Dinde – document des spécifications de vente en gros

Dinde – volaille entière (80101-11) : Une « volaille entière » se compose d'une carcasse non découpée avec toutes ses parties : poitrine, hauts de cuisse, pilons, ailes, dos et graisse abdominale. La tête et les pattes sont enlevées et la queue peut être conservée ou non. Le gésier, le cœur, le foie et le cou, avec ou sans la peau (les abats), sont joints séparément.

Dinde – Volaille entière sans abats (pour conserve) (80102-11) : Une « volaille entière sans abats » se compose d'une carcasse non découpée avec toutes ses parties : poitrine, hauts de cuisse, pilons, ailes, dos et graisse abdominale. La tête et les pattes sont enlevées et la queue peut être conservée ou non.

Dinde – Découpée en deux (80202-11) : Une volaille « découpée en deux » s'entend d'une volaille entière sans abats (80101) divisée d'un bout à l'autre par une coupe traversant le dos et la poitrine en une moitié droite et une moitié gauche à peu près égales. La glande uporygienne, la queue et la graisse abdominale peuvent ou non être présentes. Les parties individuelles peuvent ou non provenir de la même volaille.

Dinde – Moitié postérieure (selle) (80401-11) : Une « moitié postérieure » s'obtient en découpant une volaille entière sans abats (80102) perpendiculairement à l'épine dorsale à hauteur de l'ilion, juste au-dessus du fémur, jusqu'à l'extrémité du métasternum. La moitié postérieure comprend les deux cuisses avec la partie du dos attenante, la graisse abdominale et la queue.

Dinde – Moitié postérieure sans queue (selle sans queue) (80402-11) : Une « moitié postérieure sans queue » s'obtient en découpant une volaille entière sans abats (80102) perpendiculairement à l'épine dorsale à hauteur de l'ilion, juste au-dessus du fémur, jusqu'à l'extrémité du métasternum. La moitié postérieure sans queue comprend les deux cuisses avec la partie du dos attenante et la graisse abdominale.

Dinde – Poitrine entière non désossée avec dos, côtes et ailes (moitié antérieure) (80601-11) : Une « poitrine entière non désossée avec dos, côtes et ailes » s'obtient en découpant une volaille entière sans abats (80102) perpendiculairement à l'épine dorsale à hauteur de l'ilion, juste au-dessus du fémur, jusqu'à l'extrémité du métasternum. La peau du cou est enlevée. La poitrine entière non désossée avec dos, côtes et ailes comprend la poitrine entière avec la partie de dos attenante et les deux ailes attachées.

Dinde – Poitrine entière non désossée avec dos, côtes et première section des ailes (80602-11) : Une « poitrine entière non désossée avec dos, côtes et première section des ailes » s'obtient en découpant une volaille entière sans abats (80102) perpendiculairement à l'épine dorsale à hauteur de l'ilion, juste au-dessus du fémur, jusqu'à l'extrémité du métasternum. Les ailes sont sectionnées entre la première et la deuxième articulation, laissant en place la première section. Les deuxième et troisième sections des ailes et la peau du cou sont enlevées. La poitrine entière non désossée avec dos, côtes et première section des ailes comprend la poitrine entière avec la partie du dos attenante et les deux premières sections des ailes attachées.

Dinde – Poitrine entière non désossée avec dos, côtes et première section des ailes désossée (80603-11) : Une « poitrine entière non désossée avec dos, côtes et première section des ailes désossée » s'obtient en désossant la première section des ailes d'une poitrine entière non désossée avec dos, côtes et première section des ailes (80602), par enlèvement des os de la première section des ailes (l'humérus). La peau du cou est enlevée. La poitrine entière non désossée avec dos, côtes et première section des ailes désossée comprend la poitrine entière avec la partie du dos attenante et la première section des ailes désossée attachée.

Dinde – Poitrine entière non désossée avec dos et côtes (80604-11) : Une « poitrine entière non désossée avec dos et côtes » s'obtient en enlevant les ailes d'une poitrine entière non désossée avec dos, côtes et ailes (80601). La peau du cou est enlevée. La poitrine entière non désossée avec dos et côtes comprend la poitrine entière avec la partie du dos attenante et les côtes attachées.

