2019-04-17 Le bulletin d'enquête sur la salubrité des aliments

Avril 2019
quatre images offrant des aliments

La priorité de l'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA) est de protéger les consommateurs en protégeant l'approvisionnement alimentaire du Canada. L'Agence vérifie que l'industrie respecte les exigences fédérales en matière de salubrité des aliments et réalise des activités d'échantillonnage et d'analyse pour détecter les risques pour la salubrité des aliments.

La surveillance des concentrations de dangers chimiques et microbiologiques, d'allergènes non déclarés et de gluten dans l'approvisionnement alimentaire aide l'ACIA à cerner les risques pour la salubrité des aliments et à élaborer des stratégies de gestion des dangers afin de minimiser le risque potentiel pour les Canadiens.

Lorsqu'une non-conformité est constatée, l'ACIA n'hésite pas à prendre les mesures qui s'imposent. Celles-ci peuvent comprendre un avis au fabricant ou à l'importateur, une demande de mesures correctives, des inspections additionnelles, un échantillonnage dirigé supplémentaire ou la saisie ou le rappel des produits.

Rapports annuels

fruits et légumes

Rapport annuel du Programme national de surveillance des résidus chimiques et Programme de surveillance de la salubrité des aliments (2015-2016)

Chaque année, dans le cadre du Programme national de surveillance des résidus chimiques (PNSRC) et du Programme de surveillance de la salubrité des aliments (PSSA), l'ACIA analyse une vaste gamme de produits alimentaires canadiens et importés au Canada pour y détecter la présence de résidus chimiques et de contaminants. Des analyses de dépistage de médicaments vétérinaires, de pesticides, de métaux et de contaminants ont été effectuées sur des échantillons de produits laitiers, d'œufs, de miel, de produits de viande, de fruits et légumes frais, de produits transformés et de produits de l'érable. Les résultats des analyses réalisées au titre du PNSRC et du PSSA au cours de l'exercice 2015-2016 sont résumés dans le rapport annuel du PNSRC et du PSSA de 2015-2016. Ces résultats indiquent que 95,7 % des produits alimentaires analysés pendant l'exercice étaient conformes aux règlements et aux limites canadiennes.

Rapports sur les résidus de produits chimiques

image de la colorants alimentaires microscopique

Résidus de dioxines et de composés semblables dans certains aliments (2012-2014)

Dans le cadre d'une enquête ciblée, des échantillons d'aliments ont été prélevés afin de vérifier la présence de dioxines et de composés semblables et d'en déterminer la concentration. Ces composés sont des contaminants chimiques présents dans l'environnement. Les échantillons analysés comprenaient des huiles et des graisses végétales, des aliments contenant des ingrédients laitiers, du beurre de ferme et du saindoux, du fromage, des substituts de repas, des compléments protéiques et des préparations pour nourrissons. Au total, 1 096 échantillons ont été analysés, et des concentrations de dioxines ou de composés semblables ont été décelées dans 98 % des échantillons. Santé Canada a déterminé que les concentrations observées ne sont pas jugées nocives pour les consommateurs et qu'elles sont sans danger pour la consommation; par conséquent, aucun rappel de produits n'a été effectué.

Rapports microbiologiques

image de pathogènes microscopiques

Bactéries pathogènes dans divers aliments prêts-à-manger à ingrédients multiples transformés et réfrigérés (2013-2018)

Dans le cadre d'une enquête ciblée sur les bactéries pathogènes dans divers aliments prêts-à-manger à ingrédients multiples transformés et réfrigérés, 4 851 échantillons ont été analysés afin de vérifier la présence d'Escherichia coli (E. coli) de type générique, de Listeria monocytogenes (L. monocytogenes) et des espèces de Salmonella (spp). De plus, de ces 4 851 échantillons, 3 282 ont été analysés afin de vérifier la présence de Bacillus cereus (B. cereus), de Clostridium perfringens (C. perfringens) et de Staphylococcus aureus (S. aureus). Aucune bactérie C. perfringens, Salmonella spp. et E. coli de type générique n'a été détectée dans les échantillons. Deux échantillons ont montré la présence de B. cereus, un échantillon a montré la présence de S. aureus et cinq échantillons ont montré la présence de L. monocytogenes. L'ACIA a pris les mesures de suivi appropriées, telles que l'inspection des installations et des prélèvements d'échantillons supplémentaires. Trois des échantillons contaminés par la bactérie L. monocytogenes ont entraîné le rappel des produits touchés. Aucun cas de maladie associé à l'un des échantillons contaminés n'a été signalé.

Bactéries pathogènes dans les fines herbes séchées et les thés séchés (2014-2018)

Dans le cadre d'une enquête ciblée, 2 680 échantillons de fines herbes séchées et 1 178 échantillons de thés séchés ont été analysés afin de vérifier la présence de bactéries pathogènes. Tous les échantillons ont été soumis à des analyses visant à déceler la présence d'Escherichia coli (E. coli) de type générique,des espèces de Salmonella (spp.), de Bacillus cereus (B. cereus) et de Clostridium perfringens (C. perfringens). De plus, 1 773 échantillons de fines herbes séchées et la totalité des échantillons de thés séchés ont été analysés afin de vérifier la présence de Staphylococcus aureus (S. aureus). Sept échantillons ont montré la présence de B. cereus, un échantillon a montré la présence de S. aureus, deux échantillons ont montré la présence de Salmonella spp. et deux échantillons ont montré la présence d'E. coli. L'ACIA a pris les mesures de suivi appropriées, telles que l'inspection des installations et des prélèvements d'échantillons supplémentaires. Les échantillons contaminés par la bactérie Salmonella ont entraîné le rappel des produits touchés, tout comme l'un des échantillons contaminés par la bactérie d'E. coli de type générique. Aucun cas de maladie associé à l'un des échantillons contaminés n'a été signalé.

La liste complète des rapports d'enquête sur la salubrité des aliments de l'ACIA est disponible.

Mises à jour

Abonnez-vous au service d'avis par courriel afin de recevoir les plus récents rapports d'enquête sur la salubrité des aliments.

Date de modification :