L'industrie de la viande du Canada profitera de la reconnaissance par l'UE de l'équivalence des viandes et des produits de viande pour un certain nombre d'exigences

L'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA) a confirmé la conclusion des négociations entre le Canada et l'Union européenne (UE) sur l'équivalence des viandes. Cette dernière permettra l'élimination immédiate d'un nombre d'exigences visant le commerce de la viande et des produits de viande.

Cette entente est le fruit d'une collaboration de longue date entre l'ACIA et la Direction générale de la santé et de la salubrité des aliments, l'organisme européen homologue de l'ACIA.

La reconnaissance de l'équivalence par l'UE vient en appui aux initiatives continues du gouvernement du Canada en vue d'éliminer les obstacles au commerce. La reconnaissance de l'équivalence du Système canadien d'inspection des viandes est avantageuse pour le Canada à titre de pays exportateur, car ceci témoigne de la confiance de l'UE à l'égard du système canadien de salubrité des aliments et permet à l'ACIA de donner la priorité aux activités d'inspection dans des secteurs où le risque est plus élevé.

L'obtention de cette reconnaissance confirme la volonté du gouvernement du Canada à aider l'industrie de la viande à demeurer concurrentielle sur les marchés internationaux en réduisant les obstacles au commerce et en améliorant les débouchés pour le Canada.

Lien connexe

Date de modification :