Dinde – Poitrine entière non désossée sans dos, avec côtes et ailes (80611-1) : Une « poitrine entière non désossée sans dos, avec côtes et ailes » s'obtient à partir d'une poitrine entière non désossée avec dos, côtes et ailes (80601) en séparant la poitrine entière du dos par une coupe pratiquée le long de la jointure des côtes flottantes et des côtes sternales. La peau du cou et le dos sont enlevés. La « poitrine entière non désossée sans dos, avec côtes et ailes », comprend la poitrine entière sans le dos, avec les côtes et les ailes attenantes.

Dinde – Poitrine entière non désossée sans dos, avec côtes et première section des ailes (80612-1) : Une « poitrine entière non désossée sans dos, avec côtes et première section des ailes » s'obtient à partir d'une poitrine entière non désossée sans dos, avec côtes et ailes (80611), en sectionnant les ailes entre la première et la deuxième articulation et laissant en place la première section. Les deuxième et troisième sections des ailes ainsi que la peau du cou sont enlevées. La poitrine entière non désossée sans dos, avec côtes et première section des ailes, comprend la poitrine entière sans le dos, avec les côtes et la première section des ailes attenantes.

Dinde – Poitrine entière non désossée sans dos, avec côtes et première section des ailes désossée (80603-11) : Une « poitrine entière non désossée sans dos, avec côtes et première section des ailes désossée » s'obtient en désossant la première section des ailes d'une poitrine entière non désossée sans dos, avec côtes et première section des ailes (80612), par enlèvement des os de la première section des ailes (l'humérus). La peau du cou est enlevée. La poitrine entière non désossée sans dos, avec côtes et première section des ailes désossée, comprend la poitrine entière sans le dos, avec les côtes et la chair de la première section des ailes désossées attenantes.

Dinde – Poitrine entière non désossée sans dos, avec côtes (80614-1) : Une « poitrine entière non désossée sans dos, avec côtes » s'obtient en enlevant les ailes d'une poitrine entière non désossée sans dos, avec poitrine et ailes (80611). La peau du cou est enlevée. La poitrine entière non désossée sans dos, avec côtes, comprend la poitrine entière sans le dos, avec les côtes et les filets attenants.

Dinde – Poitrine entière sans dos ni côtes, avec filets internes (80615-1) : Une « poitrine entière sans dos ni côtes, avec filets internes » s'obtient en enlevant les côtes et les ailes d'une poitrine entière non désossée sans dos, avec côtes et ailes (80611). Les os (selon le cas) et la peau du cou sont enlevés. La poitrine entière sans dos ni côtes, avec filets, comprend la poitrine entière sans dos ni côtes ni ailes, avec les filets attenants.

Dinde – Poitrine entière désossée sans dos ni côtes ni filets internes (viande de poitrine) (80616-2) : Une « poitrine entière désossée sans dos ni côtes ni filets internes » s'obtient en enlevant les ailes d'une poitrine entière non désossée et sans dos, avec côtes et ailes (80611). Les os, les filets et la peau du cou sont enlevés. La poitrine entière désossée sans dos ni côtes ni filets constitue la totalité de la viande de poitrine désossée.

Dinde – Demi-poitrine non désossée avec partie de dos, côtes et aile (demi-poitrine, coupe d'hôtel) (80701-1) : Une « demi-poitrine non désossée avec partie de dos, côtes et aile » s'obtient en divisant une poitrine entière non désossée avec dos, côtes et ailes (80601) en deux parties à peu près égales par une coupe pratiquée le long du bréchet. La demi-poitrine non désossée avec partie de dos, côtes et aile consiste en une moitié de poitrine entière avec le dos, les côtes, l'aile et le filet, les os restant en place.

Dinde – Demi-poitrine non désossée avec partie de dos, côtes et première section de l'aile (80702-1) : Une « demi-poitrine non désossée avec partie de dos, côtes et première section de l'aile » s'obtient en divisant une poitrine entière non désossée avec dos, côtes et première section des ailes (80602) en deux parties à peu près égales par une coupe pratiquée le long du bréchet. La demi-poitrine non désossée avec partie de dos, côtes et première section de l'aile consiste en une moitié de poitrine entière non désossée avec une partie du dos et les côtes et la première section de l'aile attenantes.

