Allégations relatives à la composition et à la qualité
Allégations « léger »

Cette page fait partie du répertoire des documents d'orientation (RDO).

Vous cherchez des documents connexes?
Recherche de documents connexes dans le répertoire des documents d'orientation.

Allégations « léger » relatives à la teneur nutritive

L'utilisation du terme « léger » à titre d'allégation relative à la teneur nutritive se limite aux produits qui répondent à des critères précis concernant la teneur en lipides ou en énergie. Voir Allégations « léger » dans Allégations relatives à la teneur nutritive.

Caractéristiques organoleptiques

Le terme « léger » est permis lorsqu'il fait référence à une caractéristique organoleptique de l'aliment (notamment la couleur, le goût, la saveur, etc.). Le cas échéant, la caractéristique organoleptique à laquelle renvoie la mention « léger » doit accompagner l'allégation.

La caractéristique organoleptique à laquelle renvoie l'allégation « léger » doit procéder ou suivre la mention ou l'allégation la plus en évidence (p. ex., « goût léger », « couleur légère »), sans qu'aucun texte imprimé ou écrit ni aucun signe graphique ne soit intercalé entre les deux. L'allégation doit figurer en caractères d'une hauteur au moins égale et aussi bien en vue que ceux de la mention ou de l'allégation la plus en évidence. Une allégation sur l'espace principal est jugée plus évidente que toute allégation placée ailleurs sur l'étiquette.

Des critères semblables s'appliquent lorsque la caractéristique organoleptique « léger » est utilisée dans une annonce. Dans les annonces écrites et dans la portion visuelle d'une annonce télédiffusée, les exigences sont les mêmes que pour les étiquettes, et en plus, la caractéristique organoleptique doit apparaître simultanément et pendant la même durée que l'allégation « léger » lors de la télédiffusion. Pour la radiodiffusion et la portion audio d'une annonce télédiffusée, la caractéristique organoleptique doit être mentionnée immédiatement avant ou après le terme « léger ».

Autres allégations « léger »

Le Règlement sur les aliments et drogues prévoit d'autres emplois précis du terme « léger » ou « light ». Dans ces cas, la mention n'est pas considérée comme une allégation relative à la teneur nutritive et n'a pas besoin d'être accompagnée d'une caractéristique organoleptique. En voici des exemples :

  • Les déclarations prévues à l'article 35 du Règlement sur les produits transformés (p. ex., « sirop léger ») [B.01.502(2)b), RAD].
  • La déclaration « légèrement salé » lorsqu'il s'agit du poisson [B.01.502(2)k), RAD].
  • Les mentions « bière légère » et « vin léger » lorsqu'il est question de la teneur en alcool [B.01.502(2)j), RAD].
  • L'utilisation de la mention « léger » ou « light » pour décrire la couleur du rhum [B.01.513(2)b), RAD].
Date de modification :