ARCHIVÉE - Vérification de 2014 des systèmes canadiens d'inspection de la viande, de la volaille et des œufs par le United States Department of Agriculture

Cette page Web a été archivée

L'Agence canadienne d'inspection des aliments aimerait préciser les déclarations qui ont été faites récemment dans les médias à propos de l'audit réalisé par le United States Department of Agriculture (USDA) à l'égard des systèmes canadiens d'inspection de la viande, de la volaille et des œufs.

Cet audit a été mené en 2014.

En janvier 2015, le Canada a reçu une version préliminaire du rapport d'audit afin qu'il la commente, et il y a répondu en mai 2015. Les États-Unis (É. U.) ont accepté la réponse du Canada, qui figure dans le rapport définitif et qui a été publiée sur le site Web du USDA. Il n'y a aucune question non réglée et il n'y a jamais eu d'incidence sur le commerce.

Dans le rapport d'audit définitif - (PDF 5,25 Mo) - (anglais seulement), on confirme que les systèmes canadiens d'inspection de la viande, de la volaille et des œufs sont équivalents aux systèmes d'inspection des É. U. On y confirme par ailleurs que tous les établissements canadiens agréés sous le régime fédéral qui sont autorisés à exporter des produits aux É. U. peuvent continuer de le faire.

Il est important de noter qu'il n'y a eu aucune contamination de produits associée aux constatations des É. U., auxquelles on a donné suite à la satisfaction des autorités du USDA.

Le Canada mène régulièrement des audits de ses partenaires commerciaux, y compris les É. U., et vice versa. Ces audits de routine aident le Canada et ses partenaires commerciaux à maintenir la confiance dans les systèmes d'inspection de la salubrité des aliments les uns des autres. On s'attend à ce que de tels audits révèlent des possibilités d'amélioration, et nous nous avisons mutuellement de toute question préoccupante.

L'an dernier seulement, nous avons publié des audits de l'Union européenne (y compris la France, l'Irlande, l'Italie et la Suède) ainsi que l'Argentine. Nous avons été assujettis à des audits par plusieurs pays, dont la Chine, le Japon, l'Ukraine et l'Arabie saoudite.

Les Canadiens peuvent avoir l'assurance que nous possédons un système d'inspection de la salubrité des aliments qui est solide et robuste. Ce système est fondé sur des pratiques exemplaires acceptées par la communauté internationale qui s'appuient sur des preuves scientifiques, de solides programmes de surveillance et l'engagement d'apporter continuellement des améliorations.

Date de modification :