Dinde – Demi-poitrine non désossée avec partie de dos, côtes et première section de l'aile désossée (80703-1) : Une « demi-poitrine non désossée avec partie de dos, côtes et première section de l'aile désossée » s'obtient en divisant une poitrine entière non désossée avec dos, côtes et première section des ailes désossée (80603) en deux parties à peu près égales par une coupe pratiquée le long du bréchet. La demi-poitrine non désossée avec partie de dos, côtes et première section de l'aile désossée consiste en une moitié de poitrine entière avec dos, et les côtes et la chair de la première section de l'aile désossée sont attachées.

Dinde – Demi-poitrine non désossée avec partie de dos et côtes (80704-1) : Une « demi-poitrine non désossée avec partie de dos et côtes » s'obtient en enlevant l'aile d'une moitié de poitrine non désossée avec dos, côtes et aile (80701). La demi-poitrine non désossée avec partie de dos et côtes consiste en une moitié de poitrine entière avec le dos, les côtes et le filet, les os restant en place.

Dinde – Demi-poitrine non désossée avec partie de dos, sans côtes (80705-1) : Une « demi-poitrine non désossée avec partie de dos, sans côtes » s'obtient en divisant une poitrine entière non désossée avec dos, côtes et ailes (80601) en deux parties à peu près égales par une coupe pratiquée le long du bréchet. Les côtes et les ailes sont enlevées. La demi-poitrine non désossée avec partie de dos, sans côtes, consiste en une moitié de poitrine entière non désossée avec le dos, les côtes étant enlevées.

Dinde – Demi-poitrine désossée sans partie de dos ni viande de côtes, avec filet (80711-2) : Une « demi-poitrine désossée sans partie de dos ni viande de côtes, avec filet » s'obtient en divisant une poitrine entière non désossée sans dos, avec côtes et ailes (80611), en deux parties à peu près égales par une coupe pratiquée le long du bréchet et en enlevant les côtes, les ailes et les os. La demi-poitrine désossée sans partie de dos ni viande de côtes, avec filet, consiste en une moitié de poitrine entière désossée sans dos ni viande de côtes, le filet restant en place.

Dinde – Demi-poitrine désossée sans partie de dos ni viande de côtes ni filet (80712-21) : Une « demi-poitrine désossée sans partie de dos ni viande de côtes ni filet » s'obtient en divisant une poitrine entière non désossée sans dos, avec côtes et ailes (80611), en deux parties à peu près égales par une coupe pratiquée le long du bréchet et en enlevant les côtes, les ailes, les os et le filet. La demi-poitrine désossée sans partie de dos ni viande de côtes ni filet consiste en une moitié de poitrine entière sans dos ni viande de côtes ni filet.

Dinde – Filet (avec tendon entier) (80801-22) : Un « filet » s'obtient en séparant le muscle pectoral interne de la poitrine et du sternum. Le filet consiste en un seul muscle entier, avec son tendon.

Dinde – Filet avec tendon sectionné (80802-22) : Un « filet avec tendon sectionné » s'obtient en séparant le muscle pectoral interne de la poitrine et du sternum et en enlevant la partie saillante du tendon. Le filet avec tendon sectionné consiste en un seul muscle entier.

Dinde – Filet avec tendon enlevé (80803-22) : Un « filet avec tendon enlevé » s'obtient en séparant le muscle pectoral interne de la poitrine et du sternum et en enlevant le tendon. Le filet avec tendon enlevé consiste en un seul muscle entier.

Dinde – Quart cuisse (quart arrière avec queue) (80901-11) : Un « quart cuisse » s'obtient en divisant une moitié postérieure (80401) par une coupe pratiquée le long de l'épine dorsale en deux parties à peu près égales. Le quart cuisse constitue une partie entière comprenant le pilon, le haut de cuisse avec la partie de dos attenante, la graisse abdominale et la queue.

Dinde – Quart cuisse sans queue (quart arrière sans queue) (80902-11) : Un « quart cuisse sans queue » s'obtient en divisant une moitié supérieure sans queue (0402) par une coupe pratiquée le long de l'épine dorsale en deux parties à peu près égales. Le quart cuisse sans queue constitue une partie entière comprenant le pilon, le haut de cuisse avec la partie de dos attenante et la graisse abdominale.

