cadre du Programme de diversification de l'économie de l'Ouest afin de soutenir l'établissement du Centre d'excellence du bœuf canadien. Cette initiative permettra de renforcer la fidélité à la marque à l'égard du bœuf canadien sur les marchés émergents et internationaux clés.

Soutien pour les producteurs

  • De 2006 à aujourd'hui, la Canadian Cattlemen's Association (CCA) a reçu une enveloppe de 50 millions de dollars sur 10 ans pour établir son Fonds pour l'avenir qui vise à développer des marchés et une génétique dans le contexte de l'après ESB.
  • Depuis leur création en 2007, les programmes de gestion des risques de l'entreprise (GRE) ont fourni aux éleveurs de bétail un soutien de près de 2,3 milliards de dollars. Ce soutien se poursuit dans le cadre de Cultivons l'avenir 2 (CA 2).
  • Avril 2013 : Dans le cadre du nouveau Programme des Initiatives Agri-risques, notre gouvernement continue à soutenir et à favoriser les efforts déployés par les groupes d'éleveur de bétail afin de développer de meilleures façons de gérer leurs prix et les risques en matière de production.
  • En avril 2014, le programme d'assurance des prix du bétail dans l'Ouest (WLPIP) a été lancé pour permettre aux éleveurs de l'Ouest de souscrire à une assurance malgré les baisses de prix. Jusqu'à maintenant, plus de 6 000 polices d'assurance ont été vendues.

Recherche

  • D'avril 2009 à aujourd'hui, notre gouvernement a versé 8,5 millions de dollars à la Canadian Cattlemen's Association (CCA) pour lui permettre de diriger une grappe nationale de recherche sur le boeuf. Ces projets de recherche permettront de maintenir et d'améliorer la compétitivité et de soutenir les politiques, les règlements et les échanges axés sur la science.
  • Avril 2013 : 14 millions de dollars à la grappe de recherche dirigée par la Canadian Cattlemen's Association (CCA) afin de soutenir la recherche en matière de qualité et de salubrité du bœuf, de santé et de mieux-être animal, de production et d'utilisation des aliments et de durabilité environnementale.
  • Avril 2013 : En vertu de CA 2, le gouvernement fédéral verse 14 millions de dollars, par l'intermédiaire du Programme Agri-innovation, pour aider l'industrie à mobiliser l'expertise scientifique afin d'effectuer des recherches sur les secteurs clés que sont la qualité du bœuf, la salubrité des aliments, la durabilité scientifique, l'utilisation des aliments, de même que la santé et le mieux-être des animaux.

Ouvrir des marchés

  • Janvier 2009 : Création du Secrétariat à l'accès aux marchés afin de coordonner les efforts du gouvernement et de l'industrie pour ouvrir et élargir les marchés et mobilisation de davantage de ressources afin de garantir son succès.
  • Août 2010 : Announce d'un financement de jusqu'à 3 millions de dollars pour soutenir l'industrie du bœuf par le développement de nouvelles possibilités de commercialisation qui aideront les agriculteurs et les transformateurs d'aliments à améliorer leurs bénéfices nets.
  • Septembre 2014 : Signature de L'Accord économique et commercial global (AECG) entre le Canada et l'Union européenne (UE), qui créera de nouvelles possibilités d'accès aux marchés pour les exportateurs de cinquante mille (50 000) tonnes de bœuf.
  • Les récents succès commerciaux comprennent la reprise ou l'amélioration de l'accès du bœuf canadien ou des produits du bœuf aux endroits suivants :
    • La Corée du Sud en janvier 2012
    • Taiwan en février 2014
    • La Chine en juin 2011
    • La Colombie en avril 2010
    • Le Vietnam en août 2011
    • Les Philippines en janvier 2012
Date de modification :