Dermatose nodulaire contagieuse - Fiche de renseignements

Qu'est-ce que la dermatose nodulaire contagieuse?

La dermatose nodulaire contagieuse (DNC) est une maladie virale qui affecte les bovins.

La DNC cause les symptômes suivants :

  • dépression;
  • fièvre;
  • nodules de tailles diverses sur la peau, les muqueuses et les organes internes.

Cette poxvirose est étroitement apparentée à la variole ovine et caprine, dont on ne peut la distinguer au moyen d'épreuves diagnostiques de routine.

La maladie affecte seulement les bovins. Les bovins de races européennes tels que les Jersey, les Guernsey, les Friesian et les Ayrshire sont particulièrement vulnérables à cette maladie.

La dermatose nodulaire contagieuse présente t elle des risques pour la santé humaine?

Non. Rien n'indique que le virus peut affecter les humains.

Quels sont les signes cliniques de la dermatose nodulaire contagieuse?

Les signes cliniques caractéristiques de la maladie sont :

  • la fièvre;
  • l'apparition de nodules ou de bosses circulaires, palpables, fermes et douloureux sur la peau, particulièrement autour de la tête, du cou, des parties génitales, des pattes et de la queue.

À mesure que la maladie évolue, une croûte épaisse se forme sur les nodules, et des surinfections bactériennes se développent souvent sur la peau malade.

Les animaux affectés peuvent également présenter les signes suivants :

  • boitement et tuméfaction des ganglions lymphatiques;
  • tuméfaction de la poitrine et des pattes.

Dans les cas graves, l'animal est affecté par :

  • une dépression;
  • un écoulement oculo nasal;
  • une salivation excessive accompagnant l'apparition de nodules cutanés;
  • une perte d'appétit;
  • un refus de se déplacer;
  • une perte de poids.

Bien que peu de bovins adultes succombent à cette maladie, beaucoup deviennent affaiblis et peuvent demeurer jusqu'à six mois dans une piètre condition physique. Les bosses, qui endommagent la peau de façon permanente, prennent plusieurs mois à disparaître.

Où trouve t on cette maladie?

La DNC se trouve dans l'ensemble de l'Afrique. On l'a détectée pour la première fois en 1929, en Zambie. Dans le Nord, elle s'est propagée aussi loin que l'Égypte et le Koweït. En Israël, une épidémie, apparue en 1989, a été éradiquée.

Bien que la DNC pourrait se propager à l'extérieur de l'Afrique, elle n'a jamais été introduite au Canada.

Comment cette maladie se transmet elle et se propage t elle?

La DNC est transmise par les insectes piqueurs comme les moustiques, les taons, les mouches à chevreuil, les brûlots et les mouches tsé tsé. La maladie est souvent détectée près des bassins fluviaux et dans d'autres zones où ces insectes se rassemblent.

Le mode le plus probable de propagation de la DNC dans une nouvelle région consiste à intégrer des bovins infectés à un troupeau. Les insectes piqueurs qui se sont nourris du sang de bovins infectés peuvent également propager la maladie et parcourir des distances importantes.

Le virus peut survivre pendant des mois sur des peaux de bovins contaminées, qui constituent alors une autre source de propagation de la maladie.

Comment diagnostique t on la dermatose nodulaire contagieuse?

On peut diagnostiquer provisoirement la DNC en s'appuyant sur la détection des signes cliniques susmentionnés, puisque les nodules ont un aspect très particulier. Il faut cependant effectuer des essais en laboratoire pour confirmer le diagnostic.

La dermatose nodulaire contagieuse ne doit pas être confondue avec la pseudo-dermatose nodulaire contagieuse, maladie moins grave causée par un type de virus différent.

Comment traite t on la dermatose nodulaire contagieuse?

Il n'existe aucun traitement contre la DNC. Dans les régions où la maladie est commune (p. ex. : Afrique du Sud et Égypte), on prévient la maladie par la vaccination.

Que fait on pour protéger le bétail canadien de la dermatose nodulaire contagieuse?

L'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA) impose des règlements rigoureux concernant l'importation d'animaux et de produits d'origine animale qui proviennent de pays reconnus comme étant affectés par la DNC. Ces règlements sont appliqués grâce à des inspections au point d'entrée effectuées par l'Agence des services frontaliers du Canada (ASFC) ou par l'ACIA.

La DNC est une « maladie déclarable » en vertu de la Loi sur la santé des animaux. Par conséquent, tous les cas présumés doivent être déclarés à l'ACIA pour que des inspecteurs puissent mener une enquête immédiatement.

Comment l'ACIA interviendrait elle en cas d'épidémie de DNC au Canada?

En cas d'épidémie de DNC au Canada, la stratégie d'intervention d'urgence de l'ACIA consisterait à :

  • éradiquer la maladie;
  • rétablir le plus tôt possible le statut du Canada en tant que pays exempt de la maladie;

Afin d'éradiquer la DNC, l'ACIA mettrait en oeuvre sa politique d'abattage sanitaire, qui consiste à :

  • abattre sans cruauté tous les animaux infectés et exposés à la maladie;
  • surveiller et retracer les animaux pouvant être infectés ou exposés à la maladie;
  • imposer une quarantaine et contrôler les déplacements des animaux pour empêcher la propagation;
  • décontaminer les lieux infectés;
  • procéder à un zonage pour délimiter les zones infectées et les zones exemptes de la maladie.

Dans certains cas, s'il appert que le virus s'est propagé à grande échelle dans la population d'insectes, on pourrait modifier la stratégie pour y inclure une vaccination d'urgence des animaux qui pourraient être plus vulnérables à la maladie et prendre des mesures de lutte contre les insectes vecteurs. Les propriétaires dont les animaux ont dû être détruits peuvent être admissibles à une indemnisation.

Renseignements additionnels

Date de modification :