Dinde – Cuisse entière (81001) : Une « cuisse entière » s'obtient en séparant une cuisse d'une moitié postérieure (80401), à hauteur de la jointure du fémur et de la ceinture pelvienne. La graisse abdominale et le dos sont enlevés. La peau peut ou non être enlevée. La cuisse entière comprend le haut de cuisse et le pilon.

Dinde – Haut de cuisse non paré (81101) : Un « haut de cuisse non paré » s'obtient en pratiquant sur une cuisse entière (81001) une coupe à hauteur de l'articulation du tibia et du fémur. Le pilon et la rotule sont enlevés. Le haut de cuisse non paré est constitué par le haut de cuisse et la graisse associée. La viande attenante à l'ilion (sot-l'y-laisse) peut ou non être enlevée.

Dinde – Haut de cuisse non désossé avec partie de dos (81102-1) : Un « haut de cuisse non désossé avec partie de dos » s'obtient en pratiquant sur un quart cuisse (80901) une coupe à hauteur de l'articulation du tibia et du fémur. Le pilon, la rotule et la graisse abdominale sont enlevés. Le haut de cuisse non désossé avec partie de dos est constitué par le haut de cuisse, la partie de dos attenante et la graisse associée. La queue et la viande attenante à l'ilion (sot-l'y-laisse) peuvent ou non être enlevées.

Dinde – Haut de cuisse paré (81103) : Un « haut de cuisse paré » s'obtient en pratiquant sur une cuisse entière (81001) une coupe à hauteur de l'articulation du tibia et du fémur. Le pilon, la rotule et presque toute la graisse visible sont enlevés. Le haut de cuisse paré comprend le haut de cuisse. La viande attenante à l'ilion (sot-l'y-laisse) peut ou non être enlevée.

Dinde – Pilon (81201) : Un « pilon » s'obtient en pratiquant sur une cuisse entière (81001) une coupe à hauteur de la jointure du tibia et du fémur. Le haut de cuisse est enlevé. Le pilon comprend le pilon et la rotule.

Dinde – Pilon désossé avec tendon partiellement enlevé (81203-2) : Un « pilon désossé avec tendon partiellement enlevé » s'obtient en pratiquant sur une cuisse entière (81001) une coupe à hauteur de la jointure du tibia et du fémur. Le haut de cuisse, les os et le tendon sont enlevés, ce dernier partiellement. Le pilon désossé avec tendon partiellement enlevé comprend la viande du pilon et une partie du tendon attaché.

Dinde – Pilon désossé avec tendon enlevé (81204-2) : Un « pilon désossé avec tendon enlevé » s'obtient en pratiquant sur une cuisse entière (81001) une coupe à hauteur de la jointure du tibia et du fémur. Le haut de cuisse, les os et le tendon sont enlevés. Le pilon désossé avec tendon enlevé constitue la viande de pilon.

Dinde – Aile entière, avec ou sans pointe (81301-11) : Une « aile entière » avec ou sans pointe s'obtient en sectionnant l'aile d'une volaille entière sans abats (80102) à hauteur de la jointure de l'humérus et de l'épine dorsale. L'aile entière comprend une première section (manchon), dans laquelle est logé l'humérus qui relie l'aile au corps, une deuxième section (aileron), dans laquelle sont logés l'ulna et le radius, et une troisième section (pointe), dans laquelle sont logés les métacarpiens et les phalanges. Cette dernière peut ou non être enlevée.

Dinde – Première et deuxième sections d'aile (81302-11) : La partie « première et deuxième sections d'aile » s'obtient en pratiquant sur une aile entière (81301) une coupe entre la deuxième et la troisième section. La troisième section (pointe) est enlevée. La partie première et deuxième sections d'aile se compose de la section dans laquelle est logé l'humérus, qui relie l'aile au corps (manchon), et de la section attenante contenant l'ulna et le radius (aileron).

Dinde – Deuxième et troisième sections d'aile ([aile à 2 joints, aile en V]) (81303-11) : La partie « deuxième et troisième sections d'aile » s'obtient en pratiquant sur une aile entière (81301) une coupe entre la première et la deuxième section. La première section (manchon) est enlevée. La partie « deuxième et troisième sections d'aile » se compose de la section dans laquelle sont logés l'ulna et le radius (aileron) et la section contenant les métacarpiens et les phalanges (pointe).

