Maladie des points blancs - Fiche de renseignements

Qu'est-ce que la maladie des points blancs?

La maladie des points blancs est une maladie infectieuse qui touche les crustacés. Elle est causée par un virus qui appartient à la famille des nimaviridae.

Quelles espèces de crustacés peuvent être infectées par la maladie des points blancs virus?

Les crustacés peuvent avoir plusieurs noms communs, mais la présente liste n'en retient qu'un seul.

Espèces des crustacés vulnérables à la maladie des points blancs que l'on retrouve dans l'environnement naturel du Canada comprend :

  • Cancer irroratus* (Tourteau poinclos*)
  • Carcinus maenas* (Crabe vert*)
  • Homarus americanus* (Homard américain*)

Espèces des crustacés vulnérables à la maladie des points blancs que l'on ne retrouve pas dans l'environnement naturel du Canada comprend :

  • Astacus leptodactylus (Écrevisse à pattes grêles)
  • Atergatis integerrimus* (Pas disponible*)
  • Calappa lophos (Pas disponible)
  • Calappa philarigus* (Pas disponible*)
  • Callinectes sapidus (Crabe bleu)
  • Cancer pagurus (Tourteau)
  • Charybdis annulata (Pas disponible)
  • Charybdis cruciata (Pas disponible)
  • Charybdis feriatus (Pas disponible)
  • Charybdis granulata (Pas disponible)
  • Charybdis hoplites (Pas disponible)
  • Charybdis lucifera (Pas disponible)
  • Charybdis natator* (Sans objet*)
  • Cherax destructor (Pas disponible)
  • Cherax quadricarinatus* (Écrevisse bleue*)
  • Crangon crangon* (Crevette grise*)
  • Demania splendida* (Sans objet*)
  • Exopalaemon orientis (Bouquet oriental)
  • Farfantepenaeus aztecus (Crevette royale grise)
  • Farfantepenaeus duorarum (Crevette rodché)
  • Fenneropenaeus chinensis (Crevette charnue)
  • Fenneropenaeus indicus (Crevette royale blanche)
  • Fenneropenaeus merguiensis (Crevette banane)
  • Fenneropenaeus penicillatus (Crevette queue rouge)
  • Gelasimus marionis nitidus (Pas disponible)
  • Grapsus albolineatus* (Pas disponible*)
  • Halimede ochtodes* (Sans objet*)
  • Homarus gammarus (Homard européen)
  • Liagore rubronaculata* (Sans objet*)
  • Liocarcinus depurator* (Sans objet*)
  • Liocarcinus puber (Étrille commune)
  • Lithodes maja* (Crabe royal de roche*)
  • Litopenaeus setiferus (Crevette ligubam du Nord)
  • Litopenaeus stylirostris* (Crevette bleue*)
  • Litopenaeus vannamei (Crevette pattes blanches)
  • Macrobrachium idella(Crevette à la queue épineuse)
  • Macrobrachium lamerrae (Bouquet kuncho)
  • Macrobrachium rosenbergii (Bouquet géant)
  • Macrophthalmus sulcatus (Pas disponible)
  • Marsupenaeus japonicus (Crevette kuruma)
  • Matuta miersi* (Sans objet*)
  • Matuta planipes (Pas disponible)
  • Menippe rumphii* (Sans objet*)
  • Metapenaeus dobsoni (Crevette kadal)
  • Metapenaeus elegans (Crevette élégante)
  • Metapenaeus ensis (Crevette glissante)
  • Metapenaeus lysianassa (Crevette oiseau)
  • Metapenaeus monoceros (Crevette mouchetée)
  • Metapograpsus messor (Pas disponible)
  • Orconectes limosus* (Écrevisse américaine*)
  • Pacifastacus leniusculus (Écrevisse de Californie)
  • Palaemon adspersus (Bouquet balte)
  • Panulirus homarus* (Langouste festonée*)
  • Panulirus longipes (Langouste diablotin)
  • Panulirus ornatus (Langouste ornée)
  • Panulirus penicillatus (Langouste fourchette)
  • Panulirus polyphagus* (Langouste de vase*)
  • Panulirus versicolor (Langouste bariolée)
  • Paradorippe granulata* (Sans objet*)
  • Paraperaeopsis stylifera (Pas disponible)
  • Parthenope prensor* (Sans objet*)
  • Penaeus monodon (Crevette géante tigrée)
  • Penaeus semisulcatus (Crevette tigrée verte)
  • Podophthalmus vigil* (Pas disponible*)
  • Portunus pelagicus (Étrille bleue)
  • Portunus sanguinolentus* (Pas disponible*)
  • Procambarus clarkii (Écrevisse rouge de marais)
  • Pseudograspus intermedius (Pas disponible)
  • Scylla serrata (Crabe de palétuviers)
  • Scylla tranquebarica* (Pas disponible*)
  • Scyllarus arctus (Cigale blanche)
  • Solenocera indica (Salicoque des vases côtières)
  • Squilla mantis (Squille ocellée)
  • Thalamita danae* (Sans objet*)
  • Trachysalambria curvirostris (Crevette-archer)
  • Uca pugilator* (Pas disponible*)

Nota : L'astérisque indique que la vulnérabilité de l'espèce à la maladie des points blancs reste à confirmer.

