Comment l'ACIA contribue-t-elle à l'utilisation responsable des antimicrobiens importants sur le plan médical chez les animaux?

L'utilisation responsable des antimicrobiens est essentielle pour protéger la santé et la sécurité des gens, des aliments, des animaux et des plantes, ici au Canada et à l'étranger. La résistance aux antimicrobiens est une question de santé publique complexe, en constante évolution, qui concerne de nombreux intervenants au Canada et à l'étranger.

Le gouvernement du Canada s'est donné un cadre et un plan d'action sur la résistance aux antimicrobiens énonçant les mesures concrètes prises à cet égard par les sept ministères et organismes fédéraux dans les domaines de la surveillance, de la gestion et de la prévention des infections, de la lutte contre celles-ci, ainsi que de l'innovation.

Santé Canada a apporté des changements réglementaires et politiques sur l'utilisation responsable des antimicrobiens chez les animaux. L'ACIA apporte également des changements connexes qui auront des répercussions sur l'industrie des aliments du bétail au Canada de deux façons :

  1. Le Recueil des notices sur les substances médicatrices (RNSM) a été mis à jour et la nouvelle version du RNSM sera publiée le 1er avril 2018.
  2. L'ACIA et Santé Canada adopteront une approche partagée en matière de conformité et d'application de la réglementation pour s'assurer que les établissements de fabrication d'aliments du bétail respectent les nouvelles exigences en matière d'ordonnances qui entreront en vigueur le 1er décembre 2018.

Quelles sont les mises à jour apportées au Recueil des notices sur les substances médicatrices (RNSM)?

Le Recueil des notices sur les substances médicatrices (RNSM) a fait l'objet des mises à jour suivantes :

  1. Élimination des allégations relatives à la stimulation de la croissance pour les médicaments antimicrobiens importants sur le plan médical.
  2. Les médicaments énumérés ci-dessous, qui étaient en vente libre (EVL), figurent désormais sur la Liste des drogues d'ordonnance (LDO), de sorte qu'ils ne peuvent être vendus que sur présentation d'une ordonnance vétérinaire.
    • bacitracine, lincomycine, néomycine, pénicilline G, spectinomycine, sulfonamides, tétracycline-chlortétracycline-oxytétracycline, tiamuline, tilmicosine, tylosine-tylvalosine, virginiamycine, ou leurs sels ou dérivés
  3. Les cinq médicaments suivants, qui figuraient dans la LDO et étaient approuvés pour usage dans les aliments du bétail, nécessitaient une ordonnance vétérinaire avant que des aliments pour animaux les contenant puissent être fabriqués. Ces médicaments sont désormais intégrés dans le nouveau RNSM. Ainsi, à compter du 1er avril 2018, les aliments qui les contiennent pourront être vendus sur présentation d'une ordonnance vétérinaire :
    • avilamycine, benzoate d'émamectine, florfénicol, ormétoprime, triméthoprime

La présentation du RNSM a également été améliorée.

  • Quatre index ont été ajoutés pour permettre la recherche par ingrédient actif, par nom de marque, par espèce animale et par nom de compagnie.
  • Le numéro d'identification des médicaments (DIN) figure également dans un des nouveaux index.
  • La numéro de la Notice sur les substances médicatrices (NSM) a été éliminé et remplacés par une code semblables à celui utilisés dans les programmes d'échantillonnage de l'ACIA.

Pour obtenir des renseignements supplémentaires, consultez le plan de transition pour la mise en œuvre du nouveau RNSM. Le site Web de l'Association de nutrition animale du Canada - PDF (1 267 kb) comprend également des informations sur la transition.

Comment cette approche partagée par l'ACIA et Santé Canada en matière de conformité et d'application de la réglementation fonctionnera-t-elle?

Santé Canada exigera que les établissements qui fabriquent des aliments du bétail aient une ordonnance vétérinaire pour vendre certains aliments médicamenteux qui peuvent actuellement être vendus sans ordonnance. Étant donné la présence régulière d'inspecteurs de l'ACIA dans ces établissements ceux-ci consigneront leurs observations pour Santé Canada. Le plan de transition pour la mise en œuvre du nouveau RNSM comprend également des instructions sur le moment où les observations devront être consignées et transmises à Santé Canada.

Quels autres éléments importants dois-je connaître sur l'incidence de ces changements sur l'industrie des aliments du bétail?

L'ACIA et l'Association de nutrition animale du Canada ont préparé une brochure intitulée Antimicrobiens importants sur le plan medical et le RNSM, qui signale les changements touchant l'industrie des aliments du bétail.

Pour de plus amples renseignements

Suivez le lien pour savoir comment l'ACIA contribue à une utilisation responsable des antimicrobiens d'importance médicale chez les animaux.

Pour obtenir de plus amples renseignements ou si vous avez des questions, communiquez avec votre bureau local de l'ACIA.

Date de modification :