Dinde – Première section d'aile (manchon) (81304-11) : Une « première section d'aile » s'obtient en pratiquant sur une aile entière (81301) une coupe entre la première et la deuxième section. La deuxième et la troisième section (aileron et pointe) sont enlevées. La première section d'aile est constituée par la première section dans laquelle est logé l'humérus qui relie l'aile au corps.

Dinde – Deuxième section d'aile (aileron, [partie plate de l'aile]) (81305-11) : Une « deuxième section d'aile » s'obtient en pratiquant sur une aile entière (81301) deux coupes, l'une entre la première et la deuxième section, et l'autre entre la deuxième et la troisième section. La première et la troisième section (manchon et pointe) sont enlevées. La deuxième section d'aile est constituée par la section dans laquelle sont logés l'ulna et le radius.

Dinde – Troisième section d'aile (pointe) (80306-11) : Une « troisième section d'aile » s'obtient en pratiquant sur une aile entière (81301) une coupe entre la deuxième et la troisième section. La première et la deuxième section (manchon et aileron) sont enlevées. La troisième section d'aile est constituée par la troisième section dans laquelle sont logés les métacarpiens et les phalanges.

Dinde – Assortiment de premières et deuxièmes sections d'ailes (premières et deuxièmes sections d'ailes disloquées) (81307-11) : Un « assortiment de premières et deuxièmes sections d'ailes » s'obtient en pratiquant sur des ailes entières (81301) une coupe entre les deuxième et troisième sections. Les troisièmes sections (pointes) sont enlevées. L'articulation entre les première et deuxième sections est ensuite sectionnée pour séparer les première et deuxième sections (manchon et aileron). Le produit dénommé « assortiment de premières et deuxièmes sections d'ailes » se compose d'un nombre à peu près égal de premières et deuxièmes sections emballées ensemble.

Dinde – Queue sans glande uporygienne (81501-11) : Un « queue sans glande uporygienne » s'obtient en découpant la carcasse à hauteur de l'articulation entre les vertèbres dorsales et les vertèbres coccygiennes (caudales). La carcasse et la glande uporygienne sont enlevées. La queue sans glande uporygienne se compose des vertèbres caudales avec la viande et la peau attenantes.

Dinde – Cou : La partie « cou » s'obtient en séparant le cou de la carcasse par une coupe pratiquée à la jointure de l'épaule et en enlevant la tête. Le cou est constitué par les vertèbres cervicales avec la viande et la peau attenantes.

Dinde – Parties inférieures de pattes préparées (81801-11) : Une « partie inférieure de patte préparée » est obtenue à partir d'une cuisse de carcasse par une coupe traversant le tarsométatarse à peu près au niveau de l'ergot. Les griffes, la fine pellicule épidermique jaune recouvrant la partie inférieure de patte et la carcasse sont enlevées. La partie inférieure de patte préparée est constituée par un tronçon du tarsométatarse et quatre doigts (phalanges) avec la viande et la peau attachées.

Dinde – Patte préparée (81802-11) : Une « patte préparée » est obtenue à partir d'une cuisse de carcasse par une coupe effectuée à la jointure du tarsométatarse et du tibia. La carcasse est enlevée. Les griffes et la fine pellicule épidermique jaune recouvrant la patte peuvent ou non être enlevées. La patte préparée est constituée par le tarsométatarse et quatre doigts (phalanges) avec la viande et la peau attachées.

Dinde – Parties inférieures de pattes, non préparées (81803-11) : Une « partie inférieure de patte non préparée » est obtenue à partir d'une cuisse de carcasse par une coupe traversant le tarsométatarse à peu près au niveau de l'ergot. La carcasse est enlevée. La partie inférieure de patte est constituée par un tronçon du tarsométatarse et quatre doigts (phalanges) avec la viande et la peau attachées. Les griffes et la fine pellicule épidermique jaune recouvrant la partie inférieure de patte ne sont pas enlevées.

Dinde – Patte non préparée (81804-11) : Une « patte non préparée » est obtenue à partir d'une cuisse de carcasse par une coupe effectuée à la jointure du tarsométatarse et du tibia. La carcasse est enlevée. La patte est constituée par le tarsométatarse et quatre doigts (phalanges) avec la viande et la peau attachées. Les griffes et la fine pellicule épidermique jaune recouvrant la partie inférieure de patte ne sont pas enlevées.