La maladie des points blancs virale présente-t-elle un risque pour la santé humaine?

Non. L'agent causal de la maladie des points blancs ne pose aucun risque pour la santé humaine.

Quels sont les signes de la maladie des points blancs?

Cette maladie entraîne la mort des crustacés jeunes et adultes. Les animaux infectés meurent dans les trois à dix jours suivant l'apparition de la maladie.

Les crustacés infectés peuvent présenter l'un ou l'autre des signes énumérés ci-dessous.

  • Comportement
    • Diminution de l'appétit
    • Propension à se regrouper à la surface de l'eau et au bord des bassins d'élevage
  • Apparence
    • Coquille présentant des points blancs
    • Couleur foncée et rouge ou rosée
    • Animal couvert de débris (ne peut se débarrasser des saletés par lissage)
    • Intestin prenant une couleur blanchâtre
    • Coquille ayant tendance à se séparer

La maladie des points blancs est-elle présente au Canada?

Non. À l'heure actuelle, aucun cas de maladie des points blancs virale n'a été signalé au Canada.

Comment la maladie des points blancs se propage-t-elle?

Les causes de la propagation de la maladie des points blancs entre les crustacés sont :

  • le cannibalisme;
  • l'eau contaminée par le virale.

Les êtres humains peuvent propager le virale en déplaçant :

  • des crustacés infectés, qu'ils soient vivants ou morts;
  • de l'équipement contaminé;
  • de l'eau contaminée.

De quelle façon la maladie des points blancs est-elle diagnostiquée?

Le diagnostic de la maladie des points blancs se fait par analyse en laboratoire. Les crustacés infectés ne présenteront pas tous des signes de la maladie.

De quelle façon la maladie des points blancs est-elle traitée?

À l'heure actuelle, il n'existe pas de traitement pour la maladie des points blancs.

Quelles mesures peut-on prendre pour prévenir l'introduction et la propagation de la maladie des points blancs?

Si vous travaillez souvent dans un milieu où se trouvent des crustacés, ou si vous les manipulez, sachez reconnaître les symptômes de la maladie des points blancs.

N'importez pas de crustacés infectés vivants au Canada.

  • Un permis d'importation est exigé par l'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA) pour certaines espèces de crustacés.
  • Les personnes qui rapportent ou importent des crustacés au Canada devraient vérifier les autres exigences fédérales, provinciales ou territoriales avant de le faire.

N'introduisez pas de crustacés vivants provenant d'un autre pays ou d'une autre province dans les plans d'eau naturels du Canada.

  • Les personnes qui relâchent des crustacés dans des plans d'eau naturels ou des installations d'élevage du Canada devraient vérifier si elles ont besoin d'un permis fédéral, provincial ou territorial.

Lorsque vous décortiquez un crustacé, jetez tous les déchets issus de l'animal aux ordures.

N'utilisez pas de crustacés achetés au supermarché comme appâts pour attraper du poisson ou d'autres animaux aquatiques. 

L'ACIA vous recommande de ne pas visiter de sites aquacoles, de zoos ou d'aquariums canadiens pendant 14 jours si vous avez voyagé dans un autre pays et si vous

  • avez visité un site aquacole;
  • êtes entré en contact avec des crustacés sauvages.

Lavez et désinfectez les chaussures que vous portiez pour vous rendre au site ou lorsque vous êtes entré en contact avec des crustacés sauvages. Lavez également soigneusement vos vêtements et séchez-les à température élevée.

Quelles sont les mesures prises pour protéger les animaux aquatiques du Canada contre la maladie des points blancs?

Au Canada, la maladie des points blancs est une maladie à déclaration obligatoire. Par conséquent, quiconque possède des animaux aquatiques, ou s'en occupe, et soupçonne, ou décèle, la présence de la maladie des points blancs chez les animaux qu'il possède ou dont il s'occupe est tenu par la loi d'en aviser l'ACIA.

Si on décèle la présence de la maladie des points blancs au Canada, l'ACIA contrôlera sa propagation en mettant en œuvre des activités d'intervention en cas de maladie, par exemple :

  • contrôler les déplacements des animaux infectés;
  • détruire sans cruauté les animaux infectés;
  • nettoyer et désinfecter.

Les mesures de contrôle retenues dépendront de la situation.

Que dois-je faire si je crois que les crustacés que j'élève ou que je garde sont atteints de la maladie des points blancs?

Si vous avez des motifs de soupçonner qu'un crustacé que vous élevez ou gardez est atteint de la maladie des points blancs, vous devez en aviser l'ACIA immédiatement en vertu de la Loi sur la santé des animaux.

Comment puis-je obtenir davantage de renseignements?

Pour de plus amples renseignements sur les maladies déclarables, consultez la page Santé des animaux aquatiques, communiquez avec votre bureau local de santé des animaux de l'ACIA ou le bureau de l'ACIA de votre centre opérationnel :

  • Atlantique : 506-777-3939
  • Québec : 514-283-8888
  • Ontario : 226-217-8555
  • Ouest : 587-230-2200
Date de modification :