Guide du producteur d'abeilles domestiques norme nationale de biosécurité à la ferme pour l'industrie apicole
Annexe F : Nettoyage et désinfection de l'équipement et des installations d'entreposage et d'extraction

Cette page fait partie du répertoire des documents d'orientation (RDO).

Vous cherchez des documents connexes?
Recherche de documents connexes dans le répertoire des documents d'orientation.

Terminologie

Désinfectants : composés chimiques appliqués sur des surfaces inertes (non vivantes) pour y détruire ou inactiver de façon irréversible les organismes pathogènes.

Désinfection : inactivation des organismes pathogènes à l'aide, notamment, de produits chimiques ou de moyens physiques comme un traitement thermique ou l'exposition à la lumière ultraviolette.

Réglementation des produits

Santé Canada est responsable de l'homologation des désinfectants au Canada et attribue l'identification numérique de drogues (DIN) qui apparaît sur le contenant du désinfectant avant d'en autoriser la commercialisation.

Choix d'un désinfectant

Les désinfectants sont évalués par Santé Canada selon des critères rigoureux, mais leur efficacité est évaluée en présence de conditions contrôlées en laboratoire. En contexte agricole, les désinfectants doivent être utilisés conformément aux recommandations du fabricant. Le choix d'un désinfectant est fondé sur un certain nombre de critères, dont :

  • les propriétés chimiques du désinfectant;
  • le(s) type(s) d'organisme(s) ciblés;
  • le degré de propreté de la surface à désinfecter;
  • la composition (p. ex. bois, métal, caoutchouc) de la surface à désinfecter;
  • la température de la surface à désinfecter et du désinfectant;
  • le temps de contact;
  • la concentration du désinfectant;
  • la méthode d'application;
  • la présence ou l'utilisation d'autres produits chimiques;
  • le pH;
  • les caractéristiques de l'eau (présence de solides dissous, degré de contamination);
  • les caractéristiques environnementales (présence de cours d'eau et d'espèces sauvages);
  • le coût.

Ces facteurs influent sur la capacité d'un désinfectant de se comporter selon les indications du fabricant.

Il est recommandé de choisir un désinfectant à large spectre, peu toxique, facile à appliquer et efficace sous un large éventail de conditions environnementales.

Entreposage des désinfectants

La durée de vie des désinfectants varie d'un produit à l'autre et dépend de leur composition chimique. Une date de péremption est souvent indiquée sur le contenant. Avec le temps, les produits chimiques finissent par se dégrader, réduisant l'efficacité du produit; Cette dégradation s'accélère souvent une fois que le contenant est ouvert. Il est recommandé d'utiliser des désinfectants non périmés et de bien refermer le couvercle et le sac contenant le désinfectant avant l'entreposage. Les désinfectants doivent être entreposés dans un endroit frais, sec et sombre, ou conformément aux recommandations du fabricant.

Application des désinfectants

Il est important d'appliquer les désinfectants conformément aux recommandations du fabricant et de respecter les concentrations et temps de contact prescrits. Certains désinfectants nécessitent un rinçage final. Les désinfectants doivent également être appliqués conformément à la réglementation du gouvernement local et à la législation environnementale en vigueur.

Une fois que les désinfectants sont mélangés avec de l'eau ou d'autres produits chimiques, leur durée de vie est réduite considérablement. Les solutions doivent donc être renouvelées régulièrement, tous les jours dans le cas de certains produits, chaque semaine dans le cas de nombreux autres produits.

Les désinfectants sont plus efficaces lorsqu'ils sont appliqués sur des surfaces propres et sèches. La présence de matières organiques (litière, sol, fumier) sur l'équipement, les outils, les gants et les structures peut réduire considérablement leur activité. Il est donc important de bien nettoyer ces surfaces avant d'appliquer le désinfectant.

  • Effectuer un nettoyage à sec afin de réduire le temps requis pour le nettoyage humide.
  • Si nécessaire, hausser suffisamment la température à l'intérieur de l'installation pour effectuer un nettoyage humide et une désinfection.
  • Prioriser les secteurs critiques où les abeilles ou le matériel apicole sont entreposés afin de réduire le volume d'eau appliqué.
  • Nettoyer à sec le système de ventilation.
  • Ajouter du propylène glycol et utiliser des machines qui peuvent chauffer l'eau pour accroître l'efficacité des détergents et des désinfectants et prévenir le gel des solutions de lavage et de désinfectant.
  • Assécher complètement l'équipement ou l'installation après chaque étape de nettoyage afin d'inactiver les organismes pathogènes.

Temps froid et humide

  • Hausser la température dans l'installation.
  • Utiliser de l'eau chaude à très chaude avec les détergents et les désinfectants.
  • Augmenter la concentration et les temps de contact du désinfectant. Le froid, la pluie et les surfaces humides peuvent réduire considérablement la concentration des solutions de nettoyage et de désinfection.

Mesures additionnelles

  • Le nettoyage à la vapeur permet de réduire le volume d'eau requis et d'accroître la température permettant de réduire la charge de pathogènes.
  • Consulter les entreprises commerciales de nettoyage, les fabricants de désinfectants, les spécialistes de l'industrie et les vétérinaires afin d'obtenir de plus amples renseignements sur les mesures d'assainissement qui peuvent être mises en place lorsque les conditions environnementales compromettent le processus courant de nettoyage et de désinfection.

Renseignements additionnels

Santé Canada

Date de modification :