Dinde – Gésiers préparés à la main (coupe papillon) (81901-00) : Le « gésier » est prélevé à l'intérieur de la carcasse. Il est coupé à la main, débarrassé de sa paroi interne et vidé de son contenu. La graisse et les autres organes adhérents sont enlevés. Le gésier préparé à la main et coupé en papillon se compose d'un morceau de forme irrégulière de la partie musculaire large du canal digestif.

Dinde – Gésiers, préparés mécaniquement (coupe en papillon) (81902-00) : Le « gésier » est prélevé à l'intérieur de la carcasse. Il est coupé mécaniquement, débarrassé de sa paroi interne et vidé de son contenu. La graisse et les autres organes adhérents sont enlevés. Le gésier préparé mécaniquement et coupé en papillon se compose d'un ou plusieurs morceaux de forme irrégulière de la partie musculaire large du canal digestif.

Dinde – Gésiers partiellement préparés (81903-00) : Le « gésier » est prélevé à l'intérieur de la carcasse. Des parties de la paroi interne et de son contenu, la graisse et les autres organes adhérents peuvent être conservés dans le gésier ou lui être joints séparément. Le gésier partiellement préparé se compose d'un muscle ou de morceaux de la partie musculaire large du canal digestif, de forme irrégulière.

Dinde – Foies (82001-00) : Le « foie » est prélevé à l'intérieur de la carcasse. La poche contenant la bile (vésicule biliaire) est enlevée. Le foie est un organe lisse de couleur brunâtre à rougeâtre comprenant un ou plusieurs lobes de forme et de taille irrégulières.

Dinde – Cœurs, sans « coiffe » (82101-00) : Le « cœur » est prélevé à l'intérieur de la carcasse. La graisse attenante, le péricarde et la crosse de l'aorte sont enlevés. Le cœur sans « coiffe » est constitué par l'organe musculaire central de l'appareil circulatoire.

Dinde – Cœurs, avec « coiffe » (82102-00) : Le « cœur » est prélevé à l'intérieur de la carcasse. La graisse attenante et le péricarde sont enlevés. Le cœur avec « coiffe » est constitué par l'organe musculaire central de l'appareil circulatoire.

Dinde – Testicules (animelles) (82201-00) : Les « testicules » sont prélevés à l'intérieur de la carcasse. Ces parties en forme de haricot recouvertes d'une membrane sont les organes reproducteurs du dindon.

Dinde – Peau de poitrine (82301-21) : La « peau de poitrine » est la couche externe de tissu qui entoure la zone de poitrine, entière ou divisée, dans une carcasse. La peau du cou est enlevée.

Dinde – Peau de haut de cuisse et de cuisse (82302-21) : La « peau de haut de cuisse et de cuisse » est la couche externe de tissu qui entoure la zone du haut de cuisse ou de la cuisse dans une carcasse, la moitié postérieure ou la cuisse.

Dinde – Peau de corps ([peau de découpe]) (82303-21) : La « peau de corps » est la couche externe de tissu qui entoure la totalité de la carcasse, à l'exclusion de la zone du cou.

Dinde – Peau de poitrine (« pattern » [toupet]) (82304-21) : La « peau de poitrine (« pattern ») » est la couche externe de tissu qui entoure la zone de poitrine, entière ou divisée, dans une carcasse. La peau du cou est enlevée.

Dinde – Peau de poitrine « pattern » dégraissée (82305-21) : La peau de poitrine « pattern » dégraissée est la couche externe de tissu qui entoure la zone de poitrine, entière ou divisée, dans une carcasse. La quasi-totalité de la graisse visible est enlevée. La peau du cou est enlevée.

Dinde – Peau du cou (82306-21) : La « peau du cou » est la couche externe de tissu qui entoure la zone du cou dans une carcasse.

Dinde – Graisse abdominale (gras de panne) (82401-22) : La « graisse abdominale » est la masse de tissu adipeux logée dans la cavité abdominale à hauteur de la ceinture pelvienne.

Dinde – Dinde séparée mécaniquement, plus de 20 % de matière grasse (DSM plus de 20 %) (85001-21) : La « viande de dinde séparée mécaniquement, plus de 20 % de matière grasse » est obtenue en séparant mécaniquement la viande des os provenant des carcasses ou des parties de dinde. Les reins et les glandes sexuelles peuvent être enlevés ou conservés avant la séparation mécanique. La viande de dinde séparée mécaniquement, plus de 20 % de matière grasse, se compose d'un mélange de viande et de peau de consistance pâteuse contenant plus de 20 % de matière grasse.

