Morceaux de viande qui contiennent des sels de phosphate et/ou de l'eau

Cette page fait partie du répertoire des documents d'orientation (RDO).

Vous cherchez des documents connexes?
Recherche de documents connexes dans le répertoire des documents d'orientation.

Le Règlement sur les aliments et drogues a été modifié le 1er juillet 1996 sur l'étiquetage de la viande en morceaux, y compris la chair de volaille, dans laquelle des sels de phosphate et/ou de l'eau ont été ajoutés. Les exigences ont été établies, à la fois pour les produits emballés à l'usine et au détail. Ces exigences permettent aux consommateurs :

  • de consulter une liste d'ingrédients pour identifier les morceaux de viande non salés qui contiennent des sels de phosphate et/ou de l'eau;
  • de faire des comparaisons de prix et de qualité entre les produits selon leur teneur en protéines déclarée.

Produits touchés :

Les produits de viande à étiqueter comprennent des viandes « en morceaux », comme des poitrines de poulet ou du jambon désossé, qui contiennent des sels de phosphate et/ou de l'eau.

Nota : Le bacon de flanc, le bacon Wiltshire, les bajoues de porc et le bœuf salé sont exemptés de ces exigences sur l'étiquetage.

Quelles sont les exigences sur l'étiquetage des produits emballés au détail?

En plus des exigences fondamentales sur l'étiquetage, l'étiquette des produits de viande et de volaille en morceaux préemballés auxquels des phosphates et/ou de l'eau ont été ajoutés doit comprendre ce qui suit :

  • l'identité du produit carné, c'est-à-dire son nom commun (p. ex., Poitrine de poulet) dans des termes qui doivent tenir compte du fait que des sels de phosphate et/ou de l'eau y ont été ajoutés.

Le terme « Assaisonné », employé de concert avec le nom du produit est acceptable comme descripteur lorsque :

  • des sels de phosphate
  • des sels de phosphate et de l'eau
  • des épices et/ou du sel et de l'eau

sont ajoutés au produit carné « en morceaux » (p. ex. , « Poitrine de poulet assaisonnée »).

Lorsque le produit n'est additionné que d'eau, une expression comme « Eau ajoutée » doit alors accompagner le nom commun du produit (p. ex., « Poitrine de poulet, eau ajoutée »).

  • une déclaration de la teneur en pourcentage des protéines en viande faisant partie intégrante du nom commun du produit, apposée sur l'aire d'affichage principale de l'emballage, en caractères au moins aussi lisibles et visibles que tout autre caractère figurant dans cette aire d'affichage, et qui ont au moins la moitié de la taille de ceux utilisés dans le nom commun du produit, mais pas moins de 1,6 mm de hauteur [B.01.090(2)].
  • une « ...déclaration des ingrédients qu'ils contiennent... » [B.01.091(2)]

Nota : Cette liste d'ingrédients n'est pas requise pour :

  • les produits également saumurés (p. ex., jambon); et
  • l'affichage en vrac, les étals de viande avec commis ou la publicité.

Cette information doit figurer dans les deux langues officielles dans les aires désignées bilingues par le recensement de Statistique Canada.

Nota : Les produits carnés en morceaux auxquels des sels de phosphate et/ou de l'eau ont été ajoutés et qui ne sont pas  "préemballés" (p. ex., charcuterie) n'ont pas besoin d'étiquetage. Toutefois, l'information concernant la teneur en protéines et les ingrédients doit être accessible aux consommateurs, soit verbalement, soit au moyen d'un écriteau, etc. Le nom commun approprié pour une poitrine de poulet auquel des sels de phosphate et/ou de l'eau ont été ajoutés, et qui n'est pas préemballée, demeure toutefois « Poitrine de poulet assaisonnée ».

Renseignments nutritionnels

L'emballage de la viande et de la volaille auxquelles on a ajouté des sels de phosphate ou de l'eau ou les deux doit porter un tableau de la valeur nutritive que le produit ait été emballé par le détaillant ou le fabricant. L'exigence relative à la déclaration de la teneur (%) en protéines de la viande signifie qu'un tableau de la valeur nutritive doit être apposé sur les emballages de viande et de volaille additionnés de sels de phosphate ou d'eau ou les deux.

L'exemption prévue dans le Règlement sur les aliments et drogues (RAD) pour les viandes crues ne contenant qu'un seul ingrédient ne s'applique pas aux viandes auxquelles des sels de phosphate ou de l'eau ou les deux ont été ajoutés. Lorsque la teneur en protéines dans la viande est déclarée, le tableau de la valeur nutritive devient obligatoire même si d'autres exemptions continuent de s'appliquer comme la surface exposée disponible inférieure à 200 cm2 ou la fabrication sur les lieux [B.01.401(3)(e)(I)]. Veuillez consulter le chapitre 5 du Guide d'étiquetage et de publicité sur les aliments pour en savoir plus sur ces exigences. Le Guide d'étiquetage et de publicité sur les aliments contient des renseignements additionnels.

Les tableaux sommaires de la section 14.4.5 du Guide d'étiquetage et de publicité sur les aliments précisent les exigences relatives à l'étiquetage des produits emballés par le détaillant. En outre, la remarque (ii) signale qu'il n'est pas nécessaire de préciser la teneur minimale en protéines de la viande quand ni sels de phosphate ni eau n'ont été ajoutés à des ingrédients carnés et que des sels de phosphate ou de l'eau ou les deux sont présents dans l'aliment en raison de l'ajout d'ingrédients non carnés (p. ex., sauce, glaçage, bouillon, marinade, etc.). Ces aliments peuvent être exemptés de l'exigence relative au tableau de la valeur nutritive s'ils sont visés par l'une des exemptions précisées au paragraphe B.01.401(2) du RAD.

Produits provenant de vos fournisseurs :

Même si les abattoirs ne sont pas tenus d'étiqueter les contenants d'expédition au moyen de déclarations sur la teneur en protéines, ils doivent toutefois de fournir cette information aux détaillants. Ceux-ci devraient donc s'assurer d'obtenir cette information de façon à pouvoir bien étiqueter les produits qu'ils emballent.

Date de modification :