Chapitre 4 - Critères d'inspection d'un établissement d'une érablière
4.11 Fermeture des contenants

Cette page fait partie du répertoire des documents d'orientation (RDO).

Vous cherchez des documents connexes?
Recherche de documents connexes dans le répertoire des documents d'orientation.

4.11.1 Fermeture des contenants (incluant les barils)

Principe

La fermeture hermétique des contenants est contrôlée pendant le sertissage/bouchage/scellage pour assurer un produit de qualité, conditionné hygiéniquement en évitant la contamination.

Critères d'évaluation

Généralités

  • inspection et protection des couvercles contre tout dommage ou contamination
  • protection des contenants remplis contre tout dommage ou contamination
  • inversion des contenants de sirop d'érable après le remplissage à chaud pour stériliser l'espace de tête et les couvercles (à l'exception des barils)
  • fermeture des contenants dans un laps de temps approprié afin de maintenir la température du produit
  • examen visuel des contenants après la fermeture par du personnel formé à cette fin

Équipement de sertissage/scellage/bouchage des contenants

  • entretien et réglage conformément aux directives du manufacturier afin de sceller hermétiquement les contenants

Scellage des sachets souples (genre vinier), barquettes (coupelles) et tetrapacks

  • utilisation de contenants correctement moulés et non endommagés
  • matériaux à sceller compatibles
  • surfaces de scellage planes, lisses, parallèles et en bon état
  • pression adéquate de l'outil à sceller pour le maintien des pièces ensemble
  • durée adéquate du maintien des pièces ensemble par l'outil à sceller
  • température de fusion adéquate

Contrôle du bris de verre et de porcelaine

  • protection de la trémie des bouchons ou des couvercles
  • entretien et réglage de l'équipement de capsulage empêchant l'effritement de la bague ou du rebord de verre ou de porcelaine pour assurer une fermeture hermétique
  • maintien d'une absence de débris de verre ou de porcelaine à l'intérieur et autour de l'équipement de capsulage
  • réglage régulier des têtes de capsulage en fonction des résultats de l'examen visuel

Protection durant l'analyse et le classement

  • couvercles et contenants
    • protégés de tout dommage ou contamination
    • refermés adéquatement

Cote I - Exemples

  • Éclats de métal, de verre ou de porcelaine de plus de 2 mm dans le compartiment d'alimentation ou dans l'équipement de capsulage.

Cote II - Exemples

  • Pourtours de l'équipement de sertissage non inspectés régulièrement pour s'assurer de l'absence d'éclats de verre ou de porcelaine.

Cote III - Exemples

  • Pourtour de l'équipement de sertissage non inspecté régulièrement pour s'assurer de l'absence de contaminants.
  • Équipement de sertissage/bouchage/scellage des contenants non entretenu conformément aux directives du manufacturier et ne scellant pas hermétiquement les contenants.
  • Protection inadéquate des couvercles et des contenants contre les dommages ou la  contamination (p. ex., réparation ou réglage inadéquat, peinture écaillée, rouille ou lubrification excessive).
  • Emballages et contenants mal fermés pendant le sertissage/bouchage/scellage ou après l'échantillonnage.
  • Têtes de capsulage non réglés pour assurer une fermeture hermétique.
  • Absence d'inversion après le remplissage à chaud et la fermeture afin de stériliser l'espace de tête et les couvercles.
  • Défauts de scellage dus à des sachets souples défectueux ou placés incorrectement sur le manchon de la machine à sceller.

Références

  • RPÉ, Paragraphe 3.2 (1), 7 (5), 10 (7)
  • Manuel des défauts dans les sachets souples - Caractérisation et classification (31 mai 2002)
Date de modification :