Allégations santé
Médicaments ou aliments

Cette page fait partie du répertoire des documents d'orientation (RDO).

Vous cherchez des documents connexes?
Recherche de documents connexes dans le répertoire des documents d'orientation.

Tout comme le terme « aliment » (définition), le terme « drogue » (définition) (médicament) est défini dans la Loi sur les aliments et drogues. Les aliments et les médicaments diffèrent dans la façon dont ils sont présentés. Si un produit correspond à la définition d'aliment et est réglementé à titre d'aliment, il ne doit pas porter une allégation propre aux médicaments, à moins d'être exempté. Voir les exemples acceptables fournis à dans les Allégations de réduction du risque de maladies et allégations thérapeutiques acceptables.

En outre, l'article 3 de la LAD interdit la vente, auprès du grand public, d'un aliment dont l'étiquette ou la publicité le présente à titre de traitement, de mesure préventive ou de guérison d'une maladie énumérée à l'annexe A. Des exemples d'allégations propres aux médicaments non autorisées sur les aliments sont fournis ci-dessous.

Allégations de « médicament »

Un aliment ne peut être qualifié de « médicament ». Puisque ce terme sert à décrire un produit auquel une substance médicinale a été ajoutée afin de traiter ou prévenir une maladie, une telle représentation signifie que le produit est visé par la définition de drogue au sens de la Loi sur les aliments et drogues. Un tel produit doit être étiqueté et annoncé à titre de médicament conformément au Règlement sur les aliments et drogues.

Allégations relatives à l'effet laxatif

Les produits présentés comme des laxatifs correspondent à la définition de drogue. La mention d'« effet laxatif (définition) » ou de « soulagement de la constipation » sur l'étiquette ou dans l'annonce caractérise le produit comme une drogue.

Par ailleurs, les expressions comme « améliore les fonctions intestinales » et « favorise la régularité  » ne sont pas considérées comme des allégations propres aux médicaments lorsqu'elles sont appliquées à certains aliments. Consulter les Allégations fonctionnelles acceptables pour en savoir plus.

Aliments toniques

Le terme « tonique » a été utilisé par le passé pour désigner une catégorie d'aliments jugés susceptibles de redonner un degré normal de vigueur ou de rétablir la santé. De nos jours, ce terme ne devrait plus être employé puisqu'aucun aliment ne peut être présenté comme un tonique efficace. Néanmoins, des exceptions peuvent être faites, comme pour le « soda tonique », en raison de l'utilisation de longue date du terme.

Date de modification :