Annexe C : Programme d'inspection basé sur le HACCP en matière d'abattage (PIH) de porc
Appendice B : Arbre de décision – Tests de rendement – Présentation – PIH

Cette page fait partie du répertoire des documents d'orientation (RDO).

Vous cherchez des documents connexes?
Recherche de documents connexes dans le répertoire des documents d'orientation.

Cliquer sur l'image pour l'agrandir
Arbre de décision – Tests de rendement – Présentation – Programme d'inspection basé sur l'analyse des risques et maîtrise des points critiques. Description ci-dessous.

Description de l'arbre de décision – Tests de rendement – Présentation – PIH

Conformément au programme d'inspection basé sur l'analyse des risques et maîtrise des points critiques en matière d'abattage de porc, les carcasses habillées et leurs parties doivent satisfaire à plusieurs normes de rendement. Ces normes de rendement sont mesurées à des emplacements stratégiques du processus d'habillage/d'inspection au moyen des tests suivants : tests d'évaluation de la conformité aux normes relatives à l'éviscération (dégagement du rectum, enlèvement des viscères) appelés tests de rendement – Éviscération; tests d'évaluation de la conformité aux normes relatives à la présentation appelés tests de rendement – Présentation; tests d'évaluation de la conformité aux normes relatives aux produits finis appelés tests de rendement – Produits finis.

Cette appendice fournie une description visuelle de la politique sur les tests de rendement – éviscération du programme d'inspection basé sur l'analyse des risques et maîtrise des points critiques en matière d'abattage de porc telle que décrit en détails à la section 6, la section 7, la section 8 et la section 9 de l'annexe C du chapitre 17.

Cet arbre de décision contient cinq cases.

La case numéro un (1) – mode normal

  1. Poursuivre les tests aléatoires en mode normal, à moins que l'une ou l'autre des situations suivantes ne s'applique :
  2. s'il s'agit du 10e test consécutif réussi, passer au mode réduit (case numéro 2);
  3. s'il s'agit du 2e échec dans les 5 derniers tests, exécuter une ou des actions correctives, avertir l'agence canadienne d'inspection des aliments et passer au mode intensif (case numéro 3).

La case numéro deux (2) – mode réduit

Poursuivre en mode réduit tant qu'il n'y a pas d'échec. Quand un échec survient, exécuter une ou des actions correctives et passer au mode normal (case 1).

La case trois (3) – mode intensif

  1. Suspendre les tests aléatoires, exécuter une ou des actions correctives et effectuer un test supplémentaire dans les 15 minutes. Par la suite, effectuer un test supplémentaire toutes 15 minutes.
  2. Si le 1er test supplémentaire et les 4 tests subséquents sont réussis, retourner à la case numéro 1.
  3. Si le premier test est en échec, exécuter une ou des actions correctives et effectuer un test supplémentaire dans les 15 minutes.
  4. S'il s'agit du deuxième échec en mode intensif dans une fenêtre de cinq (5) tests, aller à la case numéro 4.

La case numéro quatre (4) – mode intensif (suite)

  1. Avertir le médecin vétérinaire en chef (ou son représentant), réduire la vitesse de chaîne de 10 %, exécuter une ou des actions correctives et effectuer un test supplémentaire dans les 15 minutes.
  2. Si le test supplémentaire subséquent est réussi, accroître la vitesse de chaîne de 10 %. Si les 4 tests subséquents sont réussis, retourner à la case numéro 1.
  3. Si un test supplémentaire est un échec, aller à la case numéro 5.

La case numéro cinq (5) – mode intensif (suite)

  1. Lorsque le processus ne semble pas maîtrisé, consulter le médecin vétérinaire en chef (ou son représentant) qui déterminera si un arrêt temporaire des opérations s'impose, mettre en œuvre un plan d'action corrective efficace et procéder à une réduction additionnelle de la vitesse de chaîne de 10 %.
  2. Accroître la vitesse de chaîne de 10 % pour chaque test réussi jusqu'à ce que la vitesse de chaîne revienne à la normale, après 5 tests consécutifs réussis retourner à la case numéro 1.
  3. En cas d'échec, avertir le médecin vétérinaire en chef.
Date de modification :