Mentions quantitatives à l'extérieur du tableau de la valeur nutritive
Déclaration

Unités

Toutes les déclarations quantitatives à l'extérieur du tableau de la valeur nutritive doivent être déclarées en fonction d'une portion indiquée et dans les unités précisées au tableau ci-dessous [B.01.301(1), RAD

Unités exigées pour des déclarations quantitatives à l'extérieur du tableau de la valeur nutritive
Sujet Unités Exemple
Énergie Calories (Cal) 4 Calories par portion de 1 tasse (250 mL)
Vitamines visées au paragraphe D.01.002(1) (vitamines A, D, E, K et C, thiamine, riboflavine, niacine, vitamine B6, folate, vitamine B12, acide pantothénique, biotine et choline) milligrammes (mg), microgrammes (µg), ou µg d'équivalents de folate alimentaire (ÉFA)
(selon le cas et conformément au paragraphe D.01.003(1))

25 µg d'équivalents de folate alimentaire par portion de 1 tasse (250 mL)

34 µg de vitamine A par portion de 2 c. à soupe (30 mL)

Sodium, potassium, calcium, fer, phosphore, magnésium, zinc, cuivre, manganèse et chloruremilligrammes (mg)316 mg de calcium par barre (40 g)
Iode, sélénium, chrome, molybdène microgrammes (µg)
Cholestérol milligrammes (mg)
Contenu en ions minéraux de l'eau ou de la glace préemballée parties par million (p.p.m.)

p.p.m. d'ion fluorure par bouteille (500 mL)

[voir également B.12.002, RAD]

Tous les autres éléments nutritifs

grammes (g)

Nota : En ce qui concerne les constituants d'éléments nutritifs qui ne peuvent pas être déclarés dans le TVN et qui pourraient se trouver dans l'aliment en faible quantité (p. ex., DHA), la déclaration en milligrammes peut être indiquée à titre de renseignement complémentaire entre parenthèses directement après la teneur en grammes.

0,4 g d'isoleucine par portion de ½ tasse (125 mL)

g de tryptophane par barre (80 g)

0,1 g de gras par portion de 200 mL

0,2 g de DHA par portion de 1 tasse (250 mL)

Éléments non nutritifs
(p. ex., lycopène, méthylglyoxal)

Nota : L'article B.01.301 du RAD ne s'applique pas aux éléments non nutritifs. Le Règlement ne prescrit pas d'unités obligatoires pour ces déclarations. Toutefois, pour éviter une déclaration trompeuse, les unités suivantes sont recommandées :

grammes (g) ou milligrammes (mg)

0,01 g de lycopène par portion de 2 c. à soupe (30 mL)

Pourcentage de valeur quotidienne

Le Règlement sur les aliments et drogues autorise la déclaration du pourcentage de valeur quotidienne d'un élément nutritif, par portion indiquée, à l'extérieur du TVN, lorsqu'un pourcentage de la valeur quotidienne est requis ou autorisé dans le tableau de la valeur nutritive [B.01.301(2)]. Cela s'applique à :

  • tous les éléments nutritifs de base (c.-à- d. ceux qui figurent dans la colonne 1 du tableau à l'article B.01.401 du RAD),
  • tous les éléments nutritifs complémentaires autorisés (c.-à- d. ceux qui figurent à la colonne 1 du tableau à l'article B.01.402 du RAD).

Mots descriptifs

Il ne faut pas employer d'autres mots ou expressions qui modifient le sens pour qualifier les déclarations quantitatives à l'extérieur du TVN. Ces mentions ne doivent pas être accompagnées de mots qui donnent à penser qu'il s'agit d'allégations. Voici des exemples de mots ou expressions inacceptables devant une déclaration quantitative : seulement, aussi peu que, moins que et plus que, etc.

Langue

Lorsqu'une allégation relative à la teneur nutritive prévue au tableau suivant l'article B.01.513 du RAD est employée, elle doit figurer en anglais et en français sauf si une exemption à l'étiquetage bilingue s'applique au produit [B.01.301(3), RAD].

Emplacement

Les mentions quantitatives n'ont pas à figurer près de la liste d'ingrédients [B.01.008(1)a), RAD]. Si plusieurs mentions quantitatives figurent sur l'étiquette, elles n'ont pas à être regroupées et il n'y a pas d'ordre de présentation particulier des éléments nutritifs.

Allégations comparatives

Il n'est pas acceptable de comparer la teneur en éléments nutritifs de deux aliments au moyen de mentions quantitatives, car il s'agirait d'une allégation comparative relative à la teneur nutritive implicite. Par exemple, un tableau déclarant la teneur en protéines et en gras d'une barre de céréales par rapport à la barre d'un concurrent ne serait pas acceptable.

Date de modification :