Annexe C : Programme d'inspection basé sur le HACCP en matière d'abattage (PIH) de porc
11.0 Les Procédures de Retravail des Lots Rejetés

Cette page fait partie du répertoire des documents d'orientation (RDO).

Vous cherchez des documents connexes?
Recherche de documents connexes dans le répertoire des documents d'orientation.

L'exploitant doit avertir l'ACIA lorsqu'un lot retenu est soumis à des procédures de retravail. La fréquence de la surveillance des procédures de retravail par l'ACIA est laissée à la discrétion du vétérinaire en chef. L'exploitant et le personnel de l'ACIA doivent consulter l'Appendice E – Arbre de décision pour le retravail des carcasses du PIH pour obtenir des détails sur le processus à suivre pour les procédures de retravail des carcasses.

L'exploitant peut choisir l'option de retravailler intégralement le lot associé au test des NPF échoué (section 11.2) et d'évaluer que le retravail dudit lot a été efficace Ou de soumettre le lot au test de vérification (section 11.1).

Le programme écrit de l'exploitant doit indiquer de façon claire comment le personnel de l'établissement doit :

  • Désigner les lots ou sous-lots de carcasses nécessitant les procédures de retravail;
  • retravailler les carcasses ou exécuter les tests de vérification, selon la procédure de retravail choisie par l'exploitant;
  • vérifier le retravail;
  • répondre à tout échec des procédures de retravail.

Les lots (sous-lots) soumis aux tests de vérification ou nécessitant une évaluation du retravail doivent normalement être testés seulement à l'égard des défauts qui ont fait échoué l'échantillon pour le test NPF. Cependant, dans le cas des défauts NPF-SA-I, tout défaut assujeti à une tolérance zéro qui est détecté (c.-à-d., les défauts de catégorie SA-I qui originalement ont fait échoués l'échantillon, ainsi que pour tout autre défaut SA-I) entraînera le rejet du lot ou du sous-lot et nécessitera le retravail intégral du lot.

Dans tous les cas, tout autre défaut (c.-à-d., les défauts NPF-SA ou ADC qui ne sont pas associés au rejet initial du lot) détecté durant les procédures de retravail doit également être enlevé d'une manière hygiénique, mais ne nécessite pas d'être comptabilisé.

11.1 Tests de Vérification du Lot

En vertu de cette option élective, les lots spécifiques de carcasses retenus pour les procédures de retravail devront être examinée attentivement par l'exploitant pour la présence du défaut responsable du rejet du lot (ADC) ou dans le cas NPF-SA-I, tout défaut à tolérance zéro.

Remarque
Lors d'échec NPF-SA-I, l'option du test de vérification du lot peut être utilisée seulement lorsqu'un rejet survient en mode normal ou réduit. Si l'échec NPF-SA-I survient en mode intensif, le lot doit être soumis à un retravail et une évaluation du retravail

Pour le test de vérification du lot, l'exploitant doit sélectionner de façon aléatoire le nombre spécifié de carcasses nécessaires pour le test de vérification. La taille de l'échantillon doit être représentative de toutes les carcasses du lot et varie selon la taille du lot rejeté à l'origine. Le tableau 11.1 énonce l'échantillonnage minimal de carcasses nécessaires pour le test. Toutes les carcasses du lot doivent avoir une chance égale d'être sélectionnée pour le test.

Tableau 11.1 : Nombre minimal de carcasses choisies au hasard pour le test de vérification du lot
Nombre d'unités de carcasse par lot Nombre minimal d'échantillons aléatoires à sélectionner
2-15 2
16-25 3
26-90 5
91-150 8
151-280 13
281-500 20
500-1 200 32
  • Critères de rejet : Si un ou plusieurs échantillons sont rejetés, quelque soit le nombre de carcasses échantillonées, le lot échoue
  • Si un défaut est trouvé dans le lot, le lot devra être retravaillé intégralement. Consulter la section 11.2 pour les étapes suivantes.
  • Si le lot est libre de défauts, le lot est libéré pour transformation ultérieure.

Un responsable de l'établissement doit informer le vétérinaire en chef ou son représentant chaque fois qu'un échec survient.

11.2 Retravail du Lot et Évaluation

Lorsqu'un retravail doit être effectué, tel que dans le cas d'un échec du test NPF-SA-I en mode intensif ou lorsque le retravail est choisi au lieu des procédures de la section 11.1 ou lorsqu'un rejet a lieu lors des procédures de la section 11.1, l'exploitant peut choisir de faire ce retravail durant le processus de refroidissement. Chaque carcasse appartenant au lot doit être retravaillée à un poste de retravail/parage adéquatement équipé selon la section 12.2.10.