Dinde – Dinde séparée mécaniquement, de 15 à 20 % de matière grasse (DSM de 15 à 20 %) (85002-21) : La « viande de dinde séparée mécaniquement, de 15 à 20 % de matière grasse » est obtenue en séparant mécaniquement la viande des os provenant des carcasses ou des parties de dinde. Les reins et les glandes sexuelles peuvent être enlevés ou conservés avant la séparation mécanique. La viande de dinde séparée mécaniquement, de 15 à 20 % de matière grasse, se compose d'un mélange de viande et de peau de consistance pâteuse contenant entre 15 et 20 % de matière grasse.

Dinde – Dinde séparée mécaniquement, moins de 15 % de matière grasse (DSM moins de 15 %) (85003-21) : La « viande de dinde séparée mécaniquement, moins de 15 % de matière grasse » est obtenue en séparant mécaniquement la viande des os provenant des carcasses ou des parties de dinde. Les reins et les glandes sexuelles peuvent être enlevés ou conservés avant la séparation mécanique. La viande de dinde séparée mécaniquement, moins de 15 % de matière grasse, se compose d'un mélange de viande et de peau de consistance pâteuse contenant moins de 15 % de matière grasse.

Dinde – Dinde séparée mécaniquement sans peau, moins de 15 % de matière grasse (viande séparée mécaniquement [VSM]) (85004-22) : La « dinde séparée mécaniquement sans peau, moins de 15 % de matière grasse » est obtenue en séparant mécaniquement la viande des os provenant des carcasses ou des parties de dinde. La peau, les reins et les glandes sexuelles sont enlevés avant la séparation mécanique. La viande de dinde séparée mécaniquement, moins de 15 % de matière grasse, se compose de viande de consistance pâteuse contenant moins de 15 % de matière grasse.

Dinde – Dinde hachée, 30 % de matière grasse maximum (dinde hachée, à 70 % ou plus) (85201-21) : La « viande hachée de dinde, 30 % de matière grasse maximum » s'obtient en broyant de la viande blanche, de la viande rouge, des parures et des peaux provenant des carcasses ou des parties de la dinde. Les reins et les glandes sexuelles sont enlevés avant le broyage. La viande hachée de dinde, 30 % de matière grasse maximum, se compose de fibres musculaires d'aspect filandreux contenant 30 % de matière grasse maximum.

Dinde – Dinde hachée, 20 % de matière grasse maximum (dinde hachée, à 80 % ou plus) (85202-21) : La « viande hachée de dinde, 20 % de matière grasse maximum » s'obtient en broyant de la viande blanche, de la viande rouge, des parures et des peaux provenant des carcasses ou des parties de la dinde. Les reins et les glandes sexuelles sont enlevés avant le broyage. La viande hachée de dinde, 20 % de matière grasse maximum, se compose de fibres musculaires d'aspect filandreux contenant 20 % de matière grasse maximum.

Dinde – Dinde hachée, 10 % de matière grasse maximum (dinde hachée, à 90 % ou plus) (85203-22) : La « viande hachée de dinde, 10 % de matière grasse maximum » s'obtient en broyant de la viande blanche, de la viande rouge et des parures provenant des carcasses ou des parties de la dinde. Les reins, les glandes sexuelles et la peau sont enlevés avant le broyage. La viande hachée de dinde, 10 % de matière grasse maximum, se compose de fibres musculaires d'aspect filandreux contenant 10 % de matière grasse maximum.

Dinde – Dinde hachée, viande blanche, 10 % de matière grasse maximum (viande blanche de dinde hachée, à 90 % ou plus) (85204-22) : La « viande blanche de dinde hachée, 10 % de matière grasse maximum » s'obtient en broyant de la viande blanche (viande de poitrine, d'aile, de filet, d'omoplate et/ou de parures) des carcasses ou des parties de la dinde. Les reins, les glandes sexuelles et la peau sont exclus. La viande blanche de dinde hachée, 10 % de matière grasse maximum, se compose de fibres musculaires d'aspect filandreux contenant 10 % de matière grasse maximum.

