Vérification des Normes de Composition du fromage
Annexe I - Exigences relatives à la teneur en caséine dérivée de laits

Cette page fait partie du répertoire des documents d'orientation (RDO).

Vous cherchez des documents connexes?
Recherche de documents connexes dans le répertoire des documents d'orientation.

Variété de fromage : Pizza mozzarella, pizza mozzarella partiellement écrémé

  • Pourcentage minimal de la teneur en caséine dérivée de laits de consommation : 63 %

Variété de fromage : Asiago, petit édam, petit gouda, fromage persillé, fromage beurre, bra, brie, caciocavallo, camembert, danbo, édam, elbo, emmental, esrom, fontina, fynbo, gouda, gournay, gruyère, havarti, kasseri, limburger, maribo, montasio, muenster, neufchâtel, parmesan, provolone, romano, Sao Jorge, Saint-Paulin, samsoe, tilsit, tybo

  • Pourcentage minimal de la teneur en caséine dérivée de laits de consommation : 95 %

Variété de fromage : Cheddar, brick, brick et munster de style canadien, colby, farmer, jack, monterey (monterey jack), mozzarella (scamorza), mozzarella partiellement écrémé (scamorza partiellement écrémé), pizza partiellement écrémé, fromage de lait écrémé, et toute autre variété de fromage non mentionnée dans le présent tableau

  • Pourcentage minimal de la teneur en caséine dérivée de laits de consommation : 83 %

Variété de fromage : Cheddar vieilli

  • Pas de teneur minimale en caséine, mais fabriqué uniquement de « laits de consommation », de crème – quelle que soit la combinaison.

Variété de fromage : Versions légères 

  • Pour les fromages dans la catégorie 95 %, le minimum est de 90 %. Pour les fromages dans la catégorie 83 %, le minimum est de 78 %.
Date de modification :