L'exploitant doit sélectionner une des options suivantes :

  • 1) Le lot retravaillé peut être gardé intact ou divisé en sous-lots. Une fois le lot retravaillé à l'égard des défauts décelés , un nombre minimum de carcasses, tel qu'indiqué dans la table ci-dessous, sera choisie au hasard du lot ou du sous-lot retravaillé pour l'évaluation. Toutes les carcasses de chaque lot ou sous-lot doivent avoir une chance égale d'être sélectionnée pour le test. Si un lot ou un sous-lot est inférieur à 25 carcasses, la procédure dans la sous-section 11.2 (2) doit être suivie. L'exploitant doit obtenir un résultat satisfaisant avant la libération du lot ou du sous-lot pour transformation ultérieure. Toutes les carcasses associées au lot ou sous-lot ayant échoué à l'évaluation doivent être retravaillées une fois de plus. Le lot ou sous-lot retravaillé doit être reévalué en utilisant les mêmes procédures d'analyses statistiques et doivent passer l'évaluation avant que le lot ou sous-lot puisse être libéré pour transformation ultérieure.
    Tableau 11.2 : Nombre minimal de carcasses aléatoires nécessaires pour la vérification du retravail
    Nombre d'unités de carcasse par lot ou sous-lot Nombre minimal d'échantillons aléatoires à sélectionner
    25-124 3
    125-149 4
    150-199 5
    200-349 6
    350-499 7
    500-649 8
    650-799 9
    800-949 10
    950-1 099 11
    1 100-1 199 12
    Plus de 1 200 13

    Critères de rejet : Si un ou plusieurs échantillons sont rejetés, quelque soit le nombre de carcasses échantillonées, le lot échoue

    Un responsable de l'établissement doit informer le vétérinaire en chef (ou son représentant) chaque fois qu'un défaut survient.

  • 2) Si le lot est retravaillé sur la chaîne alors qu'il quitte la chambre froide ou avant qu'il en sorte, immédiatement après le poste de retravail /parage, chaque carcasse doit être réexaminée par un employé certifié de l'établissement, à une station adéquatement équipé. L'employé de l'établissement doit vérifier que, pour chaque carcasse appartenant au lot, les défauts responsables du rejet du lot ainsi que tous les défauts de catégories SA-I et II ont été enlevés à l'étape précédente de retravail / parage. Une carcasse qui échoue l'étape de l'évaluation doit immédiatement être isolée et retravaillée ou retravaillé sur la chaîne (sujet à l'approbation du VEC), et aucune carcasse du lot retravaillé ne doit être libérée pour expédition ou pour transformation ultérieure avant qu'elle ait été rendue conforme aux normes de comestibilité ou sinon désignée comme non comestible. Seules les carcasses qui ont réussi la première et la deuxièmeétape (soit le retravail et l'évaluation) peuvent être libérées en vue de leur expédition ou de leur transformation ultérieure.

11.3 Responsabilités de l'ACIA à l'égard du retravail et des tests de vérification et d'évaluation du retravail

Le personnel de l'ACIA doit surveiller de façon périodique la façon dont le produit est retravaillé, afin de s'assurer que l'établissement applique les exigences du PIH. La fréquence des tests menés par l'ACIA sur les produits retravaillés est laissée à la discrétion du médecin vétérinaire en chef (ou de son représentant).

11.4 Retravail volontaire dans des circonstances extraordinaires

Dans des circonstances extraordinaires que l'exploitant ne peut maîtriser dans l'immédiat, certains groupes de carcasses peuvent présenter, à leur entrée dans la salle d'éviscération, des défauts de qualité qui biaiseraient certainement les résultats de ces groupes aux tests de rendement – Produits finis. En pareilles circonstances, à la discrétion du médecin vétérinaire en chef, l'exploitant peut demander qu'un groupe de carcasses affectées soit exempté des tests de rendement – Produits finis, sous réserve que les conditions suivantes soient respectées : l'exploitant accepte d'identifier adéquatement et de retenir le groupe affecté afin qu'il soit retravaillé, comme il est décrit dans la présente section; le groupe de carcasses exemptées ne pose pas de risques pour la salubrité des aliments; une procédure écrite pré-approuvée sur la manutention de telles carcasses est incluse dans le programme écrit de l'établissement.

Date de modification :