Dinde – Dinde hachée, viande rouge, 20 % de matière grasse maximum (viande rouge de dinde hachée, à 80 % ou plus) (85205-21) : La « viande rouge de dinde hachée, 20 % de matière grasse maximum » s'obtient en broyant de la viande rouge (hauts de cuisse, pilons et/ou parures de viande rouge) des carcasses ou des parties de la dinde. Les reins, les glandes sexuelles et la peau sont exclus. La viande rouge de dinde hachée, 20 % de matière grasse maximum, se compose de fibres musculaires d'aspect filandreux contenant 20 % de matière grasse maximum.

Dinde – Galettes ou steaks de viande de dinde hachée, 30 % de matière grasse maximum (85211-21) : Les « galettes ou hamburgers de viande de dinde hachée, 30 % de matière grasse maximum » s'obtiennent en broyant de la viande blanche, de la viande rouge, des parures et des peaux provenant des carcasses ou des parties de la dinde. La viande est ensuite compactée et moulée sous forme de portions rondes ou carrées. Les reins et les glandes sexuelles sont exclus. Les galettes ou steaks de viande de dinde hachée, 30 % de matière grasse maximum, sont des portions rondes ou carrées de viande de dinde hachée contenant 30 % de matière grasse maximum.

Dinde – Parures de viande blanche de dinde (86001-2) : Les « parures de viande blanche de dinde » s'obtiennent en enlevant les petits morceaux de viande blanche (poitrine, ailes, filet et/ou viande d'omoplate) qui subsistent sur les carcasses ou les parties de dinde. Les os sont enlevés. Les parures de viande blanche de dinde sont des morceaux de viande blanche de dinde exempts d'os et de taille inégale.

Dinde – Parures de poitrine (86002-2) : Les « parures de poitrine » s'obtiennent en enlevant les petits morceaux de viande de poitrine qui subsistent sur les carcasses ou les parties de dinde. Les os sont enlevés. Les parures de poitrine sont des morceaux de viande de poitrine exempts d'os et de taille inégale.

Dinde – Parures d'aile (86003-21) : Les « parures d'aile » s'obtiennent en enlevant les petits morceaux de viande d'aile qui subsistent sur les carcasses ou les parties de dinde. Les os sont enlevés. Les parures d'aile sont des morceaux de viande de poitrine exempts d'os et de taille inégale.

Dinde – Parures de viande rouge de dinde (86004-2) : Les « parures de viande rouge de dinde » s'obtiennent en enlevant les petits morceaux de viande rouge (cuisses, hauts de cuisse et/ou pilons) qui subsistent sur les carcasses ou les parties de dinde. Les os sont enlevés. Les parures de viande rouge de dinde sont des morceaux de viande blanche de dinde exempts d'os et de taille inégale.

Dinde – Parures de haut de cuisse (86005-2) : Les « parures de haut de cuisse » s'obtiennent en enlevant les petits morceaux de viande de haut de cuisse qui subsistent sur les carcasses ou les parties de dinde. Les os sont enlevés. Les parures de haut de cuisse sont des morceaux de viande de poitrine exempts d'os et de taille inégale.

Dinde – Parures de pilon (86006-2) : Les « parures de pilon » s'obtiennent en enlevant les petits morceaux de viande de pilon qui subsistent sur les carcasses ou les parties de dinde. Les os sont enlevés. Les parures de pilon sont des morceaux de viande de poitrine exempts d'os et de taille inégale.

Dinde – Viande d'omoplate (86011-2) : La « viande d'omoplate » s'obtient en enlevant la viande attenante à l'omoplate. Il s'agit d'une viande blanche exempte d'os et de cartilage dur.

Dinde – Sot-l'y-laisse (86012-2) : Le « sot-l'y-laisse » est le morceau de viande rouge sans os logé au creux de l'os iliaque.

Dinde – Intestins (boyaux) (86015-22) : Les « intestins » s'obtiennent en enlevant le tube digestif de la carcasse. Ils constituent la partie du canal alimentaire qui va de l'estomac à l'anus, et interviennent dans la digestion, l'absorption des aliments et l'élimination des déchets.

Dinde – Tendons (86021-22) : Le « tendon » est un tissu élastique en forme de ruban logé entre la poitrine et le filet. De petits morceaux de viande peuvent y être attachés.